Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ligue millenium condor

Ligue Millenium Condor, saison 3, "petite finale" : Nébal (Empire Galactique) vs OveR2 (Alliance Rebelle)

Publié le par Nébal

 

Ligue Millenium Condor, saison 3 ! Ou pas tout à fait – ou presque ? C’est selon...

 

La partie d’aujourd’hui ne s’inscrit pas complètement dans le cadre de la ligue. Simplement, OveR2, qui avait perdu en demi-finale face à Rémi Dumais, a proposé de livrer une « petite finale » opposant les deux perdants des demi-finales... et il y affronterait donc votre serviteur, vaincu par Darth Hunter. Ceci sur la chaîne Twist du Chancelier, en guise d’apéritif pour la vraie de vraie de finale intergalactique Condor saison 3, opposant donc Darth Hunter et Rémi Dumais, et streamée et commentée dans la foulée par le Chancelier, avec l’aide des inimitables Pete Patte Molle, initiateur de la Ligue Millenium Condor, et Bad Bruno, hôte de Millenium Condor Baladodiffusion. Pourquoi pas ?

 

Et je remercie à nouveau le Chancelier d’avoir bien voulu me permettre de diffuser cette partie sur la chaîne YouTube Random Academy Pilot.

 

Ceci étant, pour les listes, nous avons suivi des règles particulières : l’idée était que chacun proposerait au moins trois listes à son adversaire, et que ce serait lui qui choisirait entre elles celle que l’on jouerait pour cette « petite finale »... et ceci bien sûr sans savoir ce que l’autre choisirait !

 

Du coup, j’ai choisi d’affronter la liste rebelle suivante d’OveR2 :

 

X-Wing T-65 – •Wedge Antilles – 57

•Wedge Antilles – Red Deux (54)

Servomoteur S-Foils (0)

Tireur hors pair (3)

 

B-Wing A/SF-01 – •Ten Numb – 53

•Ten Numb – Blue Cinq (48)

S-Foils stabilisés (2)

Rayon de brouillage (0)

Tireur hors pair (3)

 

A-Wing RZ-1 – •Jake Farrell – 36

•Jake Farrell – Instructeur avisé (34)

••Traceurs XX-23 S (2)

 

Chasseur de têtes Z-95-AF4 – •Lieutenant Blount – 30

•Lieutenant Blount – Coéquipier (30)

 

Chasseur de têtes Z-95-AF4 – Pilote de l’Escadron Bandit – 22

Pilote de l’Escadron Bandit (22)

 

Total : 198/200

 

Quant à moi, OveR2 a décidé que je jouerais cette liste impériale :

 

TIE/ph Fantôme – •« Whisper » – 83

•« Whisper » – Tueur à la voix suave (60)

•Le Cinquième Frère (12)

Ordinateur de visée (3)

Système de commande de tir (2)

Manœuvre improbable (6)

 

TIE/ca Punisher – •« Deathrain » – 59

•« Deathrain » – Bombardier adroit (43)

••Traceurs XX-23 S (2)

Détonateurs thermiques (3)

Filet Conner (3)

Simulateur de trajectoire (6)

Bombardier compétent (2)

 

Star Wing de classe Alpha – •Major Vynder – 58

•Major Vynder – Survivant pragmatique (40)

Arsenal OS-1 embarqué (0)

Discipliné (1)

MASL avancé (3)

Système de commande de tir (2)

Torpilles à plasma (7)

Torpilles à protons avancées (5)

 

Total : 200/200

 

Et maintenant, place au jeu !

 

ATTENTION : APRÈS L’IMAGE QUI SUIT, JE RÉVÈLE LA CONCLUSION DE LA PARTIE. ALORS SI VOUS PRÉFÉREZ NE PAS VOUS SPOILER TOUT ÇA, N’EN LISEZ PAS DAVANTAGE ET REGARDEZ D’ABORD LA VIDÉO !

 

 

Défaite pour l’Empire Galactique, 200-84... Ouille !

 

La partie ayant été commentée en direct, et la vidéo comprenant aussi la discussion d’après match, je ne crois pas utile de rédiger un debriefing complet.

 

Quoiqu’il en soit, félicitations à OveR2, bien joué ! Et merci d’avoir proposé ça, tant qu’on y est !

 

Et félicitations aussi et surtout aux finalistes, bien sûr... Je ne vous dévoilerai pas l’issue du match de titans opposant Darth Hunter et Rémi Dumais, et vous engage plutôt à voir cette finale de vous-mêmes ! Pour l’heure, elle se trouve sur la chaîne Twitch du Chancelier, plus précisément ici, mais elle sera bientôt diffusée également sur la chaîne YouTube du Chancelier.

 

Et sinon... La saison 4 ? C’est bien parti pour ! Merci à qui de droit !

 

[Logo Random Chancelier]

Voir les commentaires

Ligue Millenium Condor, saison 3, demi-finales : Darth Hunter (Alliance Rebelle) vs Nébal (Racailles et Scélérats)

Publié le par Nébal

 

Ligue Millenium Condor, saison 3 ! Après plein de parties avec plein de sympathiques joueurs francophones dans l’atmosphère très conviviale de cette excellente ligue, et toujours merci à Pete Patte Molle et ses camarades pour l’organisation, c’est l’heure des éliminatoires !

 

Et on touche à la fin, car voici la deuxième demi-finale... La partie a été streamée sur la chaîne Twitch du Chancelier, ici (il a aussi une chaîne YouTube, là), et commentée par le Chancelier himself, qui m’a en outre permis de diffuser cette vidéo sur la chaîne YouTube Random Academy Pilot : merci à lui !

 

Cette partie m’a opposé au légendaire Darth Hunter, du Nantes Squadron, qui jouait la liste suivante de l’Alliance Rebelle :

 

X-Wing T-65 – •Luke Skywalker – 72

•Luke Skywalker – Red Cinq (61)

Servomoteur S-Foils (0)

Astromech R2 (5)

Boucliers améliorés (6)

 

E-Wing – •Corran Horn – 72

•Corran Horn – Enquêteur tenace (62)

Astromech R2 (8)

Système de commande de tir (2)

 

A-Wing RZ-1 – •Ahsoka Tano – 55

•Ahsoka Tano – Fulcrum (49)

Roquettes à protons (5)

Visée instinctive (1)

 

Total : 199/200

 

Quant à moi, j’ai choisi de jouer ma liste Racailles et Scélérats du tournoi Balance of the Force, liste basée sur les Codes de transpondeur falsifiés, avec quelques modifications cependant par rapport au tournoi comme au top 8 :

 

Appareil de poursuite de classe Lancer – •Asajj Ventress – 78

•Asajj Ventress – Sa Force à elle (68)

Shadow Caster (1)

•Zam Wesell (4)

Codes de transpondeur falsifiés (2)

Cybernétique de contrebande (3)

 

Cargo léger YV-666 – •Bossk – 69

•Bossk – Traqueur effrayant (60)

•Greedo (1)

•Jabba le Hutt (6)

Codes de transpondeur falsifiés (2)

 

Chasseur M12-L Kimogila – •Torani Kulda – 53

•Torani Kulda – Free-lance rodien (48)

As de l’Espace (3)

Codes de transpondeur falsifiés (2)

 

Total : 200/200

 

Et maintenant, place au jeu !

 

ATTENTION : APRÈS L’IMAGE QUI SUIT, JE RÉVÈLE LA CONCLUSION DE LA PARTIE. ALORS SI VOUS PRÉFÉREZ NE PAS VOUS SPOILER TOUT ÇA, N’EN LISEZ PAS DAVANTAGE ET REGARDEZ D’ABORD LA VIDÉO !

 

 

Défaite pour les Racailles et Scélérats, 200-72... Aïe !

 

La partie ayant été commentée en direct, et la vidéo comprenant aussi la discussion d’après match, je ne crois pas utile de rédiger un debriefing complet.

 

Quoiqu’il en soit, félicitations à Darth Hunter, qui jouera donc la finale contre Rémi Dumais, le Condor Alpha, et ça promet du spectacle ! C’est prévu pour demain dimanche 2 mai 21h heure française, toujours sur la chaîne Twitch du Chancelier – rendez-vous est pris !

 

Et sinon, ça s’arrête ici pour moi (ou presque ?). Honnêtement, je ne pensais vraiment pas aller aussi loin, alors youpi quand même ! Et merci à Pete Patte Molle et ses compères pour cette excellente et merveilleuse chose qu’est la Ligue Millenium Condor – on espère une saison 4 pour bientôt, hein...

 

 

Voir les commentaires

Ligue Millenium Condor, saison 3, top 8 : Harry Cossec (République) vs Nébal (Racailles et Scélérats)

Publié le par Nébal

 

Ligue Millenium Condor, saison 3 ! Après plein de parties avec plein de sympathiques joueurs francophones dans l’atmosphère très conviviale de cette excellente ligue, et toujours merci à Pete Patte Molle et ses camarades pour l’organisation, c’est l’heure des éliminatoires !

 

Cette partie de top 8 a été streamée sur la chaîne Twitch du Chancelier, ici (il a aussi une chaîne YouTube, là), et commentée par le Chancelier lui-même (qui m’a en outre permis de diffuser cette vidéo sur la chaîne YouTube Random Academy Pilot) ainsi qu’Alaedar : merci à eux !

 

Cette partie m’a opposé au très sympathique Harry Cossec, de l’équipe de France, et il jouait la liste suivante de la République :

 

Actis Êta-2 – •Anakin Skywalker – 73

•Anakin Skywalker – Héros de Coruscant (56)

•R7-A7 (3)

Autoblasters (3)

Système d’occultation (8)

As de la manœuvre (2)

Adresse au tir (1)

 

Chasseur Torrent V-19 – Protecteur de l’Escadron Bleu – 32

Protecteur de l’Escadron Bleu (26)

Dévoué (1)

Roquettes à protons (5)

 

Chasseur Torrent V-19 – Protecteur de l’Escadron Bleu – 32

Protecteur de l’Escadron Bleu (26)

Dévoué (1)

Roquettes à protons (5)

 

Chasseur Torrent V-19 – Protecteur de l’Escadron Bleu – 29

Protecteur de l’Escadron Bleu (26)

Dévoué (1)

Missiles ioniques (2)

 

Chasseur Torrent V-19 – Protecteur de l’Escadron Bleu – 29

Protecteur de l’Escadron Bleu (26)

Dévoué (1)

Missiles ioniques (2)

 

Total : 195/200

 

Quant à moi, j’ai choisi de jouer ma liste Racailles et Scélérats du tournoi Balance of the Force (qui s’est achevé pour moi, hélas...), liste basée sur les Codes de transpondeur falsifiés :

 

Appareil de poursuite de classe Lancer – •Asajj Ventress – 75

•Asajj Ventress – Sa Force à elle (68)

Shadow Caster (1)

•Zam Wesell (4)

Codes de transpondeur falsifiés (2)

 

Cargo léger YV-666 – •Bossk – 69

•Bossk – Traqueur effrayant (60)

•Greedo (1)

•Jabba le Hutt (6)

Codes de transpondeur falsifiés (2)

 

Chasseur M12-L Kimogila – •Torani Kulda – 55

•Torani Kulda – Free-lance rodien (48)

Codes de transpondeur falsifiés (2)

Roquettes à protons (5)

 

Total : 199/200

 

Et maintenant, place au jeu !

 

ATTENTION : APRÈS L’IMAGE QUI SUIT, JE RÉVÈLE LA CONCLUSION DE LA PARTIE. ALORS SI VOUS PRÉFÉREZ NE PAS VOUS SPOILER TOUT ÇA, N’EN LISEZ PAS DAVANTAGE ET REGARDEZ D’ABORD LA VIDÉO !

 

 

Victoire pour les Racailles et Scélérats, 200-124 ! Celle-là, je ne l’espérais vraiment pas...

 

Dans le cadre de la Ligue Millenium Condor, on peut jouer ce que l’on veut, on n’a pas à s’engager pour une même liste jusqu’à la fin. Corollaire : on ne sait pas non plus contre quoi on va jouer jusqu’à ce que la partie s’engage ou peu s’en faut...

 

C’est peu dire qu’il y avait une grosse menace dans la liste de Harry : un Anakin Skywalker version Actis, et très chargé. Le Jedi/Sith avait une bonne voire excellente mobilité, il pouvait gérer le stress avec sa capacité spéciale, il pouvait balancer des cacahuètes ÉNORMES et souvent impossibles à esquiver en combinant Autoblasters, Adresse au tir et R7-A7 (en fait, mon Greedo lui faciliterait encore plus la tâche sur Bossk...), et il esquivait quant à lui parfaitement, avec ses trois dés verts de base, un quatrième tant qu’à faire pour le Système d’occultation, As de la manœuvre si ça n’était pas suffisant (avec une réserve de trois marqueurs de Force, hein), et Dévoué sur les quatre Torrents qui l’accompagnaient juste au cas où ! L’horreur...

 

Les quatre Protecteurs de l’Escadron Bleu étaient sans doute bien moins inquiétants, et, pour le coup, avec mes gros socles (et un moyen), je ne craignais pas plus que ça les Missiles ioniques. Les Roquettes à protons, en revanche, si – il me faudrait brouiller tout ça... Et l’autre souci avec ces chasseurs républicains, donc, c’était Dévoué, qu’ils pourraient utiliser pour se protéger mutuellement ou pour protéger le Héros de Coruscant, en bons boucliers humains que sont les clones.

 

Avec un bid de cinq points, Harry a pu décider de qui serait le premier joueur (même si cela n’aurait d’impact que pour le placement des obstacles), et il a choisi de me confier ce statut.

 

Les Torrents ont été déployés en ligne, et selon de déstabilisantes orientations biscornues. On pouvait distinguer deux groupes de deux, très vite, chacun de ces groupes ayant un porteur de Missiles ioniques et un porteur de Roquettes à protons. J’ai déployé mes vaisseaux dans le coin droit de mon bord du tapis de jeu, Asajj à l’extérieur, Torani au milieu, et Bossk au centre. Puis Anakin a été déployé dans le coin diamétralement opposé – de toute façon, avec sa mobilité, il pourrait me flanquer n’importe où... Il a très vite pu se dégager un couloir idéal pour ça...

 

De mon côté, je n’avais pas l’intention de gaspiller des ressources à tenter vainement de choper Anakin, du moins dans l’immédiat. Je comptais d’abord défoncer autant de Protecteurs de l’Escadron Bleu que possible, et en priorité les porteurs de Roquettes à protons (plus dangereux pour moi, et légèrement plus chers que les porteurs de Missiles ioniques).

 

Il apparaissait clairement que le Torrent rouge essayerait de me faire bumper, et éventuellement en série – de fait, il a accompli un 4 tout droit puis un tonneau. C’est pourquoi j’avais choisi de pivoter légèrement à droite avec Asajj : j’étais à peu près sûr d’éviter le bump, mais ce dont j’étais moins certain, même si j’avais tendance à y croire, c’était qu’elle aurait le Torrent vert dans son arc – mais c’est bien ce qui s’est produit et elle a pu le verrouiller/brouiller. Même chose pour Bossk, qui devait quant à lui virer à gauche pour éviter la collision – là je n’étais vraiment pas sûr de pouvoir éviter le bump, mais j’y suis parvenu également, et j’ai pu du coup verrouiller/brouiller le Torrent rouge à portée 1 (même si cela laissait à un Torrent plus éloigné l’opportunité de tirer ses Roquettes à protons dans mon YV-666). La cerise sur le gâteau, c’était que Torani pouvait effectuer un tonneau pour avoir le Torrent rouge dans son bullseye – ce qui était d’autant plus intéressant qu’une attaque réussie de la part d’Asajj lui permettrait de tracter le Torrent vert également dans le bullseye du Kimogila : les étoiles s’alignaient ! L’attaque d’Asajj sur le vert lui a infligé deux touches, et Shadow Caster l’a tracté dans le bullseye de Torani. Bossk a enchaîné en infligeant quatre touches au Torrent rouge avec sa capacité spéciale (en consommant la charge de Greedo tant qu’à faire), ce qui signifiait que ce clone mourrait automatiquement quand Torani attaquerait son comparse vert – et mon Kimogila, même en n’infligeant qu’une seule touche à ce dernier, qui est passée malgré une tentative de recourir à Dévoué depuis le V-19 bleu (le marqueur de rayon tracteur a aidé...), a ainsi pu détruire les deux Torrents d’un seul coup, avant qu’ils ne puissent tirer ! Je ne pouvais pas rêver meilleur premier engagement – et si j’avais bon espoir de tuer un de ces vaisseaux, je n’espérais certainement pas en dégommer deux aussi vite... Le Torrent bleu s’est aussitôt vengé, ceci dit, en tirant ses Roquettes à protons sur Bossk, lui ôtant ses trois boucliers et lui infligeant un critique, en l’espèce Pilote assommé, soit le dégât automatique subi quand on traverse un obstacle (carte impossible à réparer). Un bon tir (le jaune ne ferait rien de plus), mais, on ne va pas se mentir, ce tour avait clairement été à mon avantage. Et je n’avais plus de Roquettes à protons à craindre... seulement le Héros de Coruscant ! Tranquille, quoi !

 

Je comptais poursuivre dans la même voie : je ne tenterais rien contre Anakin pour l’heure, il y avait deux autres Torrents à tomber (de toute façon, Torani stressée par son tonneau ne pouvait absolument rien faire contre l’Actis). Le Torrent bleu a foncé pour contraindre Bossk et/ou Torani au bump. Mais Bossk a pu se glisser derrière lui, en évitant tout obstacle qui aurait pu lui faire un dégât automatique, et s’est ainsi retrouvé à portée 1 du clone jaune. Asajj s’est retrouvé dans la même position par rapport au Torrent bleu (mais elle se mangerait un nuage de gaz au tour suivant). Torani a bumpé sur ce dernier, mais c’était pas plus mal – il ne pourrait pas l’attaquer. En revanche, Anakin est arrivé dans le dos de mon Kimogila, et le festival de critiques allait commencer... Il en a obtenu deux naturels sur deux dés ! Torani ne pouvait pas esquiver ces tirs d’Autoblasters, et a donc perdu ses deux boucliers... Asajj n’a pu infliger qu’une seule touche au Protecteur bleu. Il était tracté, via Shadow Caster, et j’ai hésité à le déplacer pour le mettre dans le bullseye de Torani, mais je m’en suis finalement abstenu : j’avais des chances de le tuer d’ici la fin du tour, mais le risque était trop grand qu’il puisse attaquer mon Kimogila à portée 1... Je suis donc passé à Bossk, qui, avec l’aide de Greedo, a infligé trois dégâts critiques au Torrent jaune, lequel n’en a esquivé qu’un seul – avec la capacité spéciale du Lézard Cosmique, il s’est donc retrouvé à deux points de coque, et comme il était dans le bullseye de Torani, eh bien, il suffisait de passer un dégât supplémentaire pour le détruire... mais cette fois ça ne s’est pas produit, et le Torrent a donc survécu à ce tour avec un point de coque. Mais il avait subi le critique Armes en panne, et son attaque contre Bossk n’a rien donné.

 

Le Torrent bleu s’est retourné dans le dos de mes trois vaisseaux, puis le jaune a fait de même derrière Bossk. Ce dernier a viré à gauche, évitant là encore tout bump et tout obstacle. Il n’aurait probablement pas d’opportunité de tir, mais a choisi de verrouiller/brouiller Anakin pour plus tard (au cas où). Il fallait ensuite que Torani déstresse, mais du coup elle avait le clone jaune dans son dos à portée 1... Asajj enfin a fait son Koiogran 5, même si cela impliquait de traverser deux nuages de gaz, n’écopant toutefois que d’un seul marqueur de contrainte. Mais Anakin était toujours très bien placé à portée 1 dans le dos de Torani, l’idéal pour ses Autoblasters (même sans bullseye)... et il a une fois de plus passé deux critiques impossibles à esquiver... parmi lesquels une Fuite de carburant, qui a ensuite généré une Coque éventrée, bref, vous voyez le truc : au terme de quelques confusions migraineuses, mon Kimogila s’est retrouvé bardé de critiques, et Harry avait marqué la moitié des points sur Torani... Asajj ensuite a placé un dégât et un critique sur le Torrent jaune, ce qui a suffi à l’achever. Troisième clone mort ! Même si ç’a été le seul tir de mon côté. Le Torrent bleu a conclu le tour en infligeant encore un critique supplémentaire à Torani... Il ne lui restait plus que deux points de coque à la fin du tour, et elle avait trois critiques actifs.

 

Le Torrent survivant s’est avancé devant Asajj – mais celle-ci a bumpé sur Anakin, juste devant le clone, pour se déstresser. Torani, forcément, s’est retournée, puis Bossk a continué de virer à gauche, et une fois de plus en évitant tout obstacle – même s’il n’échapperait pas à un nuage de gaz le tour suivant ; du coup, il était en mesure de verrouiller/brouiller le Torrent bleu. Chose plus étrange, Anakin est resté où il était, sa manœuvre n’ayant pas pu lui permettre de dépasser Asajj – et il n’aurait pas de tir à ce tour : bonne chose ! Ma Sorcière bien-aimée a réduit le Torrent à un point de coque, puis l’a tracté avec Shadow Caster de sorte que Bossk puisse l’achever : plus le moindre clone sur la table ! Restait Torani sur Anakin : elle a obtenu deux critiques, mais le Héros de Coruscant a su les esquiver.

 

C’était maintenant Anakin Skywalker seul contre tous – mais, même à lui seul, il avait très certainement l’opportunité de remonter... Asajj s’est retournée avec un Koiogran 5, subissant un marqueur de contrainte en traversant un nuage de gaz. Bossk a viré à gauche, se tapant cette fois le nuage de gaz et subissant un marqueur de contrainte, mais aussi et surtout un dégât automatique à cause de Pilote assommé – enfin ! Torani a choisi de ses déstresser à gauche dans un troisième nuage de gaz, y gagnant elle aussi un marqueur de contrainte et un dégât critique (parce que Coque éventrée + Pilote assommé sur elle aussi...), mais en espérant vaguement circonvenir les manœuvres d’Anakin... qui s’est retourné juste en face d’elle. Mais sa capacité lui a permis d’évacuer le stress, ce qui l'a autorisé à faire un tonneau pour sortir de l’arc du Kimogila et surtout l’avoir à portée 1 dans son propre arc, même si l’attaque serait gênée ; qu’importe, il a placé quatre critiques impossibles à esquiver ! Bye-bye Torani – ma première perte de cette partie...

 

Et là j’ai merdé sur les commandes de TTS, enchaînant deux « undo » sur Asajj... Mes excuses ! Il a fallu replacer le Lancer un peu à l’arrache... Désolé, désolé, désolé !

 

Quoi qu’il en soit, aucun de mes vaisseaux n’avait de tir sur Anakin.

 

Karma.

 

Bossk a ensuite hardiment tourné à gauche (il a fait beaucoup de virages serrés 3 dans cette partie...), évitant tout obstacle et verrouillant Anakin, mais au prix de la conservation de son marqueur de contrainte. Asajj a déstressé derrière lui, évitant le bump mais repassant sur un nuage de gaz, sans marqueur de contrainte (Alaedar a avancé qu’elle aurait peut-être bumpé Bossk si elle avait été replacée parfaitement – mes excuses encore une fois...). Quant à Anakin, hardi, hardi... il s’est posé en plein dans le bullseye de Bossk à portée 1, alors qu’il était verrouillé et brouillé ! Mais voilà : Adresse au tir, R7-A7 plus Greedo (le traître !), et c’était trois critiques de plus sur mon Lézard ! Et accessoirement la moitié des points... d’autant qu’une Fuite de carburant avait été révélée. Il fallait cependant profiter de la vulnérabilité exceptionnelle d’Anakin. Asajj, hélas, n’est parvenue à rien, si ce n’est à faire consommer la dernière Force du Jedi/Sith. Mais du coup Bossk a pu prendre le relais : avec deux hits et un crit (grâce à Greedo désireux de se racheter), il a pu faire passer le crit, et le convertir en deux touches : c’était la moitié des points pour Anakin, à qui il ne restait plus qu’un point de coque, et c’était aussi la fin du Système d’occultation !

 

Ceci dit, dans ces conditions, il me paraissait clair que Bossk était pour ainsi dire mort. Je ne voyais pas de manœuvre lui permettant de survivre... et après tout la marge de victoire n'avait aucune conséquence dans cette partie de top 8. Alors j’ai choisi le vol stationnaire, dans l’espoir très onirique de peut-être faire bumper Anakin (ou au moins de l’inciter à cramer ses modifications de dés sur lui). Asajj quant à elle a refait un Koiogran 5, à travers deux nuages de gaz là encore, sans marqueur de contrainte. Anakin, bien sûr, n’a pas bumpé sur Bossk, mais est passé derrière lui, évacuant aussitôt son stress pour faire une concentration. Et rebelote : Autoblasters, deux yeux convertis, Adresse au tir + R7-A7 + Greedo = trois critiques inesquivables, et Bossk est mort... mais Anakin n’avait du coup plus de modification en défense, ni concentration, ni Force, et le Système d’occultation avait sauté : Asajj n’avait marqué que deux touches, mais une est passée, qui a suffi à tuer le Héros de Coruscant.

 

Et donc, victoire, 200-124 ! Ce premier engagement a vraiment été crucial, les étoiles s'étaient clairement alignées en ma faveur...

 

Bravo à Harry, bien joué, et merci pour la partie ! À charge de revanche !

 

Et top 4 très bientôt, face au légendaire Darth Hunter... Gasp !

 

 

Voir les commentaires

Ligue Millenium Condor, saison 3, Top 16 : El Fouf (Résistance) vs Nébal (Racailles et Scélérats)

Publié le par Nébal

 

Ligue Millenium Condor, saison 3 ! Après plein de parties avec plein de sympathiques joueurs francophones dans l’atmosphère très conviviale de cette excellente ligue, et toujours merci à Pete Patte Molle et ses camarades pour l’organisation, c’est l’heure des éliminatoires !

 

Aujourd’hui, je vais vous parler de ma partie de Top 16, qui m’a opposé à El Fouf, sympathique joueur du Canada, qui jouait la liste suivante de la Résistance :

 

X-Wing T-70 – Expert de l’Escadron Rouge – 50

Expert de l’Escadron Rouge (43)

S-Foils intégrés (0)

Héroïque (1)

Boucliers améliorés (6)

 

X-Wing T-70 – Expert de l’Escadron Rouge – 50

Expert de l’Escadron Rouge (43)

S-Foils intégrés (0)

Héroïque (1)

Boucliers améliorés (6)

 

X-Wing T-70 – Expert de l’Escadron Rouge – 50

Expert de l’Escadron Rouge (43)

S-Foils intégrés (0)

Héroïque (1)

Boucliers améliorés (6)

 

X-Wing T-70 – Expert de l’Escadron Rouge – 50

Expert de l’Escadron Rouge (43)

S-Foils intégrés (0)

Héroïque (1)

Boucliers améliorés (6)

 

Total : 200/200

 

Quant à moi, parce que je m’étais pris une vilaine branlée quelques heures plus tôt en jouant ma nuée Malarus (contre une autre nuée Malarus...), j’ai choisi à la dernière minute (mais avant de connaître la liste de mon adversaire, hein...) de varier les plaisirs et de jouer ma liste Racailles et Scélérats du tournoi Balance of the Force, basée sur les Codes de transpondeur falsifiés :

 

Appareil de poursuite de classe Lancer – •Asajj Ventress – 75

•Asajj Ventress – Sa Force à elle (68)

Shadow Caster (1)

•Zam Wesell (4)

Codes de transpondeur falsifiés (2)

 

Cargo léger YV-666 – •Bossk – 69

•Bossk – Traqueur effrayant (60)

•Greedo (1)

•Jabba le Hutt (6)

Codes de transpondeur falsifiés (2)

 

Chasseur M12-L Kimogila – •Torani Kulda – 55

•Torani Kulda – Free-lance rodien (48)

Codes de transpondeur falsifiés (2)

Roquettes à protons (5)

 

Total : 199/200

 

Et maintenant, place au jeu !

 

ATTENTION : APRÈS L’IMAGE QUI SUIT, JE RÉVÈLE LA CONCLUSION DE LA PARTIE. ALORS SI VOUS PRÉFÉREZ NE PAS VOUS SPOILER TOUT ÇA, N’EN LISEZ PAS DAVANTAGE ET REGARDEZ D’ABORD LA VIDÉO !

 

 

Victoire pour les Racailles et Scélérats, 200-124 ! Mais je dois avouer d’ores et déjà que les dés étaient clairement déséquilibrés en défaveur d’El Fouf...

 

Dans le cadre de la Ligue Millenium Condor, on peut jouer ce que l’on veut, on n’a pas à s’engager pour une même liste jusqu’à la fin. Corollaire : on ne sait pas non plus contre quoi on va jouer jusqu’à ce que la partie s’engage ou peu s’en faut...

 

La liste d’El Fouf était pour le moins cash : quatre X-Wing T-70, tous les mêmes, initiative 3 (ils bougeraient donc avant mes vaisseaux, ce qui n’était pas idéal), tous à même de faire de redoutables attaques à trois dés rouges de base, sur mes vaisseaux tout sauf agiles, et ces X-Wing étaient en outre très tanky, avec des Boucliers améliorés tant qu’à faire (soit huit PV chacun dont la moitié en boucliers !) ; ils pouvaient en outre bénéficier du joker résistant toujours bienvenu qu’est le talent Héroïque. Du direct !

 

Mais le matchup me paraissait équilibré. Les Codes de transpondeur falsifiés seraient une plaie pour les Experts de l’Escadron Rouge, leur agilité de 2 permettrait relativement aisément à Shadow Caster de produire son effet, et Torani Kulda pourrait éventuellement bénéficier du placement des T-70 pour faire des saletés avec son bullseye, tandis que Bossk était probablement idéal, avec sa capacité spéciale rendue plus fiable par Greedo, pour percer à travers toute cette masse de boucliers.

 

J’avais le choix de l’initiative. Cela n’aurait pas d’impact au-delà du placement des obstacles, alors j’ai choisi d’être premier joueur pour placer le premier.

 

El Fouf a logiquement placé ses quatre X-Wing T-70 ensemble, formant un gros pack épais de boucliers et pouvant faire très mal en attaque. En raison des obstacles, j’ai préféré me déployer au centre plutôt que dans le coin diamétralement opposé, avec Bossk au centre, Asajj à l’extérieur et Torani vaguement en embuscade à l’intérieur.

 

Le premier tour a classiquement eu pour objet de se positionner de part et d’autre, sans trop s’engager. De mon côté, je m’assurais surtout qu’Asajj soit prête à foncer pour être à portée lors du premier engagement (où elle est souvent décisive, dans mon expérience de cette liste).

 

Les premiers échanges de tir sont cependant intervenus assez rapidement, et se sont montrés d’emblée significatifs. Et là je dois dire que j’ai été trop gourmand avec Bossk, qui aurait probablement gagné à effectuer une manœuvre un peu moins rapide... Les T-70, bougeant avant moi, sont allés plus vite que je ne le pensais, et une mauvaise estimation des portées de ma part a eu pour effet que mon Lézard de l’Espace bumperait nécessairement ; du coup, contrairement à ce que j’avais envisagé à la base, j’ai déplacé Bossk en dernier, de sorte qu’il entre en collision avec Asajj, la portée qui me paraissait la moins menaçante (relativement) pour lui, et qui lui permettrait sans doute de bénéficier d’un tir honnête sur un X-Wing éventuellement tracté par Shadow Caster. Pas de lock pour lui, donc, mais Asajj et Torani avaient pu utiliser leurs Codes de transpondeur falsifiés, faisant sauter deux marqueurs de concentration au passage ; par ailleurs, le X-Wing rouge était dans le bullseye de Torani, ce qui est toujours bon à prendre (j’ai hésité, du coup, à faire une concentration avec le Kimogila pour y aller aux Roquettes à protons, mais, en l’état, faire sauter la concentration d’en face me paraissait plus crucial – ce qui est très discutable : qu’en pensez-vous ?). Asajj a dû claquer son lock et ses deux Forces pour toucher le T-70 vert, mais du coup elle lui a infligé deux dégâts, ce qui activait Shadow Caster ; déplacer le vaisseau résistant, cependant, n’avait pas d’impact au regard du bullseye de Torani, contrairement à ce que j’espérais, mais, bah, tant pis... Bossk n’est parvenu à lui infliger qu’un critique, mais il a pu le convertir en deux touches avec sa capacité spéciale : j’avais donc la moitié des points sur le X-Wing vert d'entrée de jeu. Torani ayant verrouillé le rouge, après quelques hésitations, j’ai décidé de l’attaquer lui plutôt que le vert qui était tracté – ce qui a fait deux boucliers, plus un troisième automatique pour le bullseye. C’était maintenant à El Fouf de riposter... mais ses attaques se sont montrées un peu médiocres, et Torani a survécu avec deux points de coque même après que les quatre X-Wing se sont acharnés sur elle, ignorant Bossk et Asajj.

 

Il y aurait du bump au tour suivant. De mon côté, Asajj étant probablement celle qui avait le plus de chances d’espérer y échapper sans se stresser... et de survivre à ce tour, surtout, c’est sa charge de Codes de transpondeur falsifiés que j’ai choisi de restaurer avec Jabba le Hutt. Cela dit, placée comme elle était, j’ai préféré tourner sa tourelle vers l’arrière, histoire d’avoir une attaque, plutôt que de verrouiller et brouiller. Concernant Torani, j’ai songé à faire un Koiogran 4, mais je craignais qu’elle ne sorte de la carte... J’étais à peu près persuadé qu’elle mourrait à ce tour, mais, avec la manœuvre choisie, elle ne pourrait pas tirer sur qui que ce soit... Bossk enfin a bumpé sur le X-Wing bleu, sortant au passage de l’arc du rouge, et conservant le jaune à portée 1 grâce à son arc entier avant. Asajj l’a entamé, un peu à la peine, mais Bossk lui a ensuite infligé trois critiques avec Greedo, pour trois touches au final : la moitié du X-Wing jaune était acquise. Et maintenant Torani allait mourir... ou pas. Car c’est surtout durant ce tour que les dés rouges d’El Fouf se sont montrés atrocement mauvais ! Deux boucliers ont bien été pris sur Bossk, mais les sept dés d’attaque lancés contre Torani... n’ont donné absolument aucune touche, même avant que je jette mon unique dé vert en défense ! Mon Kimogila survivait, contre toute attente... et mes autres vaisseaux n’avaient presque rien pris.

 

Au tour suivant, deux des X-Wing d’El Fouf se sont retournés, tandis que les deux autres bumpaient : pas d’actions pour lui à ce tour. Asajj s’est lentement avancée pour se ménager une dernière attaque de tourelle (à longue distance certes...) avant de virer à gauche sans prendre de risques avec les obstacles ou le bord du tapis de jeu. Torani la survivante a tenté de fuir, avec un marqueur de concentration au cas où, tandis que Bossk parvenait à tourner à gauche, quitte à passer sur un nuage – mais sans écoper d’un marqueur de contrainte, et sans entrer en collision non plus, du coup, et avec un tir à portée 1, même non modifié, sur le X-Wing bleu, toujours grâce à son arc entier avant... et il a fait trois touches plus un critique grâce à Greedo ! Et tout est passé, pour cinq dégâts donc : c’était la moitié d’un X-Wing de plus ! Puis Asajj a fait passer un hit et un crit sur le rouge, un Coup au but ! tant qu’à faire, prenant là encore la moitié : en fait, j’avais très exactement la moitié de tous les vaisseaux d’El Fouf à ce stade ! Or, de son côté, il a fallu qu’il consacre trois attaques de X-Wing à Torani pour enfin la tuer... tandis que le dernier vaisseau résistant n’est pas parvenu à faire le moindre dégât à Bossk à portée 1. Quant à Asajj, parce qu’elle ne s’était pas fait tirer dessus durant ce tour alors qu'elle était dans au moins un arc de tir, elle a pu gagner enfin les deux charges de Zam Wesell ! Même si j’avais enfin perdu un vaisseau, c’était un deuxième tour consécutif de terrible déveine pour El Fouf, qui pouvait légitimement espérer faire beaucoup mieux, même sans modifications... Les dés d’El Fouf se sont montrés ensuite un peu plus raisonnables, mais ces deux tours ont vraiment été injustes pour lui, et cela aurait forcément des conséquences à terme...

 

Deux des T-70 ont ensuite clairement pris Bossk pour cible, et avec modifications cette fois, tandis que les deux autres chassaient plus ou moins Asajj, l’un d’entre eux ne parvenant cependant pas à dépasser Bossk, lequel devait repasser sur un nuage de gaz, et écopait cette fois d’un marqueur de contrainte – ça sentait le roussi pour le lézard... Asajj de son côté virait tranquillement à gauche en réorientant sa tourelle. Elle n’a fait aucun dégât cependant, sans vraie surprise, mais Bossk non plus, même avec Greedo : la chance changeait-elle de camp ? Pas totalement, Asajj réussissant de jolies esquives et ne perdant qu’un bouclier dans l’affaire... Bossk en revanche a pris cher : El Fouf a marqué la moitié des points pour lui, et le YV-666 était affecté de deux critiques assez pénalisants, Stabilisateur desserré et Armes en panne... Je menais toujours au score, mais de dix points seulement, et tous les X-Wing d’El Fouf étaient encore sur le tapis de jeu ; en fait, je n’étais pas forcément dans une très bonne position, là...

 

En dehors du X-Wing jaune, qui est passé sur un nuage, tous les vaisseaux d’El Fouf se sont ensuite logiquement engagés contre Bossk (même si l’un d’entre eux était trop loin après s’être retourné à travers un nuage). Asajj n’avait pas grand-chose à craindre, le temps était venu pour elle de faire son fameux Koiogran 5, dans l’espoir de pouvoir réattaquer ultérieurement les Résistants avec son attaque d’arc avant, plus solide que celle de tourelle, et éventuellement liée à Shadow Caster. Bossk quant à lui a viré à gauche, et tant pis pour le dégât automatique occasionné par le Stabilisateur desserré : je voulais qu’il puisse tirer encore une fois avant de mourir, en usant des Codes de transpondeur falsifiés tant qu’à faire, parce que la perspective d’Asajj affrontant seule quatre X-Wing T-70 ne m’emballait pas vraiment.... Or un joli tir de ma sorcière bienaimée est parvenu à achever le X-Wing jaune – première perte pour El Fouf ! Ensuite, Bossk, même handicapé par ces satanées Armes en panne, est parvenu à infliger trois dégâts via Greedo au X-Wing vert, auquel il ne restait plus qu’un seul point de coque après cela. Mais les Résistants se sont vengés, même de justesse : une Fuite de carburant bien placée a achevé mon Lézard de l’Espace...

 

Asajj se retrouvait seule contre trois Experts de l’Escadron Rouge – pas l’idéal, même s’il faut noter que tous les X-Wing T-70 étaient dans un sale état, sans plus de boucliers, là où mon Lancer était presque intact, n’ayant perdu qu’un seul bouclier depuis le début.

 

Et inutile de rentrer dans les détails, ici ; je n’osais pas vraiment y croire, mais Asajj est parvenue à tomber ces trois X-Wing T-70, l’un après l’autre, et en ne perdant qu’un bouclier et une coque – du coup, elle ne donnait même pas la moitié de ses points !

 

Et donc, victoire, 200-124. Mais les dés ont eu leur part, clairement...

 

Quoi qu’il en soit, bravo à El Fouf, bien joué, et merci pour la partie ! À charge de revanche !

 

Et top 8 en principe la semaine prochaine...

 

 

Voir les commentaires

Ligue Millenium Condor, saison 3, Top 32 : Nébal (Premier Ordre) vs Stéphane Pollet (Résistance)

Publié le par Nébal

 

Ligue Millenium Condor, saison 3 ! Après plein de parties avec plein de sympathiques joueurs francophones dans l’atmosphère très conviviale de cette excellente ligue, et toujours merci à Pete Patte Molle et ses camarades pour l’organisation, c’est l’heure des éliminatoires !

 

J’ai eu un bye pour la première ronde, et voici donc la première partie que je livre dans ce contexte, pour le Top 32.

 

Elle m’a opposé au très sympathique Stéphane Pollet, qui jouait la liste suivante de la Résistance :

 

YT-1300 récupéré – •Chewbacca – 70

•Chewbacca – Compagnon loyal (60)

•Amilyn Holdo (8)

Codes de transpondeur falsifiés (2)

 

Module de transport de la Résistance – •Rose Tico – 31

•Rose Tico – Ingénieure fervente (25)

•C-3PO (5)

Ciblage prioritaire automatisé (1)

 

Fireball – Mécanicien de la Station Colossus – 33

Mécanicien de la Station Colossus (26)

Missiles groupés (4)

Ordinateur de visée (3)

 

Fireball – Mécanicien de la Station Colossus – 33

Mécanicien de la Station Colossus (26)

Missiles groupés (4)

Ordinateur de visée (3)

 

Fireball – Mécanicien de la Station Colossus – 33

Mécanicien de la Station Colossus (26)

Missiles groupés (4)

Ordinateur de visée (3)

 

Total : 200/200

 

Quant à moi, j’ai choisi de rejouer ma liste du Premier Ordre de la Kyber Cup 5, ma version d’une nuée Malarus de TIE/fo :

 

Navette légère de classe Xi – •Commandant Malarus – 58

•Commander Malarus – Maître d’œuvre vindicatif (45)

•Agent Terex (7)

•Hondo Ohnaka (6)

 

Chasseur TIE/fo – « Scorch » – 33

•« Scorch » – Leader Zeta (33)

 

Chasseur TIE/fo – « Longshot » – 31

•« Longshot » – As Zeta (31)

 

Chasseur TIE/fo – Cadet de l’Escadron Epsilon – 26

Cadet de l’Escadron Epsilon (25)

Ciblage prioritaire automatisé (1)

 

Chasseur TIE/fo – Cadet de l’Escadron Epsilon – 26

Cadet de l’Escadron Epsilon (25)

Ciblage prioritaire automatisé (1)

 

Chasseur TIE/fo – Cadet de l’Escadron Epsilon – 26

Cadet de l’Escadron Epsilon (25)

Ciblage prioritaire automatisé (1)

 

Total : 200/200

 

ATTENTION : APRÈS L’IMAGE QUI SUIT, JE RÉVÈLE LA CONCLUSION DE LA PARTIE. ALORS SI VOUS PRÉFÉREZ NE PAS VOUS SPOILER TOUT ÇA, N’EN LISEZ PAS DAVANTAGE ET REGARDEZ D’ABORD LA VIDÉO !

 

 

Victoire pour le Premier Ordre, 149-145 ! Ce fut très juste, très chaud, et très violent. Fiuuuuuuuu...

 

Dans le cadre de la Ligue Millenium Condor, on peut jouer ce que l’on veut, on n’a pas à s’engager pour une même liste jusqu’à la fin. Corollaire : on ne sait pas non plus contre quoi on va jouer jusqu’à ce que la partie s’engage ou peu s’en faut...

 

Aussi, quand j’ai découvert la liste de Stéphane, j’avoue avoir un peu flippé : tous ces Missiles groupés pourraient faire très mal à ma nuée de TIE/fo... Et la nécessité de tomber ces Fireball avait un fâcheux inconvénient : elle revenait à filer des actions et des attaques bonus au gros Wookiee poilu dans le YT-1300 ! Rose Tico jouant en outre son rôle habituel de petite nuisance fiable et de coordinatrice à bas coût via C-3PO... Et il y avait aussi ce joker difficile à appréhender dans l’absolu qu’est Amilyn Holdo. Ceci dit, je n’étais pas sans atouts non plus : cinq points de coque à prendre pour un Fireball, c’était assurément dans les capacités de mes TIE/fo, au premier chef les plus violents, « Scorch » et « Longshot » ; et à vrai dire le YT-1300 résistant, moins solide que le rebelle, était dans mes cordes aussi. Le fait que l’ensemble de ma flotte bénéficie régulièrement de modifications gratuites, via l’Agent Terex, la Commandante Malarus elle-même, plus les calculs occasionnels de Ciblage prioritaire automatisé, comptait aussi parmi mes atouts, de même que les coordinations et peut-être surtout les brouillages de Malarus via Hondo Ohnaka et l’Agent Terex, très utiles pour rompre des verrouillages menaçants. Au-delà, il me fallait tout de même prier pour que l’agilité supérieure de mes petits TIE/fo les préserve suffisamment longtemps des missiles résistants et de Chewbacca...

 

Problème : mes Cadets de l’Escadron Epsilon devaient se déployer en premier... et Stéphane a aussitôt placé ses Fireball et Rose Tico juste en face. Mon déploiement était de toute façon contraint, je ne pouvais pas vraiment faire de fantaisies avec « Longshot » et « Scorch » ; la seule option qui me restait à été de déployer Malarus à l’intérieur plutôt qu’à l’extérieur, contrairement à mon habitude : il ne fallait vraiment pas qu’elle constitue une cible prioritaire pour les Missiles groupés de Stéphane... Reste que je n’étais pas à l’aise. J’ai songé un moment à refuser l’engagement en virant à gauche, mais ces manœuvres auraient vite atteint leurs limites et auraient surtout abouti à exposer Malarus sans véritablement briser la dynamique de la liste résistante. Ce serait donc du frontal ! Et vous savez ce que l’on dit : quand les deux joueurs joutent, c’est qu’il y en a un qui se trompe... Et je craignais franchement que ce soit moi.

 

Un nuage de gaz trop proche a un chouia handicapé un de mes Cadets et dans une moindre mesure « Longshot » lors du premier engagement. Mais cela a eu un avantage inattendu : attiré par le marqueur de contrainte, Stéphane a verrouillé ce Cadet vert avec son Fireball rouge, le plus à l’extérieur... mais il était à portée 3, et ne pourrait donc pas attaquer avec ses Missiles groupés ! C’était un sacré soulagement... Et comme le Fireball vert était trop loin lui aussi pour y avoir recours, seul le jaune constituait une vraie menace immédiate. Malarus étant trop loin pour le brouiller (ou pour tirer dessus, à vrai dire), il s’agissait donc de tout balancer sur lui avec « Scorch » et « Longshot » (coordonné par la Xi pour verrouiller le Mécanicien de la Station Colossus jaune, du coup, et avec un calcul de Terex), en espérant que ça passe. Je n’ai pas réussi à le descendre avant qu’il tire, mais « Longshot » est tout de même parvenu à lui infliger un critique qui tombait bien : Armes en panne ! Avec un dé de moins pour ses deux attaques de missiles, il n’est pas parvenu à prendre le moindre bouclier à mes TIE... Ensemble, les Fireball rouge et vert, même contraints de se limiter à leurs attaques principales, sont cependant parvenus à prendre la moitié de mon Cadet bleu ; honnêtement, je m’en sortais bien mieux que je ne l’espérais ! Et je pouvais riposter. Je n’ai pas voulu courir de risque, j’ai lancé ma meilleure attaque sur le Fireball jaune pour le sortir.

 

Et là, j’ai commis une erreur, dont je ne me suis rendu compte qu’en revoyant la partie : parce que le Fireball jaune aurait dû rester sur le tapis de jeu jusqu’à la fin de l’initiative 1, à cause de Ciblage prioritaire automatisé, mon TIE vert n’aurait pas dû pouvoir tirer sur le Mécanicien rouge et lui extorquer un critique inattendu... Mes excuses, Stéphane, je n’y avais pas fait attention...

 

Mais le tour suivant s’annonçait violent. Je n’avais guère d’options : j’ai lancé mes TIE en avant en espérant obtenir des bumps, avec Malarus en soutien pour brouiller un verrouillage malencontreux avec Hondo Ohnaka. J’ai effectivement fait bumper les deux Fireball, qui avaient déjà verrouillé certes, et je me dis que j’aurais dû aller plus vite avec mon TIE bleu pour faire bumper aussi Rose, ce qui aurait peut-être aussi bloqué Chewbacca, une occasion manquée... Le Wookiee a du coup usé de ses Codes de transpondeur falsifiés pour verrouiller et brouiller ledit TIE, qui était dans une très mauvaise posture... Malarus a tenté de le préserver un peu en faisant sauter le verrouillage du Fireball vert avec Hondo Ohnaka. Du coup, le Mécanicien de la Station Colossus rouge était l’homme à abattre : Malarus lui a infligé un Coup au but !, et « Scorch » est parvenu à l’achever avant qu’il ne tire ! Entretemps, cependant, Chewbacca avait sorti sans problème mon Cadet bleu... et la destruction du Fireball lui a permis de faire une nouvelle attaque après avoir verrouillé (à tort, j’y reviens ensuite...) « Scorch » ! Et il en a pris la moitié... avec un Coup au but ! Décidément... Et du coup Rose l’a achevé immédiatement après : mon TIE le plus agressif est parti en fumée ! Et « Longshot » n’est pas parvenu à le venger... mais mes deux Cadets restants y sont parvenus : plus de Rose ! Ce tour s’annonçait violent, et il l’avait bel et bien été : deux vaisseaux détruits dans les deux camps !

 

Ici, je me rends compte après coup que c’est Stéphane, cette fois, qui a commis une erreur à laquelle je n’avais pas fait gaffe... et double, en fait : Chewbacca a verrouillé trois fois dans un même tour ! Ça n’a pas été sans conséquence, ça a contribué à tuer « Scorch » durant ce tour et (SPOILER !)  « Longshot » durant le suivant, mais bon, tant pis, trop tard, ma faute, je n’avais qu’à me montrer plus attentif...

 

...

 

Et, en fait, le tour suivant a assurément montré que je n’étais pas assez attentif (pour être honnête, j’avais eu une mauvaise nuit suivie d’une mauvaise journée, mais ça n’excuse rien, hein). Je manquais de champ pour mes manœuvres, mais je suis parvenu... à prendre les pires décisions à chaque fois ! Mon positionnement lors de ce tour s’est avéré proprement catastrophique. Alors que je menais avec une marge raisonnable, je me suis tout seul mis dans la merde, au point où la partie a vraiment été relancée... Ça aurait pu me coûter la partie, en fait – d’aucuns diraient peut-être même que ça aurait me coûter la partie...

 

En tentant un dépassement stressant bien trop hardi avec mon TIE rose, j’ai fait bumper mon TIE vert (qui aurait dû bouger avant pour espérer bloquer le Wookiee !) dans la pire des positions, puis, pour quelque raison, je suis parvenu à oublier que « Longshot » bougeait avant Chewbacca (Nébal, sérieux ?!?), le faisant bumper lui aussi avec un stress et de la contrainte en prime, et l’exposant au juste courroux dudit Wookiee... Pitié ! Malarus est parvenue à ne pas bumper n’importe comment, elle, mais j’ai fait une concentration quand il valait bien mieux brouiller Chewie... ce que j’aurais pu faire avec le bullseye à portée 2, mais j’avais oublié qu’on pouvait faire ça, maintenant... Horreur ! Malheur ! Et en plus je n’ai pas dépensé le marqueur de concentration de Malarus quand j’avais toutes les raisons de le faire, même si ça n’était que pour une seule touche... qui serait passée ! La sanction n’a pas manqué : le Wookiee véner a tiré, une Fuite de carburant est passée avant un second critique, et « Longshot » a été... one-shot. Aha. Lamentable... Le Fireball restant a ensuite pris la moitié de mon TIE vert, tant qu’à faire. Le TIE rose a sauvé l’honneur en faisant sauter les boucliers de Chewbacca, puis le TIE vert a pris la moitié du dernier Fireball. La fin du tour s’est mieux passée que le début, mais j’étais désormais dans une très mauvaise position : le Cadet vert était entre la vie et la mort, le rose stressé passerait deux tours au mieux à se retourner, et Malarus ne pouvait rien faire d’autre que fuir à ce stade, ce qui la contraindrait elle aussi à perdre beaucoup trop de temps pour revenir dans la partie ! Au moins trois tours pour avoir (peut-être) une opportunité de tir avec elle...

 

À partir de là, rien ne sert de rentrer excessivement dans les détails. Mon Cadet vert étant pour ainsi dire condamné (d’autant que je me suis fait avoir par la perfide Amilyn Holdo !), je n’avais plus que deux vaisseaux, dont Malarus qui n’est pas exactement conçue pour le combat, et qui était bien loin. Pour rattraper mon retard dans les points, les maths étaient formelles, je n’avais qu’une seule option crédible : prendre la moitié de Chewbacca (le Wookiee entier, ça ne me paraissait vraiment pas crédible avec seulement deux vaisseaux à valeur d’attaque 2 quand il tendait déjà à prendre un peu le large) ; cela seulement me permettrait de repasser devant, même si, comme c’était probable, Stéphane me prenait la moitié de Malarus, et je l’avais pris en compte dans mes calculs (c’est pourquoi, comme je voyais les choses, finir le Fireball restant ne suffirait pas à me faire repasser devant). Mais lancer ces deux vaisseaux contre le Wookiee ne serait pas sans risque... C’était même assez audacieux, et sans garantie de fonctionner. Mais bon, je n’avais plus rien à perdre à ce stade, hein ?

 

Par chance, j’y suis tout de même parvenu – de justesse. Oui, j’y ai laissé la moitié de Malarus (seulement sur l’avant-dernier tir de la partie, en fait !) mais l’horloge avait tourné à ce stade, et même si un tour supplémentaire avait été joué, le Wookiee était désormais à la fois trop loin et trop mal en point pour s’en prendre efficacement à moi (un astéroïde mal placé ne l’aidant pas non plus) ; sur un manque de chance absolu, le Fireball vert pouvait cependant espérer repasser devant avec un tir bien placé sur Malarus, mais je ne comptais pas le laisser faire (même si j’ai encore fait une erreur de manœuvres débile dans ces derniers tours, cette fois je m’étais pour quelque raison persuadé que mon TIE bougerait après Malarus, bordel, Nébal, c’est pas vrai !!!) : ma Navette Xi allait appliquer les sages préceptes du Brave Sire Robin et fuir comme une pleutre (en remerciant le brouillage à portée 3 de Terex (Cyborg) quand le Wookiee a tiré pour la dernière fois, on peut le dire !), et mon TIE prendrait bien soin d’assurer ses défenses en évitant de se soumettre au feu du Fireball.

 

Et du coup, à l’arrachée, victoire malgré tout, très serrée, 149-145. Je ne suis vraiment pas fier de moi, j’ai horriblement merdé bien trop souvent... Du coup, ça s’est joué à pas grand-chose, en définitive...

 

Quoi qu’il en soit, bravo à Stéphane, bien joué, et merci pour la partie ! À charge de revanche !

 

Et Top 16 en principe la semaine prochaine...

 

 

Voir les commentaires

Ligue Millenium Condor, saison 3 : Nébal (Premier Ordre) vs OveR2 (Empire Galactique)

Publié le par Nébal

 

Hop ! La finale de la deuxième saison de la Ligue Millenium Condor démarrait à peine que l’excellent Pete Patte Molle lançait la troisième saison ! Je n’ai pas diffusé mes premières parties, mais en voici une qui m’a opposé à OveR2, lequel jouait une liste de l’Empire Galactique, dont voici le détail :

 

Défenseur TIE/d – •Rexler Brath – 100

•Rexler Brath – Leader Onyx (78)

Canon laser lourd (5)

Senseurs avancés (10)

Feinte (7)

 

TIE/ph Fantôme – •« Whisper » – 89

•« Whisper » – Tueur à la voix suave (60)

•Le Cinquième Frère (12)

Système d’occultation (6)

Senseurs passifs (4)

Feinte (7)

 

Total : 189/200

 

Quant à moi, je jouais une liste un peu débile du Premier Ordre, que je m’étais juré de tenter il y a looooooongtemps de cela :

 

Navette de commandement de classe Upsilon – •Lieutenant Tavson – 88

•Lieutenant Tavson – Pilote de navette obéissant (64)

•Agent Terex (7)

•Balises dérivantes de détection (4)

Déflecteur électronique (2)

Senseurs avancés (10)

Codes bio-hexacrypt (1)

 

Chasseur TIE/sf – •« Quickdraw » – 66

• « Quickdraw » – Duelliste provocateur (47)

Artilleur des Forces Spéciales (9)

Missiles ioniques (2)

Boucliers améliorés (6)

Fanatique (2)

 

Chasseur TIE/sf – •Capitaine Phasma – 46

•Capitaine Phasma – Survivante du Clan Scyre (38)

Senseurs passifs (2)

Missiles à concussion (6)

 

Total : 200/200

 

FO = maso, hein...

 

ATTENTION : APRÈS L’IMAGE QUI SUIT, JE RÉVÈLE LA CONCLUSION DE LA PARTIE. SI VOUS PRÉFÉREZ NE PAS VOUS SPOILER TOUT ÇA, N’EN LISEZ PAS DAVANTAGE ET REGARDEZ D’ABORD LA VIDÉO !

 

 

Et donc, défaite pour le Premier Ordre, 134-95...

 

Une partie... compliquée. Choper les as impériaux n’était pas une mince affaire, et le placement des obstacles ne jouait pas vraiment en ma faveur. Une Balise dérivante de détection qui saute tour 1, par ailleurs, c’est un peu frustrant... Il y avait une bonne raison expliquant pourquoi je ne les avançais pas autant dans ma précédente liste à en faire usage, hein ?

 

Il fallait bien que je m’engage à un moment, et j’ai choisi de traquer « Whisper ». Cela impliquait de me montrer très agressif avec TavsonPhasma demeurant à ses côtés ; mais « Quickdraw » s’est assez vite éloignée, et les obstacles comme mes choix de manœuvres l’ont tenue bien trop longtemps éloignée du combat... Cela dit, j’ai presque eu « Whisper » en agissant comme ça. Elle n’a survécu qu’avec un seul point de coque, ce qui était relativement peu probable – clairement, si j’avais détruit le Fantôme ici, la partie aurait eu une tout autre tournure... Mais du coup « Whisper » a très logiquement passé l’essentiel de ce qui restait de la partie à fuir.

 

Il me fallait donc me retourner sur Rexler Brath – mais « retourner » est bien le mot, et l’Upsilon n’était pas en mesure de le faire... Elle n’apprécie jamais d’avoir un as dans le dos. Et à ce stade Phasma était devenue plus un handicap qu’un atout, OveR2 pouvant la cibler pour grignoter deux vaisseaux à la fois...

 

En dernier ressort, « Quickdraw » a enfin pu s’impliquer dans la bataille, avec des tirs relativement moyens, hélas. Mais il n’y a pas de mystère sur le fait que Rexler, tout spécialement, se soit abstenu de tirer : Quickie aurait très bien pu l’abattre en riposte...

 

Bon, j’ai fait plein d’erreurs, comme d’hab’, hein. Et j’ai été très distrait, comme d’hab’... Mais cette liste passablement débile est plutôt marrante à jouer. Ici, elle n’a que très rarement fonctionné, pour tout un tas de raisons, mais, dans les deux parties précédentes que j’avais livrées avec, c’était beaucoup plus régulier, et Phasma, sa raison d'être, marchait bien. Ceci dit, cette liste masochiste est un gimmick et guère plus – certainement pas une approche compétitive... J’en étais pleinement conscient, hein ! Mais je voulais tenter ça. Au terme de trois parties, j’ai eu deux victoires et une défaite, et je n’espérais pas vraiment avoir de victoires avec cette liste. Bilan plutôt positif, donc. Mais maintenant je vais sans doute passer à autre chose...

 

Je remercie OveR2 pour cette partie, et lui souhaite bonne chance pour la suite de la Ligue !

 

Et à bientôt...

 

 

Voir les commentaires