Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ligue Millenium Condor, saison 3, top 8 : Harry Cossec (République) vs Nébal (Racailles et Scélérats)

Publié le par Nébal

 

Ligue Millenium Condor, saison 3 ! Après plein de parties avec plein de sympathiques joueurs francophones dans l’atmosphère très conviviale de cette excellente ligue, et toujours merci à Pete Patte Molle et ses camarades pour l’organisation, c’est l’heure des éliminatoires !

 

Cette partie de top 8 a été streamée sur la chaîne Twitch du Chancelier, ici (il a aussi une chaîne YouTube, là), et commentée par le Chancelier lui-même (qui m’a en outre permis de diffuser cette vidéo sur la chaîne YouTube Random Academy Pilot) ainsi qu’Alaedar : merci à eux !

 

Cette partie m’a opposé au très sympathique Harry Cossec, de l’équipe de France, et il jouait la liste suivante de la République :

 

Actis Êta-2 – •Anakin Skywalker – 73

•Anakin Skywalker – Héros de Coruscant (56)

•R7-A7 (3)

Autoblasters (3)

Système d’occultation (8)

As de la manœuvre (2)

Adresse au tir (1)

 

Chasseur Torrent V-19 – Protecteur de l’Escadron Bleu – 32

Protecteur de l’Escadron Bleu (26)

Dévoué (1)

Roquettes à protons (5)

 

Chasseur Torrent V-19 – Protecteur de l’Escadron Bleu – 32

Protecteur de l’Escadron Bleu (26)

Dévoué (1)

Roquettes à protons (5)

 

Chasseur Torrent V-19 – Protecteur de l’Escadron Bleu – 29

Protecteur de l’Escadron Bleu (26)

Dévoué (1)

Missiles ioniques (2)

 

Chasseur Torrent V-19 – Protecteur de l’Escadron Bleu – 29

Protecteur de l’Escadron Bleu (26)

Dévoué (1)

Missiles ioniques (2)

 

Total : 195/200

 

Quant à moi, j’ai choisi de jouer ma liste Racailles et Scélérats du tournoi Balance of the Force (qui s’est achevé pour moi, hélas...), liste basée sur les Codes de transpondeur falsifiés :

 

Appareil de poursuite de classe Lancer – •Asajj Ventress – 75

•Asajj Ventress – Sa Force à elle (68)

Shadow Caster (1)

•Zam Wesell (4)

Codes de transpondeur falsifiés (2)

 

Cargo léger YV-666 – •Bossk – 69

•Bossk – Traqueur effrayant (60)

•Greedo (1)

•Jabba le Hutt (6)

Codes de transpondeur falsifiés (2)

 

Chasseur M12-L Kimogila – •Torani Kulda – 55

•Torani Kulda – Free-lance rodien (48)

Codes de transpondeur falsifiés (2)

Roquettes à protons (5)

 

Total : 199/200

 

Et maintenant, place au jeu !

 

ATTENTION : APRÈS L’IMAGE QUI SUIT, JE RÉVÈLE LA CONCLUSION DE LA PARTIE. ALORS SI VOUS PRÉFÉREZ NE PAS VOUS SPOILER TOUT ÇA, N’EN LISEZ PAS DAVANTAGE ET REGARDEZ D’ABORD LA VIDÉO !

 

 

Victoire pour les Racailles et Scélérats, 200-124 ! Celle-là, je ne l’espérais vraiment pas...

 

Dans le cadre de la Ligue Millenium Condor, on peut jouer ce que l’on veut, on n’a pas à s’engager pour une même liste jusqu’à la fin. Corollaire : on ne sait pas non plus contre quoi on va jouer jusqu’à ce que la partie s’engage ou peu s’en faut...

 

C’est peu dire qu’il y avait une grosse menace dans la liste de Harry : un Anakin Skywalker version Actis, et très chargé. Le Jedi/Sith avait une bonne voire excellente mobilité, il pouvait gérer le stress avec sa capacité spéciale, il pouvait balancer des cacahuètes ÉNORMES et souvent impossibles à esquiver en combinant Autoblasters, Adresse au tir et R7-A7 (en fait, mon Greedo lui faciliterait encore plus la tâche sur Bossk...), et il esquivait quant à lui parfaitement, avec ses trois dés verts de base, un quatrième tant qu’à faire pour le Système d’occultation, As de la manœuvre si ça n’était pas suffisant (avec une réserve de trois marqueurs de Force, hein), et Dévoué sur les quatre Torrents qui l’accompagnaient juste au cas où ! L’horreur...

 

Les quatre Protecteurs de l’Escadron Bleu étaient sans doute bien moins inquiétants, et, pour le coup, avec mes gros socles (et un moyen), je ne craignais pas plus que ça les Missiles ioniques. Les Roquettes à protons, en revanche, si – il me faudrait brouiller tout ça... Et l’autre souci avec ces chasseurs républicains, donc, c’était Dévoué, qu’ils pourraient utiliser pour se protéger mutuellement ou pour protéger le Héros de Coruscant, en bons boucliers humains que sont les clones.

 

Avec un bid de cinq points, Harry a pu décider de qui serait le premier joueur (même si cela n’aurait d’impact que pour le placement des obstacles), et il a choisi de me confier ce statut.

 

Les Torrents ont été déployés en ligne, et selon de déstabilisantes orientations biscornues. On pouvait distinguer deux groupes de deux, très vite, chacun de ces groupes ayant un porteur de Missiles ioniques et un porteur de Roquettes à protons. J’ai déployé mes vaisseaux dans le coin droit de mon bord du tapis de jeu, Asajj à l’extérieur, Torani au milieu, et Bossk au centre. Puis Anakin a été déployé dans le coin diamétralement opposé – de toute façon, avec sa mobilité, il pourrait me flanquer n’importe où... Il a très vite pu se dégager un couloir idéal pour ça...

 

De mon côté, je n’avais pas l’intention de gaspiller des ressources à tenter vainement de choper Anakin, du moins dans l’immédiat. Je comptais d’abord défoncer autant de Protecteurs de l’Escadron Bleu que possible, et en priorité les porteurs de Roquettes à protons (plus dangereux pour moi, et légèrement plus chers que les porteurs de Missiles ioniques).

 

Il apparaissait clairement que le Torrent rouge essayerait de me faire bumper, et éventuellement en série – de fait, il a accompli un 4 tout droit puis un tonneau. C’est pourquoi j’avais choisi de pivoter légèrement à droite avec Asajj : j’étais à peu près sûr d’éviter le bump, mais ce dont j’étais moins certain, même si j’avais tendance à y croire, c’était qu’elle aurait le Torrent vert dans son arc – mais c’est bien ce qui s’est produit et elle a pu le verrouiller/brouiller. Même chose pour Bossk, qui devait quant à lui virer à gauche pour éviter la collision – là je n’étais vraiment pas sûr de pouvoir éviter le bump, mais j’y suis parvenu également, et j’ai pu du coup verrouiller/brouiller le Torrent rouge à portée 1 (même si cela laissait à un Torrent plus éloigné l’opportunité de tirer ses Roquettes à protons dans mon YV-666). La cerise sur le gâteau, c’était que Torani pouvait effectuer un tonneau pour avoir le Torrent rouge dans son bullseye – ce qui était d’autant plus intéressant qu’une attaque réussie de la part d’Asajj lui permettrait de tracter le Torrent vert également dans le bullseye du Kimogila : les étoiles s’alignaient ! L’attaque d’Asajj sur le vert lui a infligé deux touches, et Shadow Caster l’a tracté dans le bullseye de Torani. Bossk a enchaîné en infligeant quatre touches au Torrent rouge avec sa capacité spéciale (en consommant la charge de Greedo tant qu’à faire), ce qui signifiait que ce clone mourrait automatiquement quand Torani attaquerait son comparse vert – et mon Kimogila, même en n’infligeant qu’une seule touche à ce dernier, qui est passée malgré une tentative de recourir à Dévoué depuis le V-19 bleu (le marqueur de rayon tracteur a aidé...), a ainsi pu détruire les deux Torrents d’un seul coup, avant qu’ils ne puissent tirer ! Je ne pouvais pas rêver meilleur premier engagement – et si j’avais bon espoir de tuer un de ces vaisseaux, je n’espérais certainement pas en dégommer deux aussi vite... Le Torrent bleu s’est aussitôt vengé, ceci dit, en tirant ses Roquettes à protons sur Bossk, lui ôtant ses trois boucliers et lui infligeant un critique, en l’espèce Pilote assommé, soit le dégât automatique subi quand on traverse un obstacle (carte impossible à réparer). Un bon tir (le jaune ne ferait rien de plus), mais, on ne va pas se mentir, ce tour avait clairement été à mon avantage. Et je n’avais plus de Roquettes à protons à craindre... seulement le Héros de Coruscant ! Tranquille, quoi !

 

Je comptais poursuivre dans la même voie : je ne tenterais rien contre Anakin pour l’heure, il y avait deux autres Torrents à tomber (de toute façon, Torani stressée par son tonneau ne pouvait absolument rien faire contre l’Actis). Le Torrent bleu a foncé pour contraindre Bossk et/ou Torani au bump. Mais Bossk a pu se glisser derrière lui, en évitant tout obstacle qui aurait pu lui faire un dégât automatique, et s’est ainsi retrouvé à portée 1 du clone jaune. Asajj s’est retrouvé dans la même position par rapport au Torrent bleu (mais elle se mangerait un nuage de gaz au tour suivant). Torani a bumpé sur ce dernier, mais c’était pas plus mal – il ne pourrait pas l’attaquer. En revanche, Anakin est arrivé dans le dos de mon Kimogila, et le festival de critiques allait commencer... Il en a obtenu deux naturels sur deux dés ! Torani ne pouvait pas esquiver ces tirs d’Autoblasters, et a donc perdu ses deux boucliers... Asajj n’a pu infliger qu’une seule touche au Protecteur bleu. Il était tracté, via Shadow Caster, et j’ai hésité à le déplacer pour le mettre dans le bullseye de Torani, mais je m’en suis finalement abstenu : j’avais des chances de le tuer d’ici la fin du tour, mais le risque était trop grand qu’il puisse attaquer mon Kimogila à portée 1... Je suis donc passé à Bossk, qui, avec l’aide de Greedo, a infligé trois dégâts critiques au Torrent jaune, lequel n’en a esquivé qu’un seul – avec la capacité spéciale du Lézard Cosmique, il s’est donc retrouvé à deux points de coque, et comme il était dans le bullseye de Torani, eh bien, il suffisait de passer un dégât supplémentaire pour le détruire... mais cette fois ça ne s’est pas produit, et le Torrent a donc survécu à ce tour avec un point de coque. Mais il avait subi le critique Armes en panne, et son attaque contre Bossk n’a rien donné.

 

Le Torrent bleu s’est retourné dans le dos de mes trois vaisseaux, puis le jaune a fait de même derrière Bossk. Ce dernier a viré à gauche, évitant là encore tout bump et tout obstacle. Il n’aurait probablement pas d’opportunité de tir, mais a choisi de verrouiller/brouiller Anakin pour plus tard (au cas où). Il fallait ensuite que Torani déstresse, mais du coup elle avait le clone jaune dans son dos à portée 1... Asajj enfin a fait son Koiogran 5, même si cela impliquait de traverser deux nuages de gaz, n’écopant toutefois que d’un seul marqueur de contrainte. Mais Anakin était toujours très bien placé à portée 1 dans le dos de Torani, l’idéal pour ses Autoblasters (même sans bullseye)... et il a une fois de plus passé deux critiques impossibles à esquiver... parmi lesquels une Fuite de carburant, qui a ensuite généré une Coque éventrée, bref, vous voyez le truc : au terme de quelques confusions migraineuses, mon Kimogila s’est retrouvé bardé de critiques, et Harry avait marqué la moitié des points sur Torani... Asajj ensuite a placé un dégât et un critique sur le Torrent jaune, ce qui a suffi à l’achever. Troisième clone mort ! Même si ç’a été le seul tir de mon côté. Le Torrent bleu a conclu le tour en infligeant encore un critique supplémentaire à Torani... Il ne lui restait plus que deux points de coque à la fin du tour, et elle avait trois critiques actifs.

 

Le Torrent survivant s’est avancé devant Asajj – mais celle-ci a bumpé sur Anakin, juste devant le clone, pour se déstresser. Torani, forcément, s’est retournée, puis Bossk a continué de virer à gauche, et une fois de plus en évitant tout obstacle – même s’il n’échapperait pas à un nuage de gaz le tour suivant ; du coup, il était en mesure de verrouiller/brouiller le Torrent bleu. Chose plus étrange, Anakin est resté où il était, sa manœuvre n’ayant pas pu lui permettre de dépasser Asajj – et il n’aurait pas de tir à ce tour : bonne chose ! Ma Sorcière bien-aimée a réduit le Torrent à un point de coque, puis l’a tracté avec Shadow Caster de sorte que Bossk puisse l’achever : plus le moindre clone sur la table ! Restait Torani sur Anakin : elle a obtenu deux critiques, mais le Héros de Coruscant a su les esquiver.

 

C’était maintenant Anakin Skywalker seul contre tous – mais, même à lui seul, il avait très certainement l’opportunité de remonter... Asajj s’est retournée avec un Koiogran 5, subissant un marqueur de contrainte en traversant un nuage de gaz. Bossk a viré à gauche, se tapant cette fois le nuage de gaz et subissant un marqueur de contrainte, mais aussi et surtout un dégât automatique à cause de Pilote assommé – enfin ! Torani a choisi de ses déstresser à gauche dans un troisième nuage de gaz, y gagnant elle aussi un marqueur de contrainte et un dégât critique (parce que Coque éventrée + Pilote assommé sur elle aussi...), mais en espérant vaguement circonvenir les manœuvres d’Anakin... qui s’est retourné juste en face d’elle. Mais sa capacité lui a permis d’évacuer le stress, ce qui l'a autorisé à faire un tonneau pour sortir de l’arc du Kimogila et surtout l’avoir à portée 1 dans son propre arc, même si l’attaque serait gênée ; qu’importe, il a placé quatre critiques impossibles à esquiver ! Bye-bye Torani – ma première perte de cette partie...

 

Et là j’ai merdé sur les commandes de TTS, enchaînant deux « undo » sur Asajj... Mes excuses ! Il a fallu replacer le Lancer un peu à l’arrache... Désolé, désolé, désolé !

 

Quoi qu’il en soit, aucun de mes vaisseaux n’avait de tir sur Anakin.

 

Karma.

 

Bossk a ensuite hardiment tourné à gauche (il a fait beaucoup de virages serrés 3 dans cette partie...), évitant tout obstacle et verrouillant Anakin, mais au prix de la conservation de son marqueur de contrainte. Asajj a déstressé derrière lui, évitant le bump mais repassant sur un nuage de gaz, sans marqueur de contrainte (Alaedar a avancé qu’elle aurait peut-être bumpé Bossk si elle avait été replacée parfaitement – mes excuses encore une fois...). Quant à Anakin, hardi, hardi... il s’est posé en plein dans le bullseye de Bossk à portée 1, alors qu’il était verrouillé et brouillé ! Mais voilà : Adresse au tir, R7-A7 plus Greedo (le traître !), et c’était trois critiques de plus sur mon Lézard ! Et accessoirement la moitié des points... d’autant qu’une Fuite de carburant avait été révélée. Il fallait cependant profiter de la vulnérabilité exceptionnelle d’Anakin. Asajj, hélas, n’est parvenue à rien, si ce n’est à faire consommer la dernière Force du Jedi/Sith. Mais du coup Bossk a pu prendre le relais : avec deux hits et un crit (grâce à Greedo désireux de se racheter), il a pu faire passer le crit, et le convertir en deux touches : c’était la moitié des points pour Anakin, à qui il ne restait plus qu’un point de coque, et c’était aussi la fin du Système d’occultation !

 

Ceci dit, dans ces conditions, il me paraissait clair que Bossk était pour ainsi dire mort. Je ne voyais pas de manœuvre lui permettant de survivre... et après tout la marge de victoire n'avait aucune conséquence dans cette partie de top 8. Alors j’ai choisi le vol stationnaire, dans l’espoir très onirique de peut-être faire bumper Anakin (ou au moins de l’inciter à cramer ses modifications de dés sur lui). Asajj quant à elle a refait un Koiogran 5, à travers deux nuages de gaz là encore, sans marqueur de contrainte. Anakin, bien sûr, n’a pas bumpé sur Bossk, mais est passé derrière lui, évacuant aussitôt son stress pour faire une concentration. Et rebelote : Autoblasters, deux yeux convertis, Adresse au tir + R7-A7 + Greedo = trois critiques inesquivables, et Bossk est mort... mais Anakin n’avait du coup plus de modification en défense, ni concentration, ni Force, et le Système d’occultation avait sauté : Asajj n’avait marqué que deux touches, mais une est passée, qui a suffi à tuer le Héros de Coruscant.

 

Et donc, victoire, 200-124 ! Ce premier engagement a vraiment été crucial, les étoiles s'étaient clairement alignées en ma faveur...

 

Bravo à Harry, bien joué, et merci pour la partie ! À charge de revanche !

 

Et top 4 très bientôt, face au légendaire Darth Hunter... Gasp !

 

 

Commenter cet article