Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

mises a jour

Mise à jour, septembre 2021 : vaisseaux immenses et batailles épiques

Publié le par Nébal

 

Les nouveaux points sont là ! Mais ça, à force, vous êtes au courant…

 

Au fil de huit articles, nous avons vu tout ce qui concernait le jeu standard, d’abord en envisageant les sept factions une par une (Alliance Rebelle, Empire Galactique, Racailles et Scélérats, Résistance, Premier Ordre, République et Séparatistes), puis en complétant avec les améliorations génériques.

 

Mais cela nous laisse à envisager tout ce qui concerne les Batailles épiques, en y incluant les vaisseaux immenses.

 

Globalement, depuis l’introduction de ces modes spécifiques en v2, ils ont été assez peu affectés par les mises à jour – ce qui n’était pas très rassurant, avouons-le… Mais la sortie récente de l’extension Vaisseau d’assaut de classe Trident a un peu changé la donne, ouf, et la présente mise à jour a remis à plat certains points.

 

Parce que je n’ai pas la même expérience du jeu épique que du jeu standard en v2 (seulement cinq parties jouées sauf erreur, et deux vaisseaux immenses différents, le Raider et le Trident), j’aurai sans doute bien moins de choses à dire que dans les précédents articles de cette série, mais on va essayer quand même – et si vous avez cette expérience qui me fait défaut, n’hésitez pas à m’éclairer ainsi que les autres lecteurs et spectateurs sur tout cela !

 

 

On va commencer par les vaisseaux immenses.

 

C’est bien simple : les coûts de tous les vaisseaux immenses évoluent. Et on constate au-delà une distinction de taille, si j’ose dire, aha, car tous les plus gros vaisseaux immenses coûtent désormais moins cher, tandis que les plus « petits » coûtent dorénavant plus cher.

 

Les évolutions à la baisse les plus marquées concernent la Corvette corellienne CR90 et la Corvette de classe Raider ; dans les deux cas, la diminution de coût a aussi pour conséquence de rendre le vaisseau moins cher dans sa version « alternative et sans titres » que dans sa version « classique ». En effet, la diminution est de 12 points pour, respectivement, la Garde alderaanienne (Alliance Rebelle) et la Patrouille de la Bordure Extérieure (Empire Galactique), ce qui les situe toutes deux à 134 points d’escadron, mais elle est de 15 points pour respectivement la République judiciaire (République) et les Collaborateurs du Premier Ordre, qui passent du coup tous deux à 131 points d’escadron seulement. Ce sont des réductions très significatives, et la distinction des coûts en fonction de la faction est tout à fait appréciable et juste – car les titres des vaisseaux immenses font tout de même une sacrée différence. Or on verra que trois des titres de la version rebelle ont connu des buffs significatifs, en complément.

 

L’autre vaisseau immense qui coûte désormais moins cher est donc le Vaisseau d’assaut de classe Trident, mais l’évolution est bien plus modérée : cinq points de moins aussi bien pour le Destroyer colicoïde (Séparatistes) que pour les Pirates sans foi ni loi (Racailles et Scélérats), ce qui les situe tous deux au même coût de 85 points d’escadron. C’était sans doute bienvenu, car, quelle que soit la faction jouée, ce très amusant poulpe était éventuellement en concurrence avec le bien moins onéreux et éventuellement plus rentable Croiseur C-ROC (outre que, pour les Séparatistes, les points économisés étaient toujours bons à prendre pour aligner davantage de Vultures).

 

Or ledit Croiseur C-ROC, comme tous les « petits » vaisseaux immenses qui restent, est cette fois revu à la hausse. Dans ses deux avatars, soit les Contrebandiers du Syndicat (Racailles et Scélérats) et les Corsaires séparatistes, le coût augmente de cinq points, passant à 63 (en dépit des bandeaux d’améliorations différents), ce qui serait donc un équivalent point pour point avec le Trident et paraît sensé. En même temps, la configuration Reconversion corsaire coûte maintenant neuf points de moins, passant à 6, et si l’on choisit cette option alors le C-ROC coûte en fait moins cher relativement…

 

Mais le Croiseur de classe Gozanti coûte de son côté plus cher de sept points, que l’on joue la Garnison de la Bordure Extérieure (Empire Galactique) ou les Sympathisants du Premier Ordre : on passe à 67 points d’escadron dans les deux cas. On relèvera au passage que le titre Blood Crow, pour la version impériale, est le seul à être revu à la hausse (de trois points). Il faut croire que ça se montrait efficace, et davantage que je ne l’imaginais… Peut-être, au passage, le talent Encerclement Marg Sabl a-t-il été pris en compte ? Le fait que ce talent procure un bonus au déploiement en jeu s’associe bien avec le caractère de transport du Gozanti

 

Cependant, l’augmentation de coût la plus élevée porte clairement sur le Transport moyen GR-75. Dans sa version rebelle (Réfugiés de la Base Écho) comme dans sa version résistante (Volontaires de la Nouvelle République), le vaisseau coûte désormais dix points de plus, passant à 65. Mais je crois que j’en suis en fait un peu moins surpris qu’en ce qui concerne le Gozanti. Le GR-75 n’est pas exactement un chantre de l’oblitération de l’ennemi, mais il peut procurer des options de soutien très intéressantes…

 

 

Il existe une autre figurine épique, cependant, qui n’est pas un vaisseau immense – et c’est l’Anneau d’hyperpropulsion de classe Syliure, apparu dans l’extension républicaine Actis Êta-2, avec un seul « pilote » à ce jour, la Liaison de contrôle TransGalMeg ; et celle-ci coûte trois points de moins, passant à 2.

 

Mais l’amélioration « hyperdrive » associée, Hyperdrive Syliure-31, coûte trois points de plus. Et comme à ce jour l’une ne va pas sans l’autre, au fond rien ne bouge…

 

Cela augure peut-être de quelque chose à l’avenir ? Mais je ne me sens vraiment pas de spéculer là-dessus…

 

 

On peut maintenant passer aux améliorations épiques, et d’abord aux armes.

 

On compte trois réductions, ici, et la première porte sur les Torpilles auto-guidées apparues avec le Trident : elles coûtent deux points de moins, passant à 8 – ce qui paraît cohérent : c’est une amélioration amusante, mais elle a pas mal de failles et coûtait donc sans doute un peu trop cher.

 

Puis deux points d’accroche évoluent à la baisse : la Batterie de ciblage coûte un point de moins, passant à 5, et la très onéreuse Batterie turbolaser coûte trois points de moins, passant à 10 – ce qui fait qu’elle demeure la batterie la plus chère, mais d’un point seulement. Les deux améliorations sont utiles, et ces réductions sont bienvenues.

 

 

On peut maintenant passer aux personnalisations de vaisseaux – dont deux ont déjà été mentionnées, la configuration Reconversion corsaire et le titre du Gozanti Blood Crow.

 

Ce dernier est donc une exception, car tous les autres titres concernés par cette mise à jour évoluent à la baisse. Tantive IV (pour la Corvette corellienne CR90 rebelle) et Vector (pour le Gozanti impérial) coûtent désormais un point de moins, passant respectivement à 5 et 7 (et le second au moins n’est franchement pas dégueu) ; Jaina’s Light (Corvette corellienne rebelle) et Assailer (Raider impérial) coûtent deux points de moins, passant à respectivement à 4 et 5 (là encore, ce dernier surtout est pas mal) ; mais la diminution la plus marquée porte sur Dodonna’s Pride (Corvette corellienne rebelle), qui baisse de quatre points, passant à 4, et il est tout à fait pertinent. La Garde alderaanienne est donc particulièrement gâtée, avec trois titres qui coûtent moins cher, en complément des 12 points de réduction pour le vaisseau en lui-même.

 

Reste un titre un peu à part, qui est en même temps une amélioration de commandement, et c’est la version épique de Prototype de Blade Wing B6, pouvant équiper un B-Wing A/SF-01 (rebelle, donc), apparue dans l’extension Cellule Phoenix : huit points de moins, ça passe à 4 seulement ! Je ne la voyais pas venir, celle-là, parce que ce titre a clairement du potentiel, bien davantage que sa fade itération pour le jeu standard…

 

Et reste à envisager deux améliorations de type cargaison : les Scanners amplifiés coûtent un point de moins, passant à 7, OK, mais le coût des Boucliers adaptables est littéralement divisé par deux, passant de 10 à 5 ! Ce qui pourrait être intéressant : cette amélioration était probablement trop chère, et d’autant plus que les slots de cargo sont rares et précieux, le plus souvent, incitant à privilégier des améliorations plus constantes… OK !

 

 

On peut maintenant passer au personnel embarqué – et je vais d’abord m’empresser de mentionner une chose qui n’apparaît pas sur ce tableau : il a été confirmé que l’équipage épique Asajj Ventress régénère bien sa Force normalement. Ouf !

 

Du côté des équipages/commandement, autrement, les Rebelles sont à la fête, puisqu’ils sont les seuls à connaître ici des buffs, et trois tout de même : Jan Dodonna coûte un point de moins, passant à 3 ; puis Carlist Rieekan coûte deux points de moins, passant à 4 ; enfin Raymus Antilles coûte quatre points de moins, passant à 8. Bon, honnêtement, ce ne sont pas mes équipages épiques préférés, hein… Les deux derniers au moins me paraissaient bien trop chers, et je n’en suis guère plus fan maintenant, mais ils paraissent tout de même plus cohérents à ce niveau.

 

Plus notable à mes yeux, quatre équipes génériques ont également vu leur coût en points baisser : l’Équipe de communication coûte un point de moins, passant à 7 ; puis l’Équipe d’artificiers et les Spécialistes en artillerie coûtent trois points de moins, passant tous deux à 5 ; enfin, les Experts des senseurs coûtent quatre points de moins, passant à 6. Si l’Équipe d’artificiers me paraît en dessous, les trois autres équipes concernées ont toutes leur intérêt, et je dirais plus spécialement l’Équipe de communication et les Experts des senseurs, or la réduction sur ces derniers est tout de même très marquée !

 

 

Reste enfin les capacités de pilotes, qui ici correspondent toutes à des améliorations de type commandement « pures », c’est-à-dire non associées à un emplacement d’équipage.

 

On constate une hausse, exceptionnellement : le Commandant jedi, pour la République, coûte un point de plus, passant à 4 – ce qui semble approprié.

 

Sinon, Chasseur de cuirassés coûte trois points de moins, passant à 3. OK.

 

Puis ce sont les cartes épiques apparues dans les nouveaux paquets d’escadron qui sont concernées. Dans Cellule Phoenix, pour l’Alliance Rebelle, nous avions Escadron Phoenix, qui coûte désormais un point de moins, passant à 4 – c’est intéressant, avec cette possibilité de former une patrouille vraiment unique.

 

Pour l’Empire Galactique, et Académie Skystrike, Escadron de l’Ombre coûte deux points de moins, passant à 4 également – OK, mais je me demande s’il n’aurait pas fallu aller un peu plus loin…

 

Enfin, les deux cartes apparues dans Fugitifs et collaborateurs et permettant de jouer des Racailles dans des listes d’autres factions ont également été revues à la baisse… et de manière très marquée : quatre points de moins pour Prime et Pour l’argent ! Ce qui situe ces deux améliorations à un point d’escadron seulement, dorénavant… On sent comme un signal : ces cartes sont faites pour que l’on s’amuse, alors lâchons-nous !

 

 

Et voilà.

 

Difficile d’évaluer dans le détail l’impact de ces changements de points, mais à vue de nez il y a quelques cadeaux sympathiques.

 

Et il y a aussi qu’AMG semble de la sorte se positionner en faveur du jeu épique, qui avait bien trop longtemps été délaissé par FFG – ce qui est plutôt rassurant, dans un contexte encore très incertain.

 

Quoi qu’il en soit, au bout de neuf articles, ouf, j’en ai enfin fini avec l’examen des nouveaux coûts, etc., résultant de la mise à jour de septembre 2021. Je peux maintenant passer à autre chose – et tout spécialement à la chronique des extensions La Fureur du Premier Ordre et Y-Wing BTA-NR2. Restez tunés !

 

Random Academy Pilot est en partenariat avec la boutique Maxi Rêves, sise à Abbeville (et que vous pouvez aussi retrouver sur sa page Facebook ici) !

 

Cela signifie que, si vous créez un compte chez Maxi Rêves, vous pouvez contacter le gérant pour l’informer de ce que vous venez de ma part. Cela vous permettra d’obtenir une remise globale de 10 % sur toute la boutique !

 

Merci à Maxi Rêves pour son soutien !

 

Et à bientôt...

 

 

Voir les commentaires

Mise à jour, septembre 2021 : améliorations génériques

Publié le par Nébal

 

Ça y est ! Enfin ! Les nouveaux points d’escadron et emplacements d’améliorations sont là !

 

Et il était bien temps, parce que, pour l’essentiel, rien de tout cela n’avait bougé depuis novembre dernier, oui, presque un an tout de même – hors l’intégration des nouveaux pilotes des paquets d’escadron en mars, mais il n’y avait guère eu d’autres changements. Cette fois, à l’occasion de la sortie des extensions Fureur du Premier Ordre et Y-Wing BTA-NR2 (chroniques pour bientôt !), lesquelles constituent la vague 11, AMG ne s’est pas contenté d’intégrer le nouveau matériel dans les pdf (que vous trouverez ici), mais a bien procédé à des changements, parfois conséquents, sur l’ensemble du jeu : les suspects de longue date identifiés, comme Zam Wesell, pilote et équipage, Hera Syndulla pilote de A-Wing RZ-1, Jabba le Hutt ou encore la Tutélaire Gleb, ont bien été matraqués comme il faut (les Codes de transpondeur falsifiés pas tant que cela toutes choses égales par ailleurs), mais les changements vont au-delà – globalement à la baisse en dehors de ces cas-limites, en fait... mais avec éventuellement des contreparties douloureuses, on le verra. Comme toujours, la pertinence de certains ajustements individualisés est à débattre... et je vous engage à commenter, que ce soit pour faire part de votre enthousiasme ou de votre indignation ! Tant que l’on reste civil et courtois, hein...

 

En revanche, il faut relever que, en dehors de l’intégration des nouveautés de la vague 11 encore une fois, la légalité au format Hyperespace n’a été que très peu chamboulée lors de cette mise à jour... Et je m’interroge vraiment sur la pérennité de ce format de jeu, notamment au regard de l’annonce d’AMG concernant une liste de cartes bannies ou restreintes de manière générale (hop), si elle n’a pas encore été implémentée.

 

Mais cessons-là les généralités. Nous avons vu toutes les factions une par une (Alliance Rebelle, Empire Galactique, Racailles et Scélérats, Résistance, Premier Ordre, République et Séparatistes), mais il nous faut maintenant nous pencher sur les améliorations génériques...

 

 

Et envisageons tout d’abord les armes.

 

Et on notera d’emblée l’arrivée d’une nouvelle amélioration générique, présente dans les deux extensions La Fureur du Premier Ordre et Y-Wing BTA-NR2 : les Missiles à paillettes électriques, qui prennent à la fois un emplacement de missiles et un emplacement d’engins. Quatre points d’escadron, ça paraît à vue de nez honnête au regard tant des potentialités de cette amélioration que de ses défauts éventuels (la charge unique, notamment – en relevant que la carte est limitée à deux exemplaires).

 

Les canons connaissent quelques évolutions significatives. Deux sont à la hausse : tout d’abord, les Autoblasters coûtent un point supplémentaire, passant à 4 – ça se tient, c’est une carte très utile, mais je me demande s’il n’y a quand même pas un peu de « double peine », ici, dans la mesure où l’Astropilote du Cartel est devenu plus cher et où les Actis ont perdu leur emplacement de canon ; or il s’agissait des deux châssis qui en faisaient l’usage le plus fructueux... Mais admettons. Autrement, les Canons laser synchronisés, qui occupent deux emplacements, augmentent eux aussi d’un point, passant à 7 – OK... Ils restent intéressants sur certains châssis comme le TIE Brute ou les Prototypes géonosiens, je suppose. En revanche, le Canon laser lourd coûte un point de moins, passant à 4, OK, c’est un classique.

 

Passons aux missiles. Tout d’abord, un changement à la hausse qui était très attendu : les Traceurs XX-23 S coûtent deux points de plus, passant à 4 – ça paraît sensé, on réfléchira peut-être davantage avant de s’en munir, mais ils ont toujours leur intérêt. D’autre part, les Nacelles multi-missile coûtent deux points de moins, passant à 4 également. On ne les a que très rarement vues jusqu’à présent, peut-être ce buff y changera-t-il quelque chose ? On verra...

 

Reste enfin à examiner les engins : il y a un changement pas du tout surprenant, ici, et c’est que les Détonateurs thermiques coûtent deux points de plus, passant à 5 – ils doublent presque, mais demeurent intéressants ; on peut espérer qu’ils ne seront du coup plus choisis par défaut sur les bombardiers, et que cela redonnera une place à des options plus classiques comme les Bombes à protons ou les Charges sismiques, voire les Bombes à concussion À l’heure de la sortie du Bombardier TIE/se, cela semble pertinent. En revanche, je m’explique assez mal l’augmentation d’un point en parallèle pour les Bombes ioniques, qui passent à 4 – quelque chose a dû m’échapper... En même temps, un peu dans cette même catégorie, la Bombe électro-protonique, qui est à la fois un engin et une modification, coûte deux points de moins, passant à 8 – et rappelons qu’elle avait tout de même débuté à 14, presque deux fois plus ! Ceci dit, il y a une raison à cela, et c’est qu’on ne l’a quasiment jamais jouée... Ceci dit, récemment, j’ai enfin vu une liste en faire un usage pertinent (Vador Défenseur avec « Deathrain », yummy), alors sait-on jamais ?

 

 

Passons aux personnalisations de vaisseaux.

 

Il y a là aussi une nouvelle entrée, parmi les améliorations illégales, et ce sont les Modulateurs surrégulés : trois points d’escadron, ça les place au même niveau que les Codes de transpondeur falsifiés (car oui, ces derniers augmentent d’un point, mais j’aurais envie de dire seulement d’un – car AMG a choisi de sanctionner surtout Jabba le Hutt) ou la Cybernétique de contrebande. Et ça parait sensé, car toutes ces améliorations jouent au fond dans la même catégorie – de fait, l’augmentation drastique du coût de Jabba le Hutt est un peu rassurante ici, car le spam de Modulateurs surrégulés avait le potentiel pour être au moins aussi pénible et éventuellement davantage que celui de Codes de transpondeur falsifiés...

 

Et finissons-en tant qu’on y est avec cette catégorie d’améliorations : l’Appareil d’occultation coûte quant à lui un point de moins, passant à 3 également – OK, maintenant que Zuvio ne peut plus abuser de cette carte (parce qu’il ne peut plus balancer de mine au tour où il se désocculte, voyez ici), pourquoi pas ?

 

Mais revenons maintenant sur les plus classiques modifications (en mettant de côté la Bombe électro-protonique, dont nous avons déjà parlé). Nous avons ici quatre évolutions à la baisse : les Ailettes statiques de décharge, les Caisses de pièces détachées et les Moteurs ioniques de précision coûtent tous un point de moins, passant respectivement à 5, 3 et 2 points d’escadron. Bon, rien de tout cela ne me paraît vraiment excitant (au passage, précisons que les deux nouveaux châssis du Premier Ordre ne peuvent pas s’équiper des Moteurs ioniques de précision).

 

Sinon, le Blindage ablatif coûte quant à lui deux points de moins, passant à 4 – finalement, c’est peut-être ce qu’il y a de plus significatif ici, relativement : il était jusqu’à présent bien trop cher, mais peut-être pourrait-il se montrer davantage utile à ce coût sur certaines listes bien pourvues en bombes et mines ?

 

La seule configuration générique du jeu, Contrôles sensibles (jouable sur les Intercepteurs TIE/in de l’Empire Galactique et les TIE/vn Silencers du Premier Ordre), connaît le même sort que la plupart des configurations lors de cette mise à jour, et devient gratuite – une diminution de deux points d’escadron. C’est pertinent : cette carte standardisée n’en valait pas la peine jusqu’à présent, le plus souvent du moins, mais maintenant on peut au moins se poser la question, surtout sur des génériques à basse VP (elle a du potentiel, pour être honnête...).

 

Une seule variation concerne les senseurs, mais elle pourrait être assez significative : les Senseurs avancés ont désormais un coût évolutif en fonction de la taille du socle – 13 points pour des petits, 11 points pour des moyens, et 9 points pour des gros. Parce que le coût était auparavant fixe, à 10 points d’escadron, cela représente une augmentation de trois points pour les petits socles et d’un point pour les socles moyens, mais une diminution d’un point sur les gros socles. Bon, on ne va pas se mentir, cette carte était assez majoritairement jouée en priorité sur des petits socles, et c’est donc un nerf assez marqué (rappelons au cas où que Guri, une grande fan de cette amélioration, ne peut tout bonnement plus s’en équiper – et que Vador Défenseur n’a jamais pu le faire... Il peut donc y avoir comme un sentiment de « double peine » ici aussi, je suppose ?).

 

Enfin, une technologie est à la baisse, le Synchroniseur télémétrique : un point de moins, il passe à 3. Honnêtement, je n’en avais jamais trouvé l’usage, mais je me dis que les nouveaux vaisseaux du Premier Ordre, peut-être ? Peut-être...

 

 

Nous pouvons maintenant passer au personnel embarqué.

 

Une nouvelle carte fait son apparition ici aussi, un nouvel astromech, et c’est l’Astromech vigilant, qui coûte deux points d’escadron – ça paraît honnête au regard de ses capacités.

 

Envisageons maintenant les équipages qui évoluent – et systématiquement à la baisse : une bonne surprise pour moi, et c’est que Hondo Ohnaka coûte un point de moins, passant à 5 – je ne la voyais pas venir, celle-là, même si honnêtement j’ai très peu vu Hondo... dans toute liste autre que ma nuée Malarus, où il pouvait se montrer déterminant (en fait, c’est une des raisons qui font que cette liste demeure légale aujourd’hui, en dépit de micro-ajustements à la hausse comme à la baisse sur la plupart des cartes la composant). J’aime beaucoup cette carte, et j’en suis donc ravi !

 

Tandis que la baisse de deux points pour l’Apprenti technicien (qui passe à 2) et de trois points pour le Droïde « Gonk » GNK (qui passe à 5) m’en touchent une sans remuer l’autre, pour citer le grand poète Jacques Chirac.

 

En revanche, le gros changement ici, c’est que l’Officier tactique coûte lui aussi trois points de moins, passant à 3 (autrement dit, coût divisé par deux) ! Étonnant... et peut-être une alternative à la Tutélaire Gleb, maintenant deux fois plus chère, pour coordonner sans stress ? Sur les vaisseaux disposant certes déjà d’une coordination rouge, mais il y en a un certain nombre qui pourrait apprécier ce retour (comme le Vaisseau de secours, mettons).

 

Puis cinq artilleurs, tout de même, sont concernés par cette mise à jour, et presque systématiquement à la baisse. L’Artilleur hors pair coûte ainsi un point de moins, passant à 6, tandis que l’Artilleur de poupe vétéran et l'Officier des systèmes d’armement coûtent deux points de moins, passant à respectivement 2 et 5. OK, pourquoi pas (c’est probablement surtout le dernier qui m’intéresse, ici).

 

Quant au Canonnier adroit, il a désormais un coût fixe de trois points d’escadron, quand il était auparavant évolutif en fonction de la taille du socle : cela représente un buff de trois points pour les petits socles, de deux points pour les socles moyens, et d’un point pour les gros socles (le coût ne change pas pour les vaisseaux immenses). Bon, j’ai essentiellement vu cette carte sur des gros socles (notamment ceux disposant d’une tourelle double, comme les divers YT-1300, le YT-2400 ou le Décimateur), ce qui représente déjà une petite diminution appréciable, mais je me demande ce qu’il pourrait désormais en être pour des petits socles... Une idée sur la question ? En tout cas, je suis preneur !

 

Reste cependant le cas de l’Artilleur répressif, dont le coût reste cette fois évolutif en fonction de la taille du socle – mais il n’en varie pas moins, de manière cependant plus contrastée : il coûte un point de moins sur des socles petits et moyens (9 et 8 points d’escadron respectivement), mais il coûte un point de plus sur les gros socles et deux de plus sur les vaisseaux immenses (pour un coût de 7 points dans les deux cas). Mais cette amélioration me paraît de toute façon trop onéreuse pour ce qu’elle fait, en l’état... Elle a indéniablement du potentiel, mais, en ce qui me concerne du moins, son prix demeure bien trop dissuasif. Qu’en pensez-vous, là aussi ?

 

 

Il nous faut enfin envisager les capacités de pilotes.

 

Et nous avons quatre nouvelles cartes, ici, tout de même. Le seul talent concerné est le Retour de ping... qui ne coûte qu’un seul point d’escadron ! Un prix vraiment très bas, et qui m’a pris par surprise (je ne suis a priori pas le seul). C’est cadeau, à ce stade, et ça pourrait s’avérer très dangereux, notamment sur les tout nouveaux Bombardiers TIE/se...

 

Puis nous avons trois nouveaux pouvoirs de la Force : Compassion, de loin le moins intéressant à vue de nez, ne coûte qu’un seul point d’escadron, bon, OK. Mais Tir fracassant n’en coûte que trois, et ça m’a l’air très intéressant, ça, en fait... Enfin, Malice, qui paraissait le plus redoutable de ces nouveaux pouvoirs, est sans surprise le plus cher, à six points d’escadron – un coût élevé, oui, mais pas inenvisageable, je crois.

 

Revenons aux talents déjà connus. C’est très simple : six d’entre eux coûtent désormais un point de moins – et ce sont Feinte (6), les TIE/ph Fantômes, les Naboo et éventuellement les Défenseurs TIE/d sont contents, puis Gambit des astéroïdes (3), qui pourrait intéresser les nouveaux Y-Wing résistants, de même que Rase-mottes de Tierfon (1), ce qui vaudrait en fait pour tous les Y-Wing, surtout maintenant que les versions rebelles et racailles ont un emplacement de missiles, ensuite Insaisissable (2), ce qui est toujours bon à prendre, si j'ose dire, aha, puis Salve de saturation (3), carte boudée même si je ne la crois pas totalement inepte, et enfin Surcharge du limitateur ionique (2), même chose. Tout cela est donc appréciable à divers titres.

 

Les pouvoirs de la Force, en revanche, sont globalement revus à la hausse : Clairvoyance, Manœuvres extrêmes et Sens augmentent tous d’un point, passant respectivement à 5, 5 et 6. Je suis convaincu que les deux derniers demeurent à ce coût des options tout à fait intéressantes – mais on peut éventuellement se montrer un peu plus sceptique pour ce qui est de Clairvoyance ? Cela reste une bonne carte, je suppose – c’est juste qu’on ne la spammera plus sur des Inquisiteurs (qui augmentent eux aussi), et honnêtement je suis pour.

 

Reste le cas du pouvoir du Côté Obscur Haine : celui-ci retourne désormais à un coût fixe, même si supérieur à ce qu’il était initialement (il coûte désormais quatre points d’escadron), après un passage dans le purgatoire du coût évolutif en fonction de la taille du socle. En conséquence, il est plus cher d’un point sur les petits socles (Vador et Kylo sont tout chagrin), mais moins cher de deux points sur d’hypothétiques socles moyens (on s’en tape donc complètement) et surtout moins cher de cinq points pour des gros socles (et là Asajj Ventress et peut-être surtout Dark Maul, notamment, sont très contents). Je suppose que c’est le bon choix, à vrai dire – pénaliser à ce point les gros socles n’avait aucun sens en ce qui me concerne...

 

 

Et nous avons fait le tour des changements – c’était assez rapide, finalement.

 

Et pour l’hyperespace ? Eh bien, toutes les nouvelles cartes sont jouables... et autrement rien ne bouge.

 

Enfin, dans ce tableau, j’ai noté que les Détonateurs à retardement devenaient illégaux, mais comme ce serait du coup le seul changement, ça me paraît assez douteux, j’ai dû me planter dans mes dossiers quelque part...

 

 

Et voilà.

 

Au terme de huit articles, fiouuuuuuu, on a fait le tour de tout ce qui concerne le jeu standard.

 

Mais il reste tout de même un épilogue : un ultime article traitant des vaisseaux immenses et des batailles épiques... Restez tunés !

 

Random Academy Pilot est en partenariat avec la boutique Maxi Rêves, sise à Abbeville (et que vous pouvez aussi retrouver sur sa page Facebook ici) !

 

Cela signifie que, si vous créez un compte chez Maxi Rêves, vous pouvez contacter le gérant pour l’informer de ce que vous venez de ma part. Cela vous permettra d’obtenir une remise globale de 10 % sur toute la boutique !

 

Merci à Maxi Rêves pour son soutien !

 

Et à bientôt...

 

 

Voir les commentaires

Mise à jour, septembre 2021 : Séparatistes

Publié le par Nébal

 

Ça y est ! Enfin ! Les nouveaux points d’escadron et emplacements d’améliorations sont là !

 

Et il était bien temps, parce que, pour l’essentiel, rien de tout cela n’avait bougé depuis novembre dernier, oui, presque un an tout de même – hors l’intégration des nouveaux pilotes des paquets d’escadron en mars, mais il n’y avait guère eu d’autres changements. Cette fois, à l’occasion de la sortie des extensions Fureur du Premier Ordre et Y-Wing BTA-NR2 (chroniques pour bientôt !), lesquelles constituent la vague 11, AMG ne s’est pas contenté d’intégrer le nouveau matériel dans les pdf (que vous trouverez ici), mais a bien procédé à des changements, parfois conséquents, sur l’ensemble du jeu : les suspects de longue date identifiés, comme Zam Wesell, pilote et équipage, Hera Syndulla pilote de A-Wing RZ-1, Jabba le Hutt ou encore la Tutélaire Gleb, ont bien été matraqués comme il faut (les Codes de transpondeur falsifiés pas tant que cela toutes choses égales par ailleurs), mais les changements vont au-delà – globalement à la baisse en dehors de ces cas-limites, en fait... mais avec éventuellement des contreparties douloureuses, on le verra. Comme toujours, la pertinence de certains ajustements individualisés est à débattre... et je vous engage à commenter, que ce soit pour faire part de votre enthousiasme ou de votre indignation ! Tant que l’on reste civil et courtois, hein...

 

En revanche, il faut relever que, en dehors de l’intégration des nouveautés de la vague 11 encore une fois, la légalité au format Hyperespace n’a été que très peu chamboulée lors de cette mise à jour... Et je m’interroge vraiment sur la pérennité de ce format de jeu, notamment au regard de l’annonce d’AMG concernant une liste de cartes bannies ou restreintes de manière générale (hop), si elle n’a pas encore été implémentée.

 

Mais cessons-là les généralités, et poursuivons l’examen des factions une par une, dans l’ordre traditionnel de présentation – aujourd’hui, c’est en fait la dernière, car, après l’Alliance Rebelle, l’Empire Galactique, les Racailles et Scélérats, la Résistance, le Premier Ordre et la République, nous envisageons enfin les Séparatistes...

 

 

Et envisageons tout d’abord les petits socles des Séparatistes.

 

Ici, il importe de noter d’emblée une chose : la plupart des configurations pour les petits socles séparatistes sont devenues gratuites : les Supports d’ancrage et les Supports d’atterrissage ont en effet diminué d’un point, et les Stabilisateurs de répulseurs de trois points (la seule exception est le Propulseur d’interception du Tri-chasseur droïde, qui reste à un point d’escadron). Du coup, les éventuelles augmentations de coût sur les châssis concernés se contentent souvent de compenser cette baisse des configurations. Comme telles, elles ne sont donc plus vraiment optionnelles. Ce que l’on peut regretter : si je ne crois pas que personne n’ait jamais joué des Canonnières droïdes PML sans les Stabilisateurs de répulseurs (ce qui signifie qu’il n’y a en fait aucun changement ici, le plus souvent), on pouvait parfois préférer se passer des configurations des Vultures et des Hyenas pour économiser des points destinés à d’autres améliorations – ça n’est plus vraiment faisable aujourd’hui.

 

Dans une vaine similaire, la modification standardisée Calculs indépendants devient elle aussi gratuite, ce qui implique une réduction de quatre points d’escadron. Il n’y avait que très peu d’arguments pour s’en équiper jusqu’à présent, tant le coût était prohibitif pour un effet souvent moins utile que les Calculs en réseau, mais, désormais, un DFS-311 ici ou un Tri-chasseur droïde là peuvent tout à fait avoir intérêt d’y recourir. Et c’est une très bonne chose.

 

On comprend dès lors mieux l’évolution des coûts sur le Bombardier droïde de classe Hyena : la gratuité des Supports d’atterrissage est compensée par une augmentation d’un point sur tout le châssis sauf DBS-32C – on peut donc considérer que, relativement, ce dernier bénéficie d’un buff d’un point.

 

Autant parler dans ce cas directement du Chasseur droïde de classe Vulture : on constate un phénomène proche, mais avec cependant davantage de nuances et de choses à dire. En fait, trois seulement des « pilotes » du châssis connaissent une augmentation de coûts destinée à compenser point pour point la gratuité des Supports d’ancrage : ce sont le générique d’entrée de gamme, et de loin le Vulture le plus joué, qu’est le Drone de la Fédération du Commerce, et les « pilotes » limités mais non uniques que sont le Prototype Haor Chall et le Chasseur méticuleux. En revanche, le générique à initiative supérieure qu’est le Drone séparatiste ainsi que le nommé jamais joué DFS-081 connaissent des buffs, d’un point seulement pour le premier mais de trois points pour le second... sans vraie garantie qu’on le joue pour autant (l’autre nommé, DFS-311, qui sert souvent de banques de calcul et est sans doute le seul Vulture joué régulièrement en solo, ne bouge pas – or il bénéficie clairement de la gratuité également des Calculs indépendants).

 

Le fait que le Drone de la Fédération du Commerce coûte « un point de plus », au sens où la configuration est intégrée d’office, n’est pas négligeable, car cela revient à ôter un peu de granularité aux nuées de droïdes. Mais il y a plus : parce que le Drone de la Fédération du Commerce augmente tandis que le Drone séparatiste diminue, les deux génériques se trouvent en fait au même niveau de 21 points d’escadron. Et il faut rappeler ici que le Drone séparatiste n’a pas pour autant d’emplacement de talent – la seule différence réside donc dans les valeurs d’initiative, de 1 ou 3. Les joueurs séparatistes ont donc le choix, sans surcoût, mais, bon, dans 90 % des cas, la VP 1 semble préférable (pour bloquer et bénéficier au mieux des Calculs en réseau). Peut-être un méta spécifique justifiera-t-il davantage l’emploi des Drones séparatistes, hein, mais on peut quand même en douter...

 

Globalement, l’évolution du Vulture me paraît plutôt constituer un nerf, même petit, et que je ne trouve pas forcément justifié – ce n’est pas ce qui faisait régner la terreur dans la faction dans le méta récent...

 

Du côté de la Canonnière droïde PML, on s’en tient pour l’essentiel à la compensation point pour point de la gratuité des Stabilisateurs de répulseurs, et comme on les jouait systématiquement, cela revient à dire que le châssis n’évolue pas. Il y a tout de même deux exceptions : l’Oppresseur d’Onderon ne bouge pas, ce qui revient à un buff de trois points, et DGS-286, nommé rarement joué (car c’est celui qui chipe vos propres marqueurs de calcul), coûte quant à lui trois points de moins encore – avec les trois points de la configuration, il bénéficie donc en vérité d’un buff non négligeable de six points d’escadron. Peut-être pourrait-il bien fonctionner avec DFS-311, par exemple ? Il faudra peut-être y réfléchir...

 

Le dernier châssis droïde à envisager ici est le Tri-chasseur droïde, qui a été très peu joué depuis sa sortie, en raison de ses coûts jugés trop élevés et de sa fragilité. En outre, là où il paraissait un bénéficiaire logique des Calculs indépendants, le prix prohibitif de cette modification, et pour une plus-value à débattre, avait également joué contre lui – mais cette amélioration standardisée est donc désormais gratuite, ce qui pourrait contribuer à changer la donne (en revanche, on l’a vu, la configuration Propulseur d’interception coûte toujours un point d’escadron, c’est désormais la seule à être payante dans la faction).

 

Mais on constate bien une diminution des coûts sur l’ensemble du châssis : l’Intercepteur colicoïde ne coûte qu’un point de moins, passant à... 34, ce qui prohibe toujours d’en jouer six (là où on peut jouer six Pilotes de l’Escadron Alpha pour l’Intercepteur TIE/in, ça ne se justifie donc pas forcément tant que cela). Ensuite, l’Intercepteur séparatiste, le Prédateur effrayant et DIS-347 coûtent tous deux points de moins (et ce dernier notamment pourrait être assez sympa, je suppose), tandis que DIS-T81 et probablement surtout le Prototype Phlac-Arphocc à VP 5 coûtent trois points de moins, ce qui fait que ce dernier, à 38 points d’escadron, demeure le plus cher, mais tout en étant bien plus abordable (et de fait on pourrait en jouer jusqu’à cinq), avec un delta très réduit de quatre points seulement. Tout cela est assez significatif : est-ce que cela sera suffisant pour que l’on joue davantage ce châssis mal aimé ? Espérons-le...

 

Enfin, seul châssis non droïde à envisager ici, le Chasseur de classe Nantex est un peu nerfé, globalement, et sans que l’on comprenne forcément bien pourquoi, dans la mesure où lui ne bénéficie pas de configurations gratuites (et ses talents spécifiques ne bougent pas), outre que le temps du Spamtex est désormais bien loin derrière nous ; le châssis n’a guère brillé dans le méta récent, à l’exception, très occasionnellement, de Sun Fac, qui pour le coup baisse d’un point, OK, petit buff. Mais deux points de plus dans les dents pour les deux génériques, le Garde de la Ruche Stalgasin et l’As de l’Arène Petranaki ? Ils payent un peu pour des crimes antérieurs, il faut croire qu’il n’y a pas de prescription ici... Et conséquence bizarre au passage, le nommé Gorgol, qui était déjà moins cher que le générique d’entrée de gamme, coûte désormais trois points de moins que lui. « WTF ? », comme disent les gens éloquents.

 

 

Passons à l’unique socle moyen de la faction, et là, aucune surprise : le Patrouilleur de classe Firespray dans sa version séparatiste est passablement nerfé – ce qui est logique, on a trop souvent vu la doublette Jango Zam ruiner le méta depuis la sortie de l’extension... Jango Fett cela dit ne prend qu’un point dans les dents, passant à 80 points d’escadron, mais la vraie coupable était Zam Wesell, qui se prend huit points dans les dents (là où l’équipage Zam Wesell augmente de sept points). C’est sauf erreur la plus grosse augmentation en jeu standard pour cette mise à jour, et elle est parfaitement justifiée. Conséquence : Zam est désormais plus chère de quatre points par rapport à Jango, en dépit de l’initiative supérieure de ce dernier, et c’est parfaitement normal. Corollaire : Zam Wesell demeure moins chère d’un point par rapport à Boba Fett version racaille sur le même châssis, ce qui en fait sauf erreur la troisième pilote du jeu la plus onéreuse à poil (le premier étant Dark Vador sur le Défenseur TIE/d, loin devant à 112 points d’escadron). Et tout ceci est parfaitement normal – en même temps que cela ne prohibe pas totalement de jouer le double Firespray séparatiste : c’est juste qu’on devra rogner, et assez drastiquement, sur les améliorations.

 

Or certaines d’entre elles ont également augmenté de manière significative, et là il faut d’ores et déjà mentionner l’équipage Comte Dooku, qui faisait systématiquement office de passager sur Zam ou Jango, et qui augmente de quatre points, passant à 14 – et ce n’est que justice, non seulement il file de la Force, mais en plus il a une capacité spéciale très puissante, et éventuellement trop , il faudra donc faire des choix, et c’est une bonne chose !

 

Petite compensation qui n’en est pas vraiment une : le générique Maître-chanteur séparatiste coûte quant à lui un point de moins, passant à 63 points d’escadron... ce qui demeure plus élevé d’un point que sa contrepartie racaille le Chasseur de primes, à même valeur d’initiative. Allez comprendre...

 

 

Reste enfin l’unique gros socle de la faction, l’Infiltrateur Sith.

 

Deux changements à la baisse, ici : le générique Messager noir coûte un point de moins, passant à 50 (yay, on peut en jouer quatre ! Euh...), ce qui fait cependant qu’il est toujours plus cher qu’O-66, d’un point (euh...). ; mais, surtout, Dark Maul de son côté coûte lui aussi un point de moins, passant à 64 – or, dans son cas, je suppose qu’il faut aussi prendre en compte le buff du pouvoir de la Force Haine, qui coûte cinq points de moins sur les gros socles – or ce pouvoir est très utile à Maul, qui s’en équipait souvent avant qu’il ne passe à neuf points d’escadron sur les gros socles. Donc, peut-être...

 

Il faut aussi relever que le titre Scimitar coûte désormais un point de moins, passant à 3.

 

 

On en a fini avec les pilotes, voyons maintenant les améliorations.

 

Beaucoup ont déjà été évoquées : la modification Calculs indépendants, les configurations Stabilisateurs de répulseurs, Supports d’ancrage et Supports d’atterrissage, le titre Scimitar, et les équipages Comte Dooku et Zam Wesell – seuls ces deux derniers augmentent donc, mais de manière très significative, respectivement +4 et +7 points d’escadron...

 

Reste tout de même, dans le personnel embarqué, un dernier équipage à mentionner : Jango Fett coûte un point de moins, passant à 6 – moui, bof... En revanche, le relais tactique Kraken coûte lui aussi un point de moins, passant à 10, et ça c’est toujours bon à prendre.

 

Et c’est tout.

 

 

Pour l’hyperespace, ça ira très vite : rien ne change pour les pilotes...

 

 

... et rien non plus pour les améliorations...

 

 

Et voilà.

 

Bilan ? À certains égards, je dirais que la faction a été nerfée. Bon, on savait que le double Firespray allait prendre cher, ça n’a pas manqué et c’est parfaitement justifié – de même pour le Comte Dooku et l’équipage Zam Wesell. Mais les nerfs sur le Nantex me paraissent beaucoup moins justifiables, et la configuration « intégrée » sur les Vultures, surtout, si elle se défend davantage, me paraît quand même avoir pour effet une relative perte de granularité.

 

De fait, le seul châssis pour lequel les buffs me paraissent vraiment sensibles est sans doute le Tri-chasseur droïde – avec ou sans Calculs indépendants. C’est bienvenu, mais je ne sais pas encore si cela sera suffisant – c’est tout de même, je suppose, la chose à mettre en avant ici. Sinon, peut-être Dark Maul avec Haine, mais ça n’est vraiment pas dit...

 

Et sinon, je reste assez fan de la Canonnière droïde PML – qui globalement ne bouge pas tant que cela, c’est donc au mieux un bénéfice par défaut, ici...

 

Quoi qu’il en soit, on en a fini avec les factions, mais pas avec la mise à jour. Prochain article : les améliorations génériques ! Restez tunés...

 

Random Academy Pilot est en partenariat avec la boutique Maxi Rêves, sise à Abbeville (et que vous pouvez aussi retrouver sur sa page Facebook ici) !

 

Cela signifie que, si vous créez un compte chez Maxi Rêves, vous pouvez contacter le gérant pour l’informer de ce que vous venez de ma part. Cela vous permettra d’obtenir une remise globale de 10 % sur toute la boutique !

 

Merci à Maxi Rêves pour son soutien !

 

Et à bientôt...

 

 

Voir les commentaires

Mise à jour, septembre 2021 : République

Publié le par Nébal

 

Ça y est ! Enfin ! Les nouveaux points d’escadron et emplacements d’améliorations sont là !

 

Et il était bien temps, parce que, pour l’essentiel, rien de tout cela n’avait bougé depuis novembre dernier, oui, presque un an tout de même – hors l’intégration des nouveaux pilotes des paquets d’escadron en mars, mais il n’y avait guère eu d’autres changements. Cette fois, à l’occasion de la sortie des extensions Fureur du Premier Ordre et Y-Wing BTA-NR2 (chroniques pour bientôt !), lesquelles constituent la vague 11, AMG ne s’est pas contenté d’intégrer le nouveau matériel dans les pdf (que vous trouverez ici), mais a bien procédé à des changements, parfois conséquents, sur l’ensemble du jeu : les suspects de longue date identifiés, comme Zam Wesell, pilote et équipage, Hera Syndulla pilote de A-Wing RZ-1, Jabba le Hutt ou encore la Tutélaire Gleb, ont bien été matraqués comme il faut (les Codes de transpondeur falsifiés pas tant que cela toutes choses égales par ailleurs), mais les changements vont au-delà – globalement à la baisse en dehors de ces cas-limites, en fait... mais avec éventuellement des contreparties douloureuses, on le verra. Comme toujours, la pertinence de certains ajustements individualisés est à débattre... et je vous engage à commenter, que ce soit pour faire part de votre enthousiasme ou de votre indignation ! Tant que l’on reste civil et courtois, hein...

 

En revanche, il faut relever que, en dehors de l’intégration des nouveautés de la vague 11 encore une fois, la légalité au format Hyperespace n’a été que très peu chamboulée lors de cette mise à jour... Et je m’interroge vraiment sur la pérennité de ce format de jeu, notamment au regard de l’annonce d’AMG concernant une liste de cartes bannies ou restreintes de manière générale (hop), si elle n’a pas encore été implémentée.

 

Mais cessons-là les généralités, et poursuivons l’examen des factions une par une, dans l’ordre traditionnel de présentation – aujourd’hui, après l’Alliance Rebelle, l’Empire Galactique, les Racailles et Scélérats, la Résistance et le Premier Ordre, c’est au tour de la République...

 

 

Et envisageons tout d’abord les petits socles de la République, qui sont (presque) tous en bleu sur ces tables... mais avec quelques contreparties notables.

 

Commençons par les châssis jedi. Le plus affecté, ici, est clairement l’Actis Êta-2... qui perd son emplacement de canon. Et c’est tout de même un sacré nerf, qui me paraît franchement un peu trop rude. On a vu certes pas mal de liste avec des Actis équipés d’Autoblasters et de moyens d’assurer les dégâts critiques inbloquables – avec le talent Adresse au tir et/ou l’astromech R7-A7. C’était violent, et compliqué à affronter, mais pas ingérable non plus, je crois. Et, ces derniers temps, c’était peu ou prou le seul moyen pour la faction de vraiment briller... Oui, ce nerf me paraît excessif.

 

Même s’il a sa contrepartie, bien sûr : tous les pilotes nommés du châssis coûtent désormais moins cher – et parfois très significativement (le Général jedi générique ne bouge donc pas). Shaak Ti ainsi qu’Obi-Wan KenobiGardien de la Démocratie, qu’on a très régulièrement vus, coûtent seulement un point de moins, mais les plus rares Yoda et Aayla Secura coûtent trois points de moins tout de même (on a un peu vu cette dernière), et, surtout, Anakin SkywalkerHéros de Coruscant coûte cinq points de moins, passant à 51. Parce que ces diminutions sont conséquentes, et que la République bénéficie de buffs sur d’autres cartes qui pourraient bien comboter avec des Actis, il n’est franchement pas dit que le châssis ne se relèvera pas de la perte du slot de canon, loin de là. Mais, à titre personnel, je demeure un peu chagrin – même si je ne joue pas la République... Et il faut sans doute prendre aussi en compte la fin annoncée du bid, pour un intercepteur aussi fragile... On verra bien.

 

Du côté de l’autre châssis jedi, l’Aethersprite Delta-7, tous les pilotes coûtent désormais moins cher (à première vue...). Le Chevalier jedi générique ne coûte qu’un point de moins, passant à 36 points d’escadron, mais tous les nommés, incluant donc toutes les stars du châssis, coûtent quant à eux deux points de moins, ce qui est tout sauf négligeable.

 

Du moins dans l’absolu. Mais... car il y a un gros « mais », ici, qui neutralise largement si pas totalement ce buff. En effet, les configurations du châssis augmentent en parallèle dans des proportions similaires : la Visée laser calibrée coûte deux points de plus aux valeurs d’initiative pertinentes (3, 4, 5 et 6), ce qui annule le buff, et constitue même en fait un nerf pour le Chevalier jedi. Pour la configuration alternative Delta-7B, c’est plus ciblé : le coût n’augmente qu’aux initiatives 3 (deux points de plus pour le Chevalier Jedi et Ahsoka Tano – « Chipie », c’est donc là encore un nerf pour le générique) et 4 (un point de plus pour le gros de la troupe, Barris Offee, Luminara Unduli, Saesee Tiin et Mace Windu, lesquels ne bénéficient donc dans ce cas que d’un buff véritable d’un point) ; mais cette fois on épargne les initiatives 5 (Plo Koon et Obi-Wan Kenobi Gardien de la République) et 6 (Anakin Skywalker – Héros de la République), qui sont donc les seuls à véritablement bénéficier d’un buff de deux points. En définitive, le Chevalier jedi est donc en fait un peu pénalisé, et le buff ne vaut véritablement que pour les pilotes aux plus hautes VP. Maintenant, c’est toujours bon à prendre, j’imagine... même si la concurrence de l’Actis est à prendre en compte (même avec la perte du slot de canon, dirais-je).

 

 

Passons maintenant aux autres petits socles de la faction, ceux qui ne sont pas jedi en tant que tels.

 

Et commençons par le Chasseur royal Naboo N-1, pour lequel quatre pilotes limités connaissent une baisse de coûts : les Servantes de Naboo, Padmé Amidala et Ric Olié diminuent tous d’un point, ce qui n’aura probablement guère d’impact pour les premières (à 41 points d’escadron, les Servantes me paraissent toujours bien trop chères), mais sur Padmé et surtout sur Ric, c’est assurément bon à prendre (et un peu inattendu au moins pour ce dernier). Par ailleurs, Dineé Ellberger coûte quant à elle deux points de moins, passant à 36, ce qui est tout à fait sympathique.

 

Pour le Chasseur Torrent V-19, tous les nommés coûtent un point de moins. Ce qui ne me semble guère excitant : quand on joue ce châssis, je crois que l’on tend le plus souvent à aligner des génériques – les capacités spéciales des nommés n’en valent le plus souvent pas la peine, et seule leur initiative supérieure constitue une plus-value palpable...

 

Le V-Wing de classe Nimbus, châssis que je trouve très sympathique mais qui n’a guère été joué jusqu’à présent, connaît des diminutions de coûts plus significatives : tous les pilotes coûtent désormais un point de moins, et Wilhuff Tarkin coûte même trois points de moins, passant à 31 – soit le même niveau que... tous les autres pilotes nommés du châssis à l’exception de « Contrail » qui, à 32 points d’escadron, soit un seul de plus, est désormais le plus cher. C’est très bien vu : Tarkin a une capacité sympa, mais son coût supérieur pouvait paraître prohibitif. Ces nouveaux coûts extrêmement resserrés pour les nommés ouvrent en fait pas mal d’options aux joueurs républicains.

 

Mais il y a plus : les configurations du châssis sont également revues à la baisse, d’un point chacune : du coup, Alpha-3B « Esk » devient gratuite (mais elle ne m’emballe pas davantage...) et Alpha-3B « Besh » ne coûte plus qu’un seul point d’escadron (même s’il faut sans doute prendre en compte ici l’augmentation du coût des Détonateurs thermiques). C’est assez intéressant, et j’espère qu’on verra davantage ce châssis sur les tapis de jeu en conséquence.

 

Reste enfin le Y-Wing BTL-B. Notons déjà que, contrairement au Y-Wing BTL-A4 des Rebelles et des Racailles, l’ancêtre républicain ne change pas de bandeau d’améliorations – ce qui signifie que c’est désormais le seul Y-Wing du jeu à pouvoir embarquer un artilleur.

 

C’est aussi le seul châssis républicain pour lequel il y a un petit nerf : le générique Bombardier de l’Escadron Rouge augmente d’un point, passant à 30. Sinon, « Odd Ball » et « Matchstick » coûtent désormais un point de moins, et Anakin Skywalker – Héros de la République coûte quant à lui trois points de moins, passant à 50. Je doute que ce soit suffisant pour les rendre intéressants, et tout spécialement ce dernier... « Broadside » et les génériques spammés demeurent les options les plus viables pour ce châssis – et comme le premier ne bouge pas là où le générique d’entrée de gamme augmente d’un point, il paraîtrait tout à fait légitime de dire que le Y-Wing BTL-B... est en fait plutôt pénalisé par cette mise à jour : le bleu ne doit donc pas nous tromper !

 

 

Pour les socles moyens, seule est concernée la Canonnière TABA/i : deux points de moins sur tous les pilotes, et même trois sur « Hawk ». C’est très bienvenu : elle était sans doute trop chère jusque-là, et ce sont tout de même des réductions significatives. « Warthog », le pilote le plus joué jusqu’à présent sur ce châssis, est concerné comme les autres, et il pourrait bien profiter d’autres buffs pour la faction, par exemple pour le V-Wing. Mais peut-être en outre pourra-t-on revenir sur les autres pilotes de la Canonnière, largement ignorés jusqu’à présent ? Espérons-le...

 

 

On en a fini avec les pilotes, voyons maintenant les améliorations.

 

Plusieurs ont déjà été évoquées – en l’espèce les configurations de l’Aethersprite Delta-7 et du V-Wing de classe Nimbus.

 

Sinon, c'est le personnel embarqué qui est concerné.

 

Tous les équipages jedi coûtent désormais moins chers : Kit Fisto et Plo Koon coûtent un point de moins – on relèvera que, si la capacité offerte par le premier n’est pas folle, à huit points d’escadron, il doit être sauf erreur le moyen le moins cher dans tout le jeu standard de conférer de la Force à un châssis. Aayla Secura coûte deux points de moins, passant à 14 – là encore, la capacité est sans plus, mais l’action liée qu’elle procure de concentration + coordination violette vaut de l’or, et c’est donc très appréciable. Enfin, Yoda coûte trois points de moins, passant à 12. La Canonnière TABA/i devenant moins chère, tous ces équipages deviennent davantage pertinents, et on ferait bien de les garder en tête.

 

Un équipage non jedi baisse également, et c’est C-3PO, qui coûte un point de moins, passant à 7 – mais il m’emballe moins, globalement.

 

En revanche, l’Artilleur de la Septième Flotte, qui coûte lui aussi un point de moins, passant à 8, est tout à fait intéressant.

 

Puis nous avons deux astromechs qui évoluent à la baisse : l’Astromech Q7 coûte un point de moins, passant à 3, OK, et R2-C4 coûte deux points de mois, pour finir à 3 lui aussi – on ne l’a à peu près jamais vu jusqu’à présent, mais je suppose qu’il devient un peu plus viable dorénavant, tout spécialement sur des Naboo...

 

Et on a fait le tour des nouveaux coûts et emplacements d’améliorations.

 

 

Pour l’hyperespace, ça ira très vite : rien ne change pour les pilotes...

 

 

... et rien non plus pour les améliorations...

 

 

Et voilà.

 

Bilan ? En demi-teinte. La perte du slot de canon sur les Actis me paraît regrettable et un peu trop rude, si les réductions de coûts qui l’accompagnent devraient assurer malgré tout la survie du châssis ; les « faux buffs » (sauf à haute VP) de l’Aethersprite me laissent un peu perplexe, et le relatif nerf du Y-Wing BTL-B de même. En revanche, les diminutions plus significatives sur le V-Wing, la Canonnière TABA/i et les équipages jedi sont intéressantes.

 

La faction républicaine ne me semble cependant pas la mieux pourvue en ce moment – n’hésitez pas à me détromper, et je serais ravi d’avoir tort !

 

Prochain article : les Séparatistes ! Restez tunés...

 

Random Academy Pilot est en partenariat avec la boutique Maxi Rêves, sise à Abbeville (et que vous pouvez aussi retrouver sur sa page Facebook ici) !

 

Cela signifie que, si vous créez un compte chez Maxi Rêves, vous pouvez contacter le gérant pour l’informer de ce que vous venez de ma part. Cela vous permettra d’obtenir une remise globale de 10 % sur toute la boutique !

 

Merci à Maxi Rêves pour son soutien !

 

Et à bientôt...

 

 

Voir les commentaires

Mise à jour, septembre 2021 : Premier Ordre

Publié le par Nébal

 

Ça y est ! Enfin ! Les nouveaux points d’escadron et emplacements d’améliorations sont là !

 

Et il était bien temps, parce que, pour l’essentiel, rien de tout cela n’avait bougé depuis novembre dernier, oui, presque un an tout de même – hors l’intégration des nouveaux pilotes des paquets d’escadron en mars, mais il n’y avait guère eu d’autres changements. Cette fois, à l’occasion de la sortie des extensions Fureur du Premier Ordre et Y-Wing BTA-NR2 (chroniques pour bientôt !), lesquelles constituent la vague 11, AMG ne s’est pas contenté d’intégrer le nouveau matériel dans les pdf (que vous trouverez ici), mais a bien procédé à des changements, parfois conséquents, sur l’ensemble du jeu : les suspects de longue date identifiés, comme Zam Wesell, pilote et équipage, Hera Syndulla pilote de A-Wing RZ-1, Jabba le Hutt ou encore la Tutélaire Gleb, ont bien été matraqués comme il faut (les Codes de transpondeur falsifiés pas tant que cela toutes choses égales par ailleurs), mais les changements vont au-delà – globalement à la baisse en dehors de ces cas-limites, en fait... mais avec éventuellement des contreparties douloureuses, on le verra. Comme toujours, la pertinence de certains ajustements individualisés est à débattre... et je vous engage à commenter, que ce soit pour faire part de votre enthousiasme ou de votre indignation ! Tant que l’on reste civil et courtois, hein...

 

En revanche, il faut relever que, en dehors de l’intégration des nouveautés de la vague 11 encore une fois, la légalité au format Hyperespace n’a été que très peu chamboulée lors de cette mise à jour... Et je m’interroge vraiment sur la pérennité de ce format de jeu, notamment au regard de l’annonce d’AMG concernant une liste de cartes bannies ou restreintes de manière générale (hop), si elle n’a pas encore été implémentée.

 

Mais cessons-là les généralités, et poursuivons l’examen des factions une par une, dans l’ordre traditionnel de présentation – aujourd’hui, après l’Alliance Rebelle, l’Empire Galactique, les Racailles et Scélérats et la Résistance, c’est au tour du Premier Ordre...

 

 

Et envisageons tout d’abord les petits socles du Premier Ordre, et plus précisément les anciens.

 

Deux châssis ont une évolution contrastée, à la hausse pour certains pilotes, à la baisse pour d’autres.

 

Le premier concerné est le Chasseur TIE/fo. Les trois génériques coûtent désormais un point de plus, et il en va de même pour le Lieutenant Rivas. Du coup, le Cadet de l’Escadron Epsilon passant à 26 points d’escadron pièce, on ne peut plus jouer la liste un peu (?) débile consistant à en aligner huit à poil. En revanche, contrairement à ce que l’on pourrait croire, cela n’invalide pas nécessairement les nuées Malarus, comme on le verra – et ce que l’on parle du « Malware » classique, dans lequel il faut cependant rogner sur les améliorations, ou de variantes comme celle que j’ai beaucoup jouée ces derniers mois, sans avoir à rogner : bonne chose !

 

Mais, en sens inverse, plusieurs pilotes nommés du châssis connaissent des diminutions de coûts, et parfois très significative : « Longshot » coûte un point de moins, ce qui me fait plaisir, « Static » coûte deux points de moins, ce qui me laisse un peu plus froid, puis Commandant MalarusExécuteur du Premier Ordre coûte tout de même cinq points de moins... et « Midnight » sept points de moins ! Ce qui passe ce dernier à 35 points d’escadron. Il me paraissait clair qu’il était bien trop cher pour être jouable jusqu’à présent, mais maintenant il y a peut-être des trucs à tenter. Peut-être.

 

L’autre châssis qui évolue tantôt à la hausse et tantôt à la baisse, c’est le TIE/vn Silencer. Les augmentations ne sont pas vraiment surprenantes : le générique Ingénieur Sienar-Jaemus prend deux points, passant pile-poil à 50 – ce qui signifie qu’on peut toujours en jouer quatre à poil, et éventuellement toujours trois avec Malarus dans la Navette Xi, mais en faisant l’économie d’améliorations. À l’autre bout du spectre, Kylo RenApprenti tourmenté coûte désormais un point de plus, passant à 77 points d’escadron, ce qui paraît dans l’ordre des choses : c’est après tout un des meilleurs as du jeu... et accessoirement, avec le TIE Whisper, nous avons maintenant un autre profil de Kylo RenSuprême Leader du Premier Ordre.

 

Mais deux pilotes de Silencers nommés sont revus à la baisse : « Recoil » coûte un point de moins, OK, mais « Blackout » coûte deux points de moins, passant à 61, ce qui est davantage intéressant.

 

On notera aussi au cas où que la configuration générique Contrôles sensibles devient gratuite, comme beaucoup.

 

Pour les autres anciens petits socles de la faction, tout est revu à la baisse. Du côté du Chasseur TIE/sf, le générique à talent Expert de l’Escadron Oméga coûte un point de moins, et, plus intéressants à mes yeux, « Backdraft » coûte deux points de moins, « Quickdraw » trois (passant à 44) et la Capitaine Phasma quatre points de moins, finissant à 34. « Quickdraw » était sans doute trop chère jusqu’à présent, et Phasma aussi dans la mesure où elle ne fait sens que dans des listes très spécifiques – mais du coup ça m’a permis d’en créer une, un peu débile, que je jouerai désormais dans le tournoi Balance of the Force 2, vous aurez prochainement des rapports de batailles avec...

 

Enfin, pour ce qui est de l’Intercepteur TIE/ba, ou TIE Baron, le Major Vonreg coûte un point de moins, passant à 54 (il était déjà très bien mais c’est toujours bon à prendre), tandis que « Ember » coûte trois points de moins, passant à 45 (ce qui n’est à vrai dire peut-être pas suffisant...).

 

 

Puis nous avons les nouveaux petits socles, issus de l’extension La Fureur du Premier Ordre (chronique complète à venir !).

 

Commençons par le Bombardier TIE/se (que certains ont déjà rebaptisé le FOmber). Et là, déjà une belle surprise dans le bandeau d’améliorations : tous les pilotes ont bien deux emplacements d’engins, là où la preview n’en affichait qu’un seul ! « Grudge », notamment, est très content. Par ailleurs, le générique Cadet du Premier Ordre et les nommés « Breach » et « Scorch »Jad Bean ont un emplacement de talent (ce qui signifie que le générique Pilote d’essai Sienar-Jaemus et les nommés « Grudge » et « Dread » n’en ont pas).

 

Autrement, les coûts s’échelonnent entre 31 points d’escadron pour le générique Pilote d’essai Sienar-Jaemus et 36 points d’escadron pour « Breach » et « Grudge » (oui, ce dernier figure parmi les plus chers en dépit de l’absence de slot de talent et de la VP 2, mais à bon droit, car sa capacité spéciale a un gros potentiel). Entre les deux, nous avons tout d’abord le générique Cadet du Premier Ordre et « Dread » à 32 points d’escadron seulement, ce qui est intéressant, puis « Scorch » – Jad Bean à 35. Des prix attrayants pour un châssis que l’on commence déjà à redouter...

 

Et peut-être davantage, en fin de compte, que son comparse inédit, l’Intercepteur modifié TIE/wi Whisper. Et, là encore, le bandeau d’améliorations annoncé en preview s’avère erroné, car en fin de compte tous les pilotes du châssis ont deux emplacements de technologies, au lieu d’un seul ! Par ailleurs, tous les pilotes ont au moins un emplacement de talent (et seuls le générique Extrémiste de la Red Fury  et le nommé « Wrath » s’en tiennent là), le générique As de la 709e Légion et les nommés « Whirlwind » et « Nightfall » en ont deux, et, enfin, Kylo RenSuprême Leader du Premier Ordre a un emplacement de talent et un emplacement de pouvoir de la Force, ce qui est super.

 

(On relèvera aussi que ce dernier a bien les deux mots-clés « Côté Obscur » et « Côté Lumineux », contrairement à ce qu’un premier pdf avait indiqué, qui s’en tenait au seul « Côté Obscur » ; cela permet notamment à Kylo Suprême de prendre le pouvoir de la Force Compassion figurant dans cette extension, s’il n’est – vraiment – pas dit que ce soit pertinent.)

 

Pour ce qui est des coûts, ils sont assez élevés de manière générale. Le générique le moins cher, l’Extrémiste de la Red Fury, coûte tout de même déjà 44 points d’escadron, ce qui n’est pas hyper attrayant à vue de nez. À l’autre bout du spectre, Kylo RenSuprême Leader du Premier Ordre coûte 63 point d’escadrons (pour un delta conséquent de 19 points, mais bon, la Force est de la partie, hein, et au fond ça n’est probablement pas si cher dans son cas précis). Et entre les deux nous avons le générique As de la 709e Légion ainsi que le nommé « Whirlwind » à 47 points d’escadron (ce qui est particulièrement séduisant pour ce dernier, d’autant que la « lecture » de sa capacité spéciale me paraît absurdement favorable, j’y reviendrai en chroniquant l’extension...), ensuite « Nightfall » à 49 points d’escadron, et enfin « Wrath » à 53 points d’escadron (dix de moins que Kylo, donc).

 

Mais, au fond, l’examen des coûts ne doit pas s’arrêter là, car il faut prendre en compte la configuration du châssis, Brouilleurs renforcés... qui est gratuite, et ça je ne l’avais certainement pas vu venir ! Kylo notamment en est ravi... Et il n’en est que plus inquiétant... Au passage et enfin, la technologie Brouilleurs de senseurs, qui intéresse le Whisper mais aussi le Silencer, ne coûte qu’un seul point d’escadron...

 

Le châssis paraît donc globalement cher, et les génériques semblent notamment à la peine, mais il y a de sacrées compensations !

 

 

Pour ce qui est des socles moyens, et donc de la seule Navette légère de classe Xi, à l’exception de Gideon HaskIntransigeant et impitoyable, qui ne bouge pas, tous les pilotes sont revus à la baisse.

 

Commandant Malarus Maître d’œuvre vindicatif coûté un point de moins, passant à 44 points d’escadron, ce que là encore je n’avais pas vu venir, et qui contribue à expliquer pourquoi les nuées Malarus sont encore jouables. Le générique Messager du Premier Ordre coûte quant à lui trois points de moins, passant à 35, ce qui ne le rend pas forcément beaucoup plus sexy. Enfin, l’Agent Terex coûte désormais quatre points de moins, passant à 38, ce qui ne le rend pas vraiment compétitif à vue de nez, mais permet tout de même davantage de faire mumuse avec ses trois emplacements illégaux.

 

 

Et enfin, côté gros socles, un seul changement à noter pour la Navette de commandement de classe Upsilon, et que là non plus je n’avais pas vu venir : le Lieutenant Dormitz recoûte sept points de plus, ce qui l’amène à 73 points d’escadron, davantage que son coût préalable à son erratum en novembre 2020 !

 

Quand j’ai vu ça, je me suis franchement demandé ce qu’il se passait, ce yoyo me paraissant incompréhensible (Dormitz n’a certainement pas été méta depuis novembre dernier). Mais il semblerait que ce soit lié au contenu de l’extension La Fureur du Premier Ordre – et même à ce coût, on a déjà vu des listes très vilaines avec Dormitz et les nouveaux vaisseaux ! Bon, ben, d’accord, hein...

 

 

On en a fini avec les pilotes, voyons maintenant les améliorations.

 

Deux améliorations inédites ont déjà été mentionnées : les Brouilleurs de senseurs et les Brouilleurs renforcés.

 

Pour les autres cartes inédites, les artilleurs Technicien en munitions du Premier Ordre et DT-798 font leur entrée respectivement à 3 et 5 points d’escadron. Cela peut paraître un peu élevé, mais je suppose que la chose à prendre en compte pour le premier est le nouveau talent générique Retour de ping, qui ne coûte qu’un seul point d’escadron, et paraît potentiellement terrifiant (or cet artilleur peut conférer l’action de rechargement au Chasseur TIE/sf, ce qui lui donnerait accès à ce nouveau talent).

 

Autrement, le talent « adjectif » Fanatique coûte un point de moins, passant donc à 1, ce qui me fait bien plaisir, et les Cellules énergétiques au deutérium de même, qui passent à 8 (ce qui est peut-être encore un peu cher).

 

Enfin, plusieurs équipages du Premier Ordre ont vu leurs coûts diminuer : Commandant Malarus et Sergent Thanisson coûtent un point de moins, moui, Kylo Ren deux (passant à 9 – éventuellement OK pour filer de la Force à une Upsilon), et le Général Hux coûte trois points de moins, passant à trois, ce qui est sans doute le buff le plus alléchant dans cette catégorie.

 

Reste à mentionner l’équipage multi-factions Tutélaire Gleb, qui, comme pour l’Empire Galactique et les Racailles et Scélérats, augmente de quatre points, passant à 6. C’était attendu et légitime ; même si j’ai pas mal joué cette carte depuis son apparition en mars, j’étais amplement convaincu et de longue date que son coût dérisoire de deux points d’escadron seulement était franchement abusé...

 

Et voilà pour les améliorations.

 

 

Pour l’hyperespace, ça ira très vite : tous les nouveaux pilotes sont légaux...

 

 

... et toutes les nouvelles améliorations sont légales.

 

Pas le moindre changement en dehors de tout ça...

 

 

Et voilà.

 

Bilan ? Très positif. Les nerfs sur le TIE/fo et le TIE Silencer ne sont pas si oppressants (notamment parce que les listes Malarus peuvent s’en accommoder), et visiblement celui de Dormitz non plus. La Tutélaire Gleb est sans doute à noter, ici... Mais les buffs sur le TIE/sf, Malarus Xi ou le Major Vonreg, voire sur « Midnight », ou encore sur le talent Fanatique, font probablement plus que compenser... et, bien sûr, il y a deux nouveaux châssis très séduisants, et les améliorations qui vont avec, l’ensemble étant bien à même d’ouvrir de nombreuses options à la faction. Les joueurs du Premier Ordre, dont votre serviteur, ont de quoi se réjouir.

 

Prochain article : la République ! Restez tunés...

 

Random Academy Pilot est en partenariat avec la boutique Maxi Rêves, sise à Abbeville (et que vous pouvez aussi retrouver sur sa page Facebook ici) !

 

Cela signifie que, si vous créez un compte chez Maxi Rêves, vous pouvez contacter le gérant pour l’informer de ce que vous venez de ma part. Cela vous permettra d’obtenir une remise globale de 10 % sur toute la boutique !

 

Merci à Maxi Rêves pour son soutien !

 

Et à bientôt...

 

 

Voir les commentaires

Mise à jour, septembre 2021 : Résistance

Publié le par Nébal

 

Ça y est ! Enfin ! Les nouveaux points d’escadron et emplacements d’améliorations sont là !

 

Et il était bien temps, parce que, pour l’essentiel, rien de tout cela n’avait bougé depuis novembre dernier, oui, presque un an tout de même – hors l’intégration des nouveaux pilotes des paquets d’escadron en mars, mais il n’y avait guère eu d’autres changements. Cette fois, à l’occasion de la sortie des extensions Fureur du Premier Ordre et Y-Wing BTA-NR2 (chroniques pour bientôt !), lesquelles constituent la vague 11, AMG ne s’est pas contenté d’intégrer le nouveau matériel dans les pdf (que vous trouverez ici), mais a bien procédé à des changements, parfois conséquents, sur l’ensemble du jeu : les suspects de longue date identifiés, comme Zam Wesell, pilote et équipage, Hera Syndulla pilote de A-Wing RZ-1, Jabba le Hutt ou encore la Tutélaire Gleb, ont bien été matraqués comme il faut (les Codes de transpondeur falsifiés pas tant que cela toutes choses égales par ailleurs), mais les changements vont au-delà – globalement à la baisse en dehors de ces cas-limites, en fait... mais avec éventuellement des contreparties douloureuses, on le verra. Comme toujours, la pertinence de certains ajustements individualisés est à débattre... et je vous engage à commenter, que ce soit pour faire part de votre enthousiasme ou de votre indignation ! Tant que l’on reste civil et courtois, hein...

 

En revanche, il faut relever que, en dehors de l’intégration des nouveautés de la vague 11 encore une fois, la légalité au format Hyperespace n’a été que très peu chamboulée lors de cette mise à jour... Et je m’interroge vraiment sur la pérennité de ce format de jeu, notamment au regard de l’annonce d’AMG concernant une liste de cartes bannies ou restreintes de manière générale (hop), si elle n’a pas encore été implémentée.

 

Mais cessons-là les généralités, et poursuivons l’examen des factions une par une, dans l’ordre traditionnel de présentation – aujourd’hui, après l’Alliance Rebelle, l’Empire Galactique et les Racailles et Scélérats, c’est au tour de la Résistance...

 

 

Et envisageons tout d’abord les petits socles résistants.

 

Et commençons par les coûts qui augmentent. Il y avait un truc qui pendait au nez des joueurs résistants depuis quelque temps, et c’était, pour le Module de transport de la Résistance, un nerf de Finn et Rose Tico – qu’on a beaucoup, beaucoup vus dans le méta résistant depuis novembre : des petits vaisseaux qui, pour un coût dérisoire, pouvaient s’avérer très, très utiles. Du coup Finn a pris deux points dans les dents, et Rose trois, ce qui les place respectivement à 32 et 28 points d’escadron. Je crois que c’était dans l’ordre des choses, et parfaitement justifié.

 

Le « vaisseau-mère » associé, soit le Transport de la Résistance, est globalement dans le rouge aussi, de manière plus surprenante. Cova Nell, peu ou prou la seule à avoir été régulièrement jouée, est en fait aussi la seule à ne pas bouger, ce qui est pour le moins inattendu – quand ses trois compères coûtent désormais plus cher : Pammich Nerro Goode coûte un point de plus, passant à 35, tandis que le générique Pilote de la Division Logistique et Nodin Chavdri coûtent deux points de plus, passant respectivement à 34 et 37 points d’escadron ! Il y a certes une contrepartie dans le bandeau d’améliorations : tous les pilotes du châssis, dont Cova Nell, gagnent un second emplacement de canon. Ce qui, à ce jour, ne paraît avoir pour intérêt que la possibilité de s’équiper de Canons laser synchronisés, une bonne carte, certes, mais dont le coût augmente également d’un point de son côté. Et pour bénéficier du bonus de cette amélioration lié au calcul, il faut embarquer un droïde en équipage (C-3PO, par exemple, ou mettons PZ-4CO, voire GA-97), ce qui représenterait encore un surcoût... Tout ça risque de devenir bien cher. Mais, à cet égard, je suppose que la bizarrerie concernant Cova Nell se justifie par le fait qu’elle n’a aucunement besoin de s’équiper de Canons laser synchronisés pour tirer à trois dés rouges. Je demeure perplexe quant à ces choix, globalement – est-ce un buff, est-ce un nerf... Qu’en pensez-vous ?

 

Le seul autre petit socle résistant à connaître une augmentation de coût est le A-Wing RZ-2. Plus précisément, seul Merl Cobben est ici concerné, qui augmente d’un point, passant à 33... ce qui le met au niveau du générique Recrue de l’Escadron Bleu, car, oui, avant cela, il coûtait moins cher. On ne va pas se plaindre de ce qu’un peu plus de cohérence ait intégré le pdf résistant à cet égard. Mais un autre pilote du châssis, de son côté, coûte désormais moins cher, et c’est L’ulo L’ampar : deux points de moins, pour un coût de 40 points d’escadron – cela signifie qu’il n’est désormais plus le pilote de A-Wing RZ-2 le plus cher, cet honneur revenant à Zizi Tlo (un point de plus), et ça n’est que justice ; L’ulo a toujours été un bon pilote, mais ce coût supérieur, depuis la sortie de l’extension Pilotes hors pair, et avec encore Hérauts de l’Espoir entretemps, n’avait pas vraiment de sens. Bonne chose, donc.

 

Le Fireball de son côté connaît une diminution globale d’un point sur tous les pilotes nommés – et il faut noter ici que le titre Fireball de Kaz coûte également un point de moins. C’est appréciable, et il y a toujours des arguments pour jouer Kazuda Xiono, notamment, mais j’aurais apprécié un buff un chouia plus conséquent (y compris pour le générique Mécanicien de la Station Colossus, qui ne bouge pas).

 

 

D’autant qu’il y a de la concurrence dans la faction, et le châssis le plus efficace du méta résistant récent, le X-Wing T-70, connaît en fait des diminutions plus marquées sur la plupart de ses pilotes nommés (les exceptions étant le Lieutenant Bastian, Jessika Pava (tous deux beaucoup joués récemment) et Temmin Wexley Black Deux (vu de temps en temps également). Ello Asty, Nien Nunb et Poe DameronTête brûlée à la gâchette facile coûtent un point de moins (et c’est toujours bon à prendre sur ces chouettes pilotes) ; Jaycris Tubbs, C’ai Threnalli, Joph Seastriker (soit « le trio des jamais vus ») coûtent deux points de moins, mais c’est aussi le cas de Nimi Chireen, qui est beaucoup plus intéressante ; Kare Kun et Temmin WexleyVéloce coûtent trois points de moins, et ça peut être sympa pour le second ; enfin, la plus grosse baisse, Poe DameronCommandant de la Résistance coûte désormais cinq points de moins, passant à 55 points d’escadron, soit six de moins que son avatar plus individualiste. On a déjà eu l’occasion d’en parler, j’aime bien ce Poe très décrié par l’ensemble de la communauté, son coût trop élevé étant un argument de poids contre lui – mais c’est tout de même un buff notable, et je pense qu’il y a vraiment des trucs à faire avec lui. Mais, certes, pour l’heure, il n’a rien donné... Quoi qu’il en soit, le châssis, pourtant déjà très performant, a connu des buffs assez significatifs. On n’a pas fini de voir des X-Wing T-70 (au passage, le titre Black One et le Canon laser suspendu coûtent également un point de moins, passant respectivement à quatre et deux points d’escadron).

 

Mais il nous faut conclure cette section par le petit nouveau qu’est le Y-Wing BTA-NR2 – bien sûr, je ne vais faire que survoler, ici, la chronique de l’extension est pour bientôt...

 

Et je crois qu’il faut commencer par parler du bandeau d’améliorations, car nous avons deux informations pertinentes à relever : tout d’abord, nous savons quels sont les pilotes qui bénéficient d’un emplacement de talent – et ce sont le générique Patrouille de la Nouvelle République (ça, on le savait déjà) et les nommés Lega Fossang, Aftab Ackbar, C’ai Threnalli, Teza Nasz et Zorii Bliss (dit autrement, le générique Trafiquant d’épices de Kijimi et les nommés Corus Kapellim, Shasa Zaro et Wilsa Teshlo n’ont pas d’emplacement de talent) ; rappelons que ce slot a éventuellement un double effet Kiss Cool pour le Y-Wing BTA-NR2, parce que As de l’espace voire Gambit des astéroïdes peuvent déclencher la capacité générique du châssis, Interface intuitive. Ensuite, nous savons aussi quels pilotes disposent d’un emplacement d’illégal – et ce sont le générique Trafiquant d’épices de Kijimi et les nommés Corus Kapellim et Zorii Bliss seulement (je les avais, mais je pensais que la « pirate » Wilsa Teshlo en bénéficierait également, et ça n’est pourtant pas le cas).

 

Pour ce qui est des coûts, nous commençons à 31 points pour le générique Trafiquant d’épices de Kijimi, tandis qu’à l’autre bout du spectre la pilote la plus onéreuse est Zorii Bliss à 40 points d’escadron – pour un delta de neuf points, pas si marqué donc. À titre de comparaison, on va de 30 à 41 pour le Y-Wing BTL-A4 rebelle et de 30 à 46 pour la version racaille ; le Y-Wing BTL-B républicain va de 29 à 53, mais le forceux Anakin Skywalker creuse l’écart. J’aurais pensé que le Y-Wing résistant serait en fait un chouia moins cher, mais son excellente capacité spéciale et le coût dérisoire de la configuration Arsenal de guerre, à quatre points d’escadron seulement, justifient probablement ce coût. Par ailleurs, le coût de Zorii Bliss paraît très décent au regard de son potentiel.

 

Entre les deux, la progression est d’abord très lente, puis s’accélère sur le tard : la Patrouille de la Nouvelle République est à 32 points d’escadron, trois nommés (Corus Kapellim, Lega Fossang et Shasa Zaro) sont à 33 (et les trois ont leur intérêt), trois autres (Aftab Ackbar, C’ai Threnalli et Wilsa Teshlo) sont à 34 (le premier étant probablement meilleur que ce que je pensais en preview), puis on fait un bond de trois points, à 37, pour Teza Nasz (ce qui me paraît vraiment très difficile à justifier, mais il faut croire que je passe à côté de quelque chose...), avant donc un dernier bond à trois points pour Zorii Bliss.

 

Intéressant souvent, étonnant parfois – mais on reviendra plus en détail sur tout ça quand je chroniquerai l’extension Y-Wing BTA-NR2.

 

 

La faction résistante n’a pas de socles moyens, et un seul gros socle est concerné par cette mise à jour : la Forteresse stellaire MG-100, ou Bombardier de la Résistance.

 

La plupart des pilotes nommés de ce châssis très peu joué ont connu une légère diminution (seule exception : Ben Teene, et on ne voit pas forcément pourquoi). Cat, Vennie, Edon Kappehl et Finch Dallow coûtent un point de moins seulement, mais Paige Tico coûte quant à elle trois points de moins, ce qui pourrait être davantage intéressant en raison de son initiative supérieure et de son emplacement de talent (rappelons qu’elle est la seule pilote de Forteresse stellaire à en bénéficier).

 

On notera quand même que, du coup, le delta entre le pilote le moins cher et le plus cher est très resserré, de 51 (Cat étant au même niveau que le Bombardier de l’Escadron Cobalt) à 55 points d’escadron – et trois pilotes partagent ce coût maximal, qui sont Edon Kappehl, Finch Dallow et Paige Tico.

 

Pas dit que cela suffise à rendre ce châssis plus pertinent, mais on gardera quand même un œil sur Paige au cas où.

 

 

On en a fini avec les pilotes, voyons maintenant les améliorations.

 

Plusieurs ont déjà été évoquées : le Canon blaster suspendu, la nouvelle configuration pour le Y-Wing BTA-NR2 Arsenal de guerre, et les titres Black One et Fireball de Kaz.

 

Par ailleurs, nous avons déjà parlé de la nouveauté Babu Frik, amélioration illégale multi-factions, en traitant des Racailles et Scélérats – le coût est le même quelle que soit la faction, et la carte fait donc son entrée ici aussi à sept points d’escadron. Ça peut paraître beaucoup, mais cette amélioration a clairement du potentiel à mes yeux.

 

Je crois que la chose la plus importante à mentionner autrement est globalement un nerf – et il s’agit du talent « adjectif » Héroïque : après avoir été à un point d’escadron pour tout le monde, il était passé à un coût évolutif en fonction de la valeur d’agilité en novembre dernier, qui, concrètement, signifiait seulement que le talent coûtait deux points sur les seuls A-Wing RZ-2. Maintenant, on simplifie : c’est deux points pour tout le monde. Et au regard du potentiel de cette carte (et de son caractère très pénible pour l’adversaire, oserais-je dire ?), ça me paraît tout à fait justifié.

 

Sinon, il n’y a que des évolutions à la baisse : la technologie Peinture ferrosphère coûte un point de moins, passant à 3 (ce qui est deux fois moins que son coût initial, mais je n’y crois pas forcément beaucoup plus pour autant) ; les équipages GA-97 et Leia Organa coûtent un point de moins, passant respectivement à 5 et 16 points d’escadron (et si Leia demeure très chère, elle me paraît aussi vraiment bonne et jouable) ; Rey en tant qu’artilleur coûte tout de même trois points de moins, passant à 10, ce qui me semble très intéressant à vue de nez (d’autant qu’elle fournit un marqueur de Force) ; enfin, l’astromech M9-G8 coûte un point de moins, ce qui ne m’émeut pas plus que ça, tandis que l’inédit L4E-R5 fait son entrée à quatre points d’escadron, ce qui paraît pas mal.

 

Et on a fait le tour des coûts et toutes ces sortes de choses.

 

 

Pour l’hyperespace, ça ira très vite : tous les nouveaux pilotes sont légaux...

 

 

... et toutes les nouvelles améliorations sont légales.

 

Pas le moindre changement en dehors de tout ça...

 

 

Et voilà.

 

Bilan ? Très favorable, dirais-je. Il y a certes eu quelques nerfs significatifs, essentiellement pour le Module de Transport de la Résistance et le talent Héroïque (tandis que je ne sais toujours pas vraiment quoi penser du sort du Transport de la Résistance) ; mais, autrement, nous avons eu des buffs appréciables, je dirais au premier chef pour les X-Wing T-70, pourtant un châssis qui se débrouillait très bien sans cela, mais en laissant aussi une place à L’ulo L’ampar et peut-être à Paige Tico, tandis que l’artilleur Rey est devenu une option soudainement plus viable.

 

Et, bien sûr, il y a tout le nouveau contenu associé à l’extension Y-Wing BTA-NR2, et qui me paraît globalement enthousiasmant.

 

La Résistance s’en sort donc très bien à mes yeux, dans l'ensemble.

 

Prochain article : le Premier Ordre, avec les nouveaux châssis tant qu’à faire ! Restez tunés...

 

Random Academy Pilot est en partenariat avec la boutique Maxi Rêves, sise à Abbeville (et que vous pouvez aussi retrouver sur sa page Facebook ici) !

 

Cela signifie que, si vous créez un compte chez Maxi Rêves, vous pouvez contacter le gérant pour l’informer de ce que vous venez de ma part. Cela vous permettra d’obtenir une remise globale de 10 % sur toute la boutique !

 

Merci à Maxi Rêves pour son soutien !

 

Et à bientôt...

 

 

Voir les commentaires

Mise à jour, septembre 2021 : Racailles et Scélérats

Publié le par Nébal

 

Ça y est ! Enfin ! Les nouveaux points d’escadron et emplacements d’améliorations sont là !

 

Et il était bien temps, parce que, pour l’essentiel, rien de tout cela n’avait bougé depuis novembre dernier, oui, presque un an tout de même – hors l’intégration des nouveaux pilotes des paquets d’escadron en mars, mais il n’y avait guère eu d’autres changements. Cette fois, à l’occasion de la sortie des extensions Fureur du Premier Ordre et Y-Wing BTA-NR2 (chroniques pour bientôt !), lesquelles constituent la vague 11, AMG ne s’est pas contenté d’intégrer le nouveau matériel dans les pdf (que vous trouverez ici), mais a bien procédé à des changements, parfois conséquents, sur l’ensemble du jeu : les suspects de longue date identifiés, comme Zam Wesell, pilote et équipage, Hera Syndulla pilote de A-Wing RZ-1, Jabba le Hutt ou encore la Tutélaire Gleb, ont bien été matraqués comme il faut (les Codes de transpondeur falsifiés pas tant que cela toutes choses égales par ailleurs), mais les changements vont au-delà – globalement à la baisse en dehors de ces cas-limites, en fait... mais avec éventuellement des contreparties douloureuses, on le verra. Comme toujours, la pertinence de certains ajustements individualisés est à débattre... et je vous engage à commenter, que ce soit pour faire part de votre enthousiasme ou de votre indignation ! Tant que l’on reste civil et courtois, hein...

 

En revanche, il faut relever que, en dehors de l’intégration des nouveautés de la vague 11 encore une fois, la légalité au format Hyperespace n’a été que très peu chamboulée lors de cette mise à jour... Et je m’interroge vraiment sur la pérennité de ce format de jeu, notamment au regard de l’annonce d’AMG concernant une liste de cartes bannies ou restreintes de manière générale (hop), si elle n’a pas encore été implémentée.

 

Mais cessons-là les généralités, et poursuivons l’examen des factions une par une, dans l’ordre traditionnel de présentation – aujourd’hui, après l’Alliance Rebelle et l’Empire Galactique, c’est donc au tour des Racailles et Scélérats...

 

 

Et envisageons tout d’abord les petits socles racailles.

 

En termes de coûts du moins, et quantitativement disons, les buff l’emportent ici sur les nerfs, même si la faction tournait très bien ces derniers temps... mais surtout avec des gros socles et les améliorations qui allaient bien. Mais il y a aussi quelques changements de bandeaux d’améliorations significatifs.

 

Du côté des petits vaisseaux spammables, il y a tout de même un nerf très marqué : pour l’Intercepteur M3-A, l’Astropilote du Cartel, soit le générique d’entrée de gamme, coûte désormais deux points de plus, passant à 27. Les nuées de Scyks ont fait très mal à un moment, et ces petits vaisseaux rentabilisaient très aisément leur capacité générique Emplacement d’arme – avec des Autoblasters, des Canons ioniques et des Rayons tracteurs ainsi que des Traceurs XX-23 S ; or les Autoblasters et les Traceurs ont augmenté eux aussi ; tout cela combiné devrait rendre les nuées de Scyks moins optimisées, et en tout cas moins oppressantes, mais je ne crois pas que le châssis, ni même l’Astropilote du Cartel, soit mort pour autant.

 

Cette mise à jour semble cela dit proposer quelques alternatives... ou pas tout à fait, car, pour les deux châssis que nous allons évoquer maintenant, ce sont essentiellement des pilotes nommés qui bénéficient de buff, là où les génériques ne bougent pas.

 

Il y a tout de même une exception pour le Chasseur de têtes Z-95-AF4 : tous les nommés coûtent désormais un point de moins, mais c’est aussi le cas du générique à talent qu’est le Soldat du Soleil Noir. Certes, le châssis n’est pas fameux, mais seul N’dru Suhlak est maintenant plus cher qu’un Astropilote du Cartel, alors glisser en alternative un ou deux Z-95 dans une nuée racaille peut paraître une option tout à fait viable.

 

On relèvera aussi que le Nashtah Pup coûte quant à lui deux points de moins, passant à 4 – parce qu’il faut rajouter le titre du YV-666 Hound’s Tooth pour en faire usage, l’ensemble ne coûte désormais plus que cinq points. En guise de petite garantie/compensation pour quand on perd Bossk ou Moralo Eval, ça n’est pas si dégueu, au fond...

 

Mais revenons aux petits châssis spammables, avec le Chasseur TIE/ln modifié, ou TIE de la Guilde Minière : tous les nommés sauf le Capitaine Seevor, qui était de loin le plus joué, coûtent maintenant moins cher – la diminution est de deux points pour le Superviseur Yushyn et Ahhav, et de trois points pour le Contremaître Proach. Ici, c’est surtout Ahhav qui m’intéresse – celui qui lance un dé de plus quand il attaque un socle d’une taille supérieure ou défend contre un tel socle. Les socles moyens et gros étaient très présents dans le méta récent (même s’ils le seront peut-être moins maintenant que certaines listes ont été ciblées, et tout spécialement la racaille avec Asajj Ventress, Bossk et Lando Calrissian) ; dans cette optique, si cette tendance se maintient, dépenser seulement 28 points d’escadron pour un petit machin qui tirerait à trois dés rouges de base et défendrait à quatre, ça n’est franchement pas dégueu...

 

Du côté des châssis un peu plus velus, on compte un seul changement pour le Chasseur Fang : Kad Solus coûte un point de moins, passant à 53. Moui...

 

 

La Plateforme d’attaque de classe StarViper évolue bien davantage. Si le générique Assassin du Soleil Noir coûte désormais un point de plus, passant à 49, les nommés en revanche coûtent moins cher : de trois points pour Dalan Oberos et le Prince Xizor, et même de quatre pour Guri (soit « celle que l’on voyait »). Pour autant, les fans de l’androïde sont sans doute un peu perplexes, car le vrai changement est ailleurs : le châssis perd son emplacement de senseurs, s’il gagne un emplacement de technologie ! Or on jouait Guri systématiquement avec des Senseurs avancés... Maintenant que cette amélioration remarquablement utile sur elle ne lui est plus accessible, on peut s’interroger quant à la viabilité du châssis – et pourtant, il ne faut peut-être pas se montrer si pessimiste, ici, car le gain d’un slot de technologie ouvre en même temps des possibilités inédites au StarViper. Je ne connais pas assez bien le châssis pour me prononcer à cet égard, mais serai ravi de lire vos commentaires !

 

Enfin, il nous faut parler du Y-Wing BTL-A4 : pour les Racailles comme pour les Rebelles, le châssis perd son emplacement d’artilleur, et gagne un emplacement de missiles. Même sentiment, donc : personnellement, j’y vois plutôt un buff. Certes, le châssis ne peut plus s’équiper, mettons, d’un Artilleur de tourelle vétéran, mais celui-ci coûtait si cher de toute façon... L’accès aux missiles me paraît globalement préférable. C’est forcément à débattre, hein...

 

Mais le châssis connaît également des réductions de coûts : tous les génériques sauf le Guerrier amaxine coûtent désormais un point de moins, et il en va de même pour deux des nommés issus de Fugitifs et collaborateurs, à savoir Leema Kai et Arliz Hadrassian. Kavil en revanche coûte deux points de moins – et c’est probablement un peu plus intéressant (on regrettera sans doute au passage que la plus onéreuse de ces pilotes, Drea Renthal, demeure bien plus chère, à 46 points d’escadron...).

 

 

Passons maintenant aux socles moyens – et la faction est particulièrement bien pourvue, ici.

 

Tous les pilotes du Bombardier Scurrg H-6 coûtent maintenant deux points de moins. Ce qui me paraît bon à prendre : le Capitaine Nym (surtout ?) et Sol Sixxa peuvent faire mumuse avec les bombes, il y a de quoi faire ici... à moins que l’on ne préfère y voir une compensation point pour point à l’augmentation du coût des Détonateurs thermiques.

 

Pour ce qui est du Chasseur d’assaut Aggressor, les quatre « Brobots » coûtent désormais un point de moins. À vue de nez, ça me paraît un changement assez mineur, même si, avec la possibilité de jouer jusqu’à trois IG-2000, il y a peut-être des trucs à tenter, bon...

 

Enfin, le châssis le plus iconique de la faction, soit le Patrouilleur de classe Firespray, connaît lui aussi des diminutions de coûts. La légende (et terreur) Boba Fett coûte un point de moins (même si, à 85 points d’escadron, il demeure sauf erreur le pilote le plus cher du jeu après, même si bien après, Vador Défenseur). Pourquoi pas ? Il s’est montré moins oppressant depuis qu’il a perdu son emplacement de Maul, pardon, je veux dire son emplacement d’équipage, mais il reste assurément très bon... Diminution plus marquée : Kath Scarlet coûte quant à elle quatre points de moins, passant à 68 – ça paraît plutôt sympathique, il y aura peut-être des choses à creuser, ici...

 

 

Reste les gros socles.

 

Et ici je dois faire part d’un certain soulagement : je redoutais la « double peine », et que les pilotes emblématiques d’une certaine liste racaille très prévalente ces derniers temps, à savoir Asajj Ventres, BosskTraqueur effrayant et Lando Calrissian, soient sanctionnés en plus de Zam Wesell, Jabba le Hutt et les Codes de transpondeur falsifiés... Eux, voire, pire encore, leurs châssis en sus ! Même si je dois dire, pour être honnête, qu’une petite augmentation sur Lando ne m’aurait pas paru déplacée non plus, hein. Mais, par chance, cela ne s’est pas produit...

 

En fait, le Cargo léger YV-666 est bien concerné par cette mise à jour... mais à la baisse et pour deux pilotes seulement : Latts Razzi coûte un point de moins, bon, OK, mais Moralo Eval coûte quant à lui deux points de moins, ce qui le place à 64 (soit quand même quatre points de plus que Bossk, qui ne bouge pas) ; et il y a de quoi faire avec lui.

 

On s’arrête en fait là pour les gros socles, et globalement je trouve ça positif.

 

 

Maintenant, le vrai problème avec les listes racailles récentes concernait surtout les améliorations... éventuellement « piquées » aux Séparatistes, diraient certains.

 

Et là, il y a bien eu des sanctions. Bien sûr, en premier lieu, il faut parler de Zam Wesell, qui s’est prise sept points dans la tronche, passant de 4 à 11 (donc, oui, presque trois fois plus cher !), une des plus grosses augmentations de coûts de cette mise à jour (ex aequo avec le Lieutenant Dormitz, mais quand même un point de moins que... Zam Wesell pilote, eh, forcément...). Bon, ça n’est ni surprenant, ni scandaleux : cette carte est très forte, et, à quatre points d’escadron seulement, elle était absurdement trop accessible. Onze points d’escadron, ça peut paraître sacrément dissuasif, mais, honnêtement, ce n’est peut-être pas pour autant l’arrêt de mort de cette carte : un Bossk sera toujours intéressé, même à ce coût... Mais, voilà, il faudra payer pour – et c’est normal.

 

Deuxième augmentation drastique parfaitement attendue : Jabba le Hutt prend quant à lui cinq points dans les dents, passant à 11 lui aussi. Son jeu avec les Codes de transpondeur falsifiés en a irrité plus d’un. On aurait pu arguer, à vrai dire, qu’augmenter lesdits Codes plus fortement aurait été plus pertinent que d’augmenter, et à ce point, un équipage emblématique mais peu ou prou jamais joué auparavant, mais je suppose que les gens d’AMG ont eu à cœur de se protéger contre d’éventuels abus avec les nouvelles améliorations illégales de l’extension Y-Wing BTA-NR2, à savoir Babu Frik et les Modulateurs surrégulés – et ça paraît assez sensé. Tant pis pour la limace...

 

Autre augmentation marquée, mais déjà évoquée en traitant de l’Empire Galactique, la Tutélaire Gleb se mange un up de quatre points, passant à 6. C’était attendu et légitime ; même si j’ai pas mal joué cette carte depuis son apparition en mars, j’étais amplement convaincu et de longue date que son coût dérisoire de deux points d’escadron seulement était franchement abusé...

 

Enfin, le nouveau talent « adjectif » Égorgeur augmente d’un point, passant à deux – comme Discipliné pour l’Empire, et en gros pour les mêmes raisons (en revanche, Optimiste pour les Rebelles ne bouge pas, sans doute parce que l’optimisme a moins de valeur intrinsèque que la DISCIPLINE I WANT SOME DISCIPLINE et l’égorgement – autre moyen de le dire : c’est un talent beaucoup moins efficace en tant que tel...).

 

Mais il y a tout de même quelques diminutions de coûts : l’équipage Boba Fett, que j’aime bien, coûte deux points de moins, passant à 2, tandis que l’équipage Chewbacca et l’artilleur Han Solo coûtent un point de moins, passant respectivement à 3 et 9 points d’escadron – j’aime bien ce dernier aussi, il demeure cher, mais pourquoi pas...

 

Enfin, les Racailles ayant l’habitude de piquer des trucs chez les autres (ils avaient sacrément profité de l’extension « séparatiste » Slave I de Jango Fett...), ils continuent de le faire aujourd’hui, chez les Résistants cette fois, avec la nouvelle amélioration illégale multi-factions Babu Frik, qui fait son entrée à sept points d’escadron. Ça peut paraître beaucoup, mais cette carte a clairement du potentiel à mes yeux – on verra bien ce que les joueurs racailles (et, bon, résistants aussi...) en feront.

 

 

On en a fini pour les coûts et toutes ces sortes de choses. Reste à envisager la légalité au format hyperespace.

 

Et les Racailles et Scélérats s’avèrent la seule faction à avoir eu des changements notables ici, en dehors de l’intégration du nouveau matériel pour la Résistance et le Premier Ordre... à moins que je me sois planté dans mes dossiers, n’hésitez pas à me le signaler si jamais !

 

Même si ça demeure assez limité, hein... Pour les pilotes, nous parlons de deux châssis seulement : pour le Chasseur TIE/ln modifié, soit le TIE de la Guilde Minière, on opère une distinction plus classique qu’auparavant : tous les génériques sont illégaux, et tous les nommés sont légaux (ce qui signifie concrètement que le Capitaine Seevor, c’est notable, et le Contremaître Proach rejoignent Ahhav et le Superviseur Yushyn du Côté Lumineux de la Légalité en Hyperespace).

 

Le second châssis concerné, c’est le JumpMaster 5000, avec un seul changement : le générique Éclaireur sous contrat devient illégal (et on s’en tape sans doute un peu).

 

Tout ceci sous réserve que je ne me sois pas planté dans mes vieux dossiers, hein...

 

 

Question qui se pose aussi pour les améliorations. Parce que, là encore, je ne repère qu’une seule différence, à savoir que 0-0-0 deviendrait légal. Et là je suis très sceptique quant à mes dossiers, car je le comptais déjà comme légal dans la faction impériale, mmmph...

 

Oh, et Babu Frik fait son entrée du côté légal, sans surprise.

 

 

Et voilà.

 

Bilan ? Je dirais... plutôt équilibré ? La faction dominait le méta depuis pas mal de temps, on pouvait s’attendre à des nerfs, et globalement je les trouve plutôt satisfaisants. Deux points de plus sur l’Astropilote du Cartel, c’est un peu sec, mais pas immérité non plus ; sinon, Zam, Jabba, Gleb... On s’y attendait. Et je trouve donc très appréciable que AMG n’ait pas pratiqué la double peine sur le YV-666 et le Lancer (ç’a même été le contraire pour le vaisseau de Bossk, en fait !). Les buff, s'ils paraissent de loin plus nombreux, ne sont sans doute pas vraiment à la hauteur des nerfs, même si je garderai sans doute un œil, au cas où, sur le Scurrg voire les TIE miniers nommés. Et il y a une grosse incertitude concernant le StarViper et notamment Guri – je ne me sens vraiment pas en mesure de me prononcer, ici.

 

Mais la faction demeure forte, même après ces nerfs. Elle demeure aussi amusante, et j’en suis ravi.

 

Prochain article : la Résistance, avec le Y-Wing BTA-NR2 tant qu’à faire ! Restez tunés...

 

Random Academy Pilot est en partenariat avec la boutique Maxi Rêves, sise à Abbeville (et que vous pouvez aussi retrouver sur sa page Facebook ici) !

 

Cela signifie que, si vous créez un compte chez Maxi Rêves, vous pouvez contacter le gérant pour l’informer de ce que vous venez de ma part. Cela vous permettra d’obtenir une remise globale de 10 % sur toute la boutique !

 

Merci à Maxi Rêves pour son soutien !

 

Et à bientôt...

 

 

Voir les commentaires

Mise à jour, septembre 2021 : Empire Galactique

Publié le par Nébal

 

Ça y est ! Enfin ! Les nouveaux points d’escadron et emplacements d’améliorations sont là !

 

Et il était bien temps, parce que, pour l’essentiel, rien de tout cela n’avait bougé depuis novembre dernier, oui, presque un an tout de même – hors l’intégration des nouveaux pilotes des paquets d’escadron en mars, mais il n’y avait guère eu d’autres changements. Cette fois, à l’occasion de la sortie des extensions Fureur du Premier Ordre et Y-Wing BTA-NR2 (chroniques pour bientôt !), lesquelles constituent la vague 11, AMG ne s’est pas contenté d’intégrer le nouveau matériel dans les pdf (que vous trouverez ici), mais a bien procédé à des changements, parfois conséquents, sur l’ensemble du jeu : les suspects de longue date identifiés, comme Zam Wesell, pilote et équipage, Hera Syndulla pilote de A-Wing RZ-1, Jabba le Hutt ou encore la Tutélaire Gleb, ont bien été matraqués comme il faut (les Codes de transpondeur falsifiés pas tant que cela toutes choses égales par ailleurs), mais les changements vont au-delà – globalement à la baisse en dehors de ces cas-limites, en fait... mais avec éventuellement des contreparties douloureuses, on le verra. Comme toujours, la pertinence de certains ajustements individualisés est à débattre... et je vous engage à commenter, que ce soit pour faire part de votre enthousiasme ou de votre indignation ! Tant que l’on reste civil et courtois, hein...

 

En revanche, il faut relever que, en dehors de l’intégration des nouveautés de la vague 11 encore une fois, la légalité au format Hyperespace n’a été que très peu chamboulée lors de cette mise à jour... Et je m’interroge vraiment sur la pérennité de ce format de jeu, notamment au regard de l’annonce d’AMG concernant une liste de cartes bannies ou restreintes de manière générale (hop), si elle n’a pas encore été implémentée.

 

Mais cessons-là les généralités, et poursuivons l’examen des factions une par une, dans l’ordre traditionnel de présentation – aujourd’hui, après l’Alliance Rebelle, c’est donc au tour de l’Empire Galactique...

 

 

Et envisageons tout d’abord les petits socles impériaux.

 

On commence par une bonne nouvelle pour le châssis de base de la faction, soit le Chasseur TIE/ln : il connaît une diminution des coûts sur la plupart des pilotes nommés (les exceptions étant « Wampa » et Iden Versio). Tous les concernés coûtent désormais deux points de moins, et même trois pour la star « Howlrunner ». Bon, les petits talents étant souvent devenus plus chers, et cela vaut dans cette mise à jour pour Discipliné, on y reviendra, la perspective de revoir des bonnes vieilles nuées de TIE, notamment construites autour de l’Escadron Inferno, n’est pas exactement assurée, mais elle est tout de même plus crédible qu’avant. Aucun joueur impérial ne s’en plaindra.

 

Le Défenseur TIE/d également est un chouia revu à la baisse. Le générique Pilote de l’Escadron Delta, en passant tout juste à 67 points d’escadron, nargue ceux qui continuent de prêcher pour la possibilité de jouer trois Défenseurs. Que les guère alléchants Capitaine Dobbs et Vult Skerris coûtent moins cher, de deux et cinq points respectivement, ne les rend pas subitement très sexy, mais on relèvera pour le principe que Dark VadorSeigneur Noir des Sith coûte désormais trois points de moins, passant à 112 points d’escadron ; il demeure, et de très, très, très loin, le pilote le plus onéreux de tout le jeu. À raison.

 

Le complice du Défenseur TIE/d dans l’extension Académie Skystrike, soit l’Intercepteur TIE/in, connaît une évolution plus contrastée. Il y a des hausses, pas vraiment surprenantes ni scandaleuses à vrai dire, d’autant qu’elles sont modérées : les deux génériques coûtent chacun un point de plus (ce qui affecte certes le spam, hein), et il en va de même pour Nash Windrider. En revanche, le Lieutenant Lorrir coûte deux points de moins, OK, Vult Skerris coûte quant à lui trois points de moins (et je maintiens qu’il est bien plus cohérent que sa version Défenseur TIE/d), et, cerise sur le gâteau, la légende Soontir Fel coûte un point de moins, passant à 53 points d’escadron. On pourrait arguer que, pour pas mal d’as, ces diminutions, même légères, se justifient par l’abandon programmé du bid, mais celui-ci n’a toujours pas intégré le Rules Reference à ce jour et n’a donc rien d’officiel pour l’heure. On prend quand même.

 

On notera aussitôt que les configurations pour ces deux châssis, respectivement Défenseur TIE d’élite et Contrôles sensibles, sont devenues gratuites.

 

 

Chose plus inattendue, le Lieutenant Karsabi, pour le Star Wing de classe Alpha, coûte désormais trois points de moins, passant à 33. Notons-le au cas où.

 

Maintenant, s’il est un châssis impérial qui s’est fait sanctionner, et de manière absolument pas surprenante, c’est bien le TIE Advanced v1. Les génériques Barons de l’Empire et Inquisiteurs se prennent tous deux trois points dans les dents : adieu les listes à spam ! Et je ne m’en plaindrai pas. Mais un pilote nommé aussi s’est fait sanctionner, et c’est le plus souvent joué de tous : Le Cinquième Frère prend deux points dans les dents. Ce qui est loin de le rendre injouable, hein, et on devrait continuer à le voir, avec ses Missiles à tête chercheuse et ses Senseurs passifs.

 

Du côté du TIE/ag Aggressor, le Lieutenant Kestal coûte un point de moins, passant à 29. Pourquoi pas, sur ce châssis qui a longtemps pâti d’une mauvaise réputation, il n’est franchement pas dégueu.

 

Pour ce qui est du TIE/ph Fantôme, le générique As de l’Escadron Sigma coûte un point de plus, passant à 49. On ne l’a pas tant vu que cela depuis un bail, mais il faut noter que le talent Feinte coûte désormais un point de moins, ce qui rééquilibre les choses, d’une certaine manière...

 

Reste enfin à envisager le TIE/sk Striker. Les deux génériques, la Sentinelle planétaire et l’Éclaireur de l’Escadron Noir, coûtent maintenant un point de plus chacun, coûtant respectivement 32 et 34 points d’escadron. On les a parfois vus en nuées ces derniers temps, avec le Commandant Goran, et je suppose que ceci explique cela, mais je le regrette quand même un peu... En contrepartie, les nommés à l’exception de l’as « Duchess » coûtent désormais moins chers : la diminution est de deux points pour « Vagabond », qui coûte du coup désormais 32 points d'escadron, comme le générique de base, et cela pourrait le rendre bien plus séduisant ; « Countdown », diminue également de deux points, si la baisse est d’un point seulement pour « Pure Sabacc » ; ce dernier demeure le plus intéressant à mes yeux, dans ce cas.

 

 

Pour ce qui est des socles moyens, on constate surtout que tous les pilotes du TIE/rb Lourd, ou TIE Brute, à l’exception du Cadet de l’Académie Carida, coûtent désormais un point de moins. Et il faut y ajouter que les deux configurations du châssis ont baissé de deux points, ce qui rend l’Aide à la manœuvre MGK-300 gratuite, si l’Aide à la visée MGK-300 coûte toujours un point d’escadron. En revanche, les Canons laser synchronisés souvent associés à ce châssis coûtent un point de plus... Ces diminutions sont bienvenues, mais personnellement je prendrais bien un peu de rab...

 

Autrement, sur le TIE Reaper, « Vizier », le nommé le plus rare, coûte tout de même trois points de moins avec cette mise à jour. C’est un prix significativement plus bas par rapport à Feroph ou Vermeil, alors peut-être... mais pas sûr.

 

 

Les deux gros socles de la faction ont vu leur coût diminuer un peu également.

 

Le cas du Décimateur VT-49 est le plus séduisant, relativement : les trois pilotes nommés diminuent tous, respectivement de trois points pour le Capitaine Oicunn, deux pour Morna Kee, et tout de même un pour la star qu’est le Vice-amiral Chiraneau. On prend.

 

Les évolutions concernant la Navette T-4A de classe Lambda soulèvent a priori un peu moins l’enthousiasme. Les deux points de moins sur le Pilote du groupe Omicron sont sans doute bons à prendre, mais que le Lieutenant Sai et le Capitaine Kagi coûtent tous deux un point de moins ne changera sans doute rien au fait qu’on continuera de se reporter comme par réflexe sur le Colonel Jendon... On relèvera que le titre ST-321 coûte lui aussi un point de moins, passant à trois points d’escadron, mais, bon...

 

 

On en a fini pour les vaisseaux, mais les améliorations spécifiques à l’Empire Galactique évoluent aussi, et cela a parfois son importance.

 

Certaines de ces évolutions ont déjà été évoquées : les configurations du TIE Brute, celle du Défenseur, ou encore le titre de la Lambda.

 

Les nerfs sont sans doute à mettre en avant, ici. Le plus éloquent porte sur l’Amiral Sloane, qui prend quatre points dans les dents, passant à 16 – ce qui devrait tuer les « nuées Sloane », un archétype de jeu qui a très mauvaise presse, et de manière un peu excessive en ce qui me concerne – d’autant qu’il ne caractérisait pas vraiment le méta récent, hein... Mais bon, c’était semble-t-il réclamé par pas mal de monde, et ils ont été exaucés.

 

Autre augmentation significative, l’amélioration multi-factions Tutélaire Gleb coûte quatre points de plus de manière générale, passant à 6. C’était attendu et légitime ; même si j’ai pas mal joué cette carte depuis son apparition en mars, j’étais amplement convaincu et de longue date que son coût dérisoire de deux points d’escadron seulement était franchement abusé...

 

Plus étrange en ce qui me concerne, l’Empereur Palpatine himself coûte désormais un point de plus, passant à 12. Mouais, je ne vois pas bien pourquoi, mais on fera avec...

 

Enfin, le nouveau talent « adjectif » de l’Empire, Discipliné, augmente d’un point, passant à deux (comme Égorgeur pour les Racailles et Scélérats, mais pas Optimiste pour les Rebelles). Cette carte est mal aimée pour les mêmes raisons que Sloane, alors on pouvait s’attendre à quelque chose du genre... Mais personnellement je le regrette un peu : ç’aurait été pas mal pour ressortir des nuées de TIE, notamment... mais non.

 

Nous avons cependant encore quelques buffs à relever, mais sur des équipages somme toute peu ou pas joués. Il y a des arguments en faveur du Moff Jerjerrod, qui coûte un point de moins et peut se montrer utile sur un Décimateur, par exemple, mais pas dit que deux points en moins suffisent pour qu’on voie enfin sur les tapis de jeu Ciena Ree et le Slicer du BSI, à vue de nez... Encore que j’aie toujours un vague doute quant au potentiel de la première – sera-t-il enfin révélé ? Je n’y crois pas plus que ça, honnêtement, mais je serais ravi d’être détrompé.

 

 

On a fait le tour des nouveaux coûts (pas de changements d’emplacements pour l’Empire Galactique).

 

Quant à la légalité au format hyperespace... eh bien, elle n’évolue pour ainsi dire pas depuis l’intégration d’Académie Skystrike en mars dernier. En tout cas pour les pilotes.

 

 

Pour ce qui est des améliorations, j’ai cependant un doute : j’avais noté, en novembre dernier, que l’équipage Dark Vador était illégal, mais peut-être était-il devenu légal en mars, avec Académie Skystrike, et cela me serait alors passé sous le nez ? C’est possible, n’hésitez pas à m’éclairer à ce sujet... Mais ce serait autrement la seule modification quant à la légalité au format hyperespace pour l’ensemble de la faction...

 

Vous connaissez le refrain, ça me fait m'interroger quant à la pérennité de ce format...

 

 

Et voilà.

 

Bilan ? Contrasté pour ce qui est des petits socles, même si la plupart des nerfs (et au premier chef concernant le TIE Advanced v1) paraissent tout à fait légitimes (même si je regrette le sort des Strikers génériques).

 

Au rang des buff, j’aurais envie de mettre en avant le bon vieux Chasseur TIE/ln, mais un peu par compulsion. On surveillera quand même au cas où le Défenseur TIE/d.

 

Quant aux socles moyens et gros, qui ne sont pas exactement là où brille le plus la faction, les changements me paraissent globalement assez peu significatifs, si cela me donne tout de même l’envie de retenter des trucs avec le TIE Brute ou Chiraneau.

 

Concernant les améliorations, les nerfs me paraissent assez clairement l’emporter : Sloane et Gleb de manière marquée, Palpatine et Discipliné de manière plus discrète, évoluent dans un sens bien plus significatif que toutes les petites réductions que l’on peut trouver ailleurs.

 

Le méta impérial devrait en être affecté, je suppose. Que la prévalence des TIE v1 génériques ne soit plus qu’un mauvais souvenir me convient tout à fait. Je suis un peu plus chagrin pour les Strikers accompagnant Goran, et trouve toujours l’hostilité envers Sloane et Discipliné un peu excessive.

 

Mais il faudra surveiller les as, surtout après l’implémentation de l’abandon du bid. Car les as impériaux (hors Le Cinquième Frère, mais c’est plus un « semi-as », avec son initiative inférieure) n’ont pas bougé à l’occasion de cette mise à jour, à l’exception du seul Soontir Fel qui coûte même un point de moins – on verra comment ils s’en sortiront avec le nouveau système...

 

Prochain article : les Racailles et Scélérats ! Restez tunés...

 

Random Academy Pilot est en partenariat avec la boutique Maxi Rêves, sise à Abbeville (et que vous pouvez aussi retrouver sur sa page Facebook ici) !

 

Cela signifie que, si vous créez un compte chez Maxi Rêves, vous pouvez contacter le gérant pour l’informer de ce que vous venez de ma part. Cela vous permettra d’obtenir une remise globale de 10 % sur toute la boutique !

 

Merci à Maxi Rêves pour son soutien !

 

Et à bientôt...

 

 

Voir les commentaires

Mise à jour, septembre 2021 : Alliance Rebelle

Publié le par Nébal

 

Ça y est ! Enfin ! Les nouveaux points d’escadron et emplacements d’améliorations sont là !

 

Et il était bien temps, parce que, pour l’essentiel, rien de tout cela n’avait bougé depuis novembre dernier, oui, presque un an tout de même – hors l’intégration des nouveaux pilotes des paquets d’escadron en mars, mais il n’y avait guère eu d’autres changements.

 

Cette fois, à l’occasion de la sortie des extensions Fureur du Premier Ordre et Y-Wing BTA-NR2 (chroniques pour bientôt !), lesquelles constituent la vague 11, AMG ne s’est pas contenté d’intégrer le nouveau matériel dans les pdf (que vous trouverez ici), mais a bien procédé à des changements, parfois conséquents, sur l’ensemble du jeu : les suspects de longue date identifiés, comme Zam Wesell, pilote et équipage, Hera Syndulla pilote de A-Wing RZ-1, Jabba le Hutt ou encore la Tutélaire Gleb, ont bien été matraqués comme il faut (les Codes de transpondeur falsifiés pas tant que cela toutes choses égales par ailleurs), mais les changements vont au-delà – globalement à la baisse en dehors de ces cas-limites, en fait... mais avec éventuellement des contreparties douloureuses, on le verra. Comme toujours, la pertinence de certains ajustements individualisés est à débattre... et je vous engage à commenter, que ce soit pour faire part de votre enthousiasme ou de votre indignation ! Tant que l’on reste civil et courtois, hein...

 

En revanche, il faut relever que, en dehors de l’intégration des nouveautés de la vague 11 encore une fois, la légalité au format Hyperespace n’a été que très peu chamboulée lors de cette mise à jour... Et je m’interroge vraiment sur la pérennité de ce format de jeu, notamment au regard de l’annonce d’AMG concernant une liste de cartes bannies ou restreintes de manière générale (hop), si elle n’a pas encore été implémentée.

 

Mais cessons-là les généralités, et penchons-nous sur le sort de chaque faction une par une, dans l’ordre traditionnel de présentation – on commencera donc aujourd’hui par l’Alliance Rebelle...

 

 

Envisageons tout d’abord les petits socles rebelles.

 

Et s’il y a un changement majeur les concernant, et qui ne surprendra absolument personne, c’est que Hera Syndulla pilote de A-Wing RZ-1 prend six points dans les dents, passant à 48. Je ne m’en plaindrai certainement pas : Hera me paraissait absurdement trop abordable – une pilote VP 6, sur un châssis fragile mais qui bouge bien, et avec ce que je n’hésiterais guère à qualifier d’une des meilleures capacités spécifiques du jeu, à 42 points d’escadron seulement, ça me paraissait franchement abusé. À 48 points d’escadron, elle demeure tout à fait jouable et pertinente, et cette taxe me paraît donc justifiée. D’autant que, même dans ces conditions, Hera n’est pas la pilote de A-Wing RZ-1 la plus onéreuse : Ahsoka Tano, qu’on a pas mal vue sur les tapis de jeu, ne bouge pas de son côté et coûte toujours un point de plus, à 49 points d’escadron.

 

On notera tout de même une chose : parce que Hera Syndulla version B-Wing A/SF-01 (qui, rappelons-le, a la même initiative et la même capacité spécifique) coûte de son côté sept points de moins... elle se retrouve exactement au même coût de 48 points d’escadron maintenant. Et c’est une bonne chose, parce que la version B-Wing, sans doute moins performante globalement que la version A-Wing, coûtait jusqu’alors treize points de plus, ce qui dissuadait franchement de la jouer. Maintenant, les joueurs rebelles ont donc davantage le choix... si à vue de nez je dirais que la version A-Wing demeure meilleure, en raison de la plus grande mobilité du châssis, très utile pour rentabiliser l’emploi de la capacité spéciale. Mais ça se discute davantage qu’auparavant, j’imagine.

 

Pour en finir avec les A-Wing RZ-1, on relèvera ensuite que Sabine WrenFille de Mandalore coûte désormais deux points de moins, passant à 35 points d’escadron, soit le même niveau que Wedge AntillesPilote prometteur, qu’on lui préférait largement. L’initiative inférieure de Sabine demeure, mais sa capacité spéciale me paraît tout de même bien sympa, et je serais tout à fait pour qu’on la croise plus souvent sur les tapis de jeu.

 

Et, de manière générale, il faut relever une chose qui reviendra souvent dans l’analyse de cette mise à jour faction par faction : la plupart des configurations sont désormais gratuites. On n’avait guère envie, globalement, de prendre les Canons vectoriels (RZ-1) à deux points d’escadron, surtout dans la mesure où il s’agit d’une amélioration standardisée, mais maintenant que cette configuration est gratuite, cela se discute davantage.

 

Sinon, Hera Syndulla n’est pas la seule pilote de B-Wing A/SF-01 à voir son coût diminuer de manière sensible. Netrem Pollard coûte désormais trois points d’escadron de moins, passant à 43, et Gina Moonsong cinq points de moins, passant à 45. Pas dit que cela suffise à les rendre beaucoup plus sexy, mais on ne sait jamais... En revanche, Ten Numb, qui était devenu le pilote de B-Wing le plus joué (de préférence au plus coûteux Braylen Stramm), coûte désormais un point de plus. Bon, admettons...

 

Mais relevons que, là aussi, la configuration S-Foils stabilisés est devenue gratuite, là où elle coûtait deux points d’escadron auparavant. Bon, pourquoi pas ?

 

Les changements concernant les plus « petits châssis » de la faction sont moindres, si systématiquement à la baisse : pour le Chasseur de têtes Z-95-AF4, le Pilote de l’Escadron Bandit ne bouge pas, mais les trois autres pilotes du châssis coûtent désormais un point de moins. OK.

 

Quant au Chasseur TIE/ln, ou « TIE de Sabine », il connaît une baisse un chouia plus marquée : « Zeb » Orrelios ne coûte qu’un point de moins, mais les trois autres pilotes coûtent deux points de moins. Pas dit que cela suffise à rendre ce châssis beaucoup plus intéressant, hein, mais on ne sait jamais...

 

Maintenant, le plus gros cadeau fait aux petits socles rebelles concerne clairement le E-Wing : en dehors du générique Escorte de l’Escadron Rogue, qui ne bouge pas, tous les autres pilotes sont revus à la baisse : l’Escorte de l’Escadron Knave ne coûte certes qu’un point de moins, à 48 points d’escadron, mais les nommés Gavin Darklighter et Corran Horn coûtent respectivement cinq et trois points de moins, ce qui est tout de même quelque chose. En outre, de manière générale, le châssis a gagné un emplacement de technologie dans son bandeau d’améliorations, ce qui est une première pour la faction mais se défend fluffiquement. Le E-Wing a beaucoup été boudé depuis le lancement de la v2, jugé trop cher et pas assez efficace, mais, à force de diminutions, et avec ce gain d’un slot inédit, peut-être les choses sont-elles différentes maintenant ? D’une certaine manière, je le souhaite.

 

 

Puis nous avons une autre des rares augmentations de coût dans la faction avec « Zeb » Orrelios en tant que pilote de Navette d’attaque : il coûte un point de plus, passant à 33 points d’escadron. Ce qui se justifie sans doute par le fait qu’il demeure une des options les moins chères du jeu pour un vaisseau tapant à trois dés rouges de base, mais, honnêtement, on ne le voyait guère sur les tapis de jeu pour autant, et la sanction, même minime, peut donc paraître d’une pertinence douteuse...

 

Sur l’autre navette rebelle, la Navette de classe Sheathipede, Fenn Rau coûte trois points de moins, passant à 47 points d’escadron. On ne le voyait guère non plus, mais il n’est pas dégueu dans l’absolu, et peut-être ce buff justifiera-t-il qu’on le joue à nouveau ?

 

Le châssis le plus emblématique de la faction, soit le X-Wing T-65, connaît quelques baisses ciblées. Que les partisans Leevan Tenza et Kullbee Sperado coûtent deux points de moins n’est pas forcément fou, mais un point de moins sur les davantage joués Thane Kyrell et surtout Luke Skywalker, je suppose que ça se prend.

 

Et une bizarrerie pour finir, concernant le Y-Wing BTL-A4 – et ce qui est vrai ici pour les rebelles vaut aussi pour la version racaille, comme on le verra dans un autre article : le châssis, de manière générale, perd son emplacement d’artilleur, mais il gagne en échange un emplacement de missiles. Buff ou nerf ? Personnellement, je dirais buff. Certes, le châssis ne peut plus s’équiper, mettons, d’un Artilleur de tourelle vétéran, mais celui-ci coûtait si cher de toute façon... L’accès aux missiles me paraît globalement préférable.

 

En outre, à l’exception de « Dutch » Vander, de loin le pilote de Y-Wing rebelle le plus joué, qui ne bouge pas, tous les autres coûtent désormais un point de moins (ce qui, au passage, fait que Norra Wexley et « Dutch » sont désormais ex-aequo en termes de coût, à 40 points d’escadron chacun). Pourquoi pas ?

 

 

Les changements concernant les socles moyens rebelles sont assez mineurs.

 

Sur le Chasseur ARC-170, Norra Wexley coûte deux points de moins, et c’est sans doute la chose à noter ici. Ibtisam de son côté coûte un point de moins.

 

Enfin, Esege Tuketu, sur le K-Wing BTL-S8, coûte lui aussi un point de moins... et je doute que cela suffise à le rendre attrayant. Le K-Wing n’a guère brillé depuis le lancement de la v2, mais si l’on veut vraiment le jouer, Esege est probablement le dernier choix, après le générique Pilote de l’Escadron Warden et Miranda Doni, cette dernière demeurant moins chère de trois points.

 

 

Il y a davantage de choses à noter concernant les gros socles rebelles.

 

Tout d’abord, le Cargo léger VCX-100 connaît globalement une petite cure d’amaigrissement, ce qui fait sens après la sortie de Cellule Phoenix. Il y a certes une exception, avec le générique Rebelle de Lothal qui pour quelque raison coûte un point de plus désormais, passant à 68 points d’escadron, mais « Chopper », qui était déjà le pilote de VCX-100 le moins cher, coûte encore un point de moins, passant à 66, tandis que Hera Syndulla et Kanan Jarrus coûtent tous les deux trois points de moins. OK.

 

Puis nous avons un dernier truc, une dernière... surprise, concernant le Cargo léger YT-2400. On remarque d’abord que les coûts en points d’escadron diminuent, et assez drastiquement, pour les nommés : « Leebo » coûte quatre points de moins, ce qui, à 72, le met en fait au même niveau que le générique Frontalier de l’espace sauvage, mais surtout Dash Rendar coûte six points de moins, passant à 79. Et il faut noter que le titre Outrider lui aussi diminue significativement, coûtant huit points de moins, passant à 6. Pour un vaisseau qui faisait facilement plus de 100 points à un moment de la v2, ces baisses sont tout à fait significatives...

 

Sauf qu’elles ont une contrepartie assez énorme : le châssis, de manière générale, perd son slot d’artilleur ! Il gagne certes un emplacement d’équipage supplémentaire sur les pilotes « organiques » (pour le droïde « Leebo », c’est en lieu et place un second emplacement d’illégal)... mais, clairement, ça ne parait pas compenser la perte de Bistan, qui pouvait faire des trucs vraiment moches sur ce châssis qui tire à quatre dés rouges de base avec une tourelle double... Je ne me plains certainement pas que cette combo ne soit plus possible (je me suis fait défoncer par ça encore tout récemment, faut dire...), mais je m’interroge sur la viabilité du châssis sans cela : les coûts drastiquement diminués suffiront-ils à compenser ? On verra bien...

 

 

Concernant les améliorations rebelles, plusieurs ont déjà été évoquées : les configurations Canons vectoriels (RZ-1) et S-Foils stabilisés qui deviennent gratuites, le titre Outrider qui devient bien moins cher...

 

Dans la même catégorie, le titre (standard, je réserve la version épique pour un autre article) Prototype de Blade Wing B6 coûte un point de moins (il n’est donc pas devenu gratuit, mais ne coûte plus qu’un seul point). Sa plus-value demeure à vue de nez un peu limitée, mais avec les réductions associées, pourquoi pas ?

 

Le reste concerne tout d’abord les équipages : une augmentation à relever, ici, et c’est celle de Jyn Erso, qui coûte un point de plus, passant à trois points d’escadron. Ce qui se tient : on l’a pas mal vue ces derniers temps, associée à des HWK-290, à Benthic Deux-Tubes, à Hera Syndulla et Garven Dreis... Ce petit point de plus est tout à fait acceptable.

 

Sinon, le reste est à la baisse : C-3PO et K-2SO coûtent tous deux un point de moins (ce qui me paraît potentiellement intéressant surtout pour le second), et Magva Yarro coûte deux points de moins.

 

Et nous avons enfin trois artilleurs qui baissent : Bistan, d’abord, coûte deux points de moins, passant à 8 – une conséquence directe, je suppose, de la perte du slot d’artilleur sur le YT-2400 (un bien pour un mal ?). Mais Ezra Bridger et Han Solo coûtent eux aussi deux points de moins, passant tous deux à 10 – ce qui est relativement intéressant (la capacité de Han demeure puissante, et Ezra est un bon moyen de filer de la Force à un châssis pour un coût décent).

 

 

Concernant le format Hyperespace, enfin, ça sera vite vu : absolument rien ne bouge, que ce soit pour les pilotes...

 

 

... ou pour les améliorations.

 

Encore une fois, cela m’incite à m’interroger sur la pérennité du format Hyperespace...

 

 

Et nous avons fait le tour de ce qui concerne l’Alliance Rebelle.

 

Bilan ? Une grosse augmentation très justifiée, pour Hera Syndulla pilote de A-Wing RZ-1, et pour le reste essentiellement des ajustements à la baisse, mais d’une portée relativement limitée, sauf peut-être pour le E-Wing (et très éventuellement le Y-Wing BTL-A4). Le cas du YT-2400 demeure plus problématique, et je suis très indécis le concernant... même si le corollaire de rendre Bistan un peu plus accessible doit sans doute être mis dans la balance.

 

Au fond, l’Alliance ne bouge pas plus que cela lors de cette mise à jour. Du coup, même avec les six points dans les dents de Hera A-Wing, je ne suis pas persuadé que cela incite vraiment les joueurs rebelles à chambouler leur méta de faction... ce qui est sans doute un peu dommage. Mais peut-être. On verra bien...

 

Prochain article : l’Empire Galactique ! Restez tunés...

 

Random Academy Pilot est en partenariat avec la boutique Maxi Rêves, sise à Abbeville (et que vous pouvez aussi retrouver sur sa page Facebook ici) !

 

Cela signifie que, si vous créez un compte chez Maxi Rêves, vous pouvez contacter le gérant pour l’informer de ce que vous venez de ma part. Cela vous permettra d’obtenir une remise globale de 10 % sur toute la boutique !

 

Merci à Maxi Rêves pour son soutien !

 

Et à bientôt...

 

 

Voir les commentaires

Mise à jour, mars 2021 (vague 9)

Publié le par Nébal

 

Les coûts en points d’escadron et les emplacements d’améliorations des extensions de la vague 9, soit les paquets d’escadrons Phoenix Cell pour l’Alliance Rebelle, Skystrike Academy pour l’Empire Galactique et Fugitives and Collaborators pour les Racailles et Scélérats, ont été révélés – et ça fait quand même pas mal de choses, mine de rien.

 

Et cela implique aussi de modifier les bandeaux d’améliorations de certains châssis de manière plus globale, du fait des slots de configuration gagnés par les A-Wing RZ-1, les Défenseurs TIE/d et les Intercepteurs TIE/in.

 

On notera tout de suite que les coûts pour le matériel antérieur n’ont pas le moins du monde évolué lors de cette mise à jour – en revanche, la légalité au format hyperespace a parfois été ajustée ici ou là.

 

Voyons cela de plus près...

 

 

Pour ce qui est des vaisseaux rebelles, tout est directement lié au paquet d’escadron Phoenix Cell.

 

Nous avons tout d’abord six nouveaux pilotes de A-Wing RZ-1, et, comme avancé à l’instant, tous les A-Wing RZ-1 gagnent au passage un emplacement de configuration (pour Vectored Cannons (RZ-1)).

 

Le moins cher des nouveaux pilotes de A-Wing RZ-1 est Derek Klivian, à 30 points d’escadron, avec un seul emplacement de talent – ce qui le situe au niveau du générique Pilote de l’Escadron Vert, lequel est à la même valeur d’initiative de 3, mais dispose de deux emplacements de talents. La plus-value de Derek me paraissant au mieux limitée, pas dit qu’il soit pertinent de le jouer plutôt qu’un générique.

 

À 32 points d’escadron, soit le niveau d’Arvel Crynyd, nous avons ensuite Shara Bey, tous deux ayant deux slots de talent – la capacité spéciale de Shara Bey ne m’emballe pas forcément plus que ça sur ce châssis, mais c’est un coût assez décent, je suppose.

 

Suivant dans la liste, Wedge Antilles, à 35 points d’escadron, soit un de plus que Jake Farrell, qui était le plus cher jusqu’à présent, pour une même valeur d’initiative, mais Wedge version gamin n’a qu’un seul slot de talent – je l’aime bien, voire plus que ça, mais je ne suis pas certain qu’il soit pertinent de le rendre plus onéreux que la boîte à outils Jake ?

 

On grimpe ensuite à 37 points d’escadron pour Sabine Wren, ceci alors que sa valeur d’initiative redescend à 3 et qu’elle n’a elle aussi qu’un seul emplacement de talent (ce sont surtout ces emplacements manquants qui m’étonnent à ce stade, pour des pilotes plus coûteux que les anciens nommés) ; ceci étant, l’excellente capacité spéciale de la Mandalorienne me paraît justifier ce coût supérieur.

 

On grimpe ensuite à 42 points d’escadron pour la version A-Wing de Hera Syndulla (soit 13 de moins que sa version B-Wing, j’y reviendrai), avec deux emplacements de talents cette fois, obviously. C’est relativement cher, mais, au regard aussi bien de la VP 6 que de l’excellente capacité spéciale, ça me paraît justifié – et, à la comparaison, la version A-Wing me paraît bien plus rentable que la version B-Wing.

 

La pilote de A-Wing la plus chère cependant, et de loin, est Ahsoka Tano, à 49 points d’escadron : VP 5, trois marqueurs de Force (ce qui la distingue de son ancienne version républicaine), une très bonne capacité spéciale... Il n’y a pas de mystère – mais ce coût me paraît tout de même excessif, à ce stade, car probablement dissuasif. Notons aussi une bizarrerie dans les emplacements d’améliorations : Ahsoka n’a pas de slot de talent, OK, mais elle a deux emplacements de pouvoirs de la Force – ce qui était jusqu’à présent l’apanage du seul Yoda ; et, fluffiquement, je ne me l’explique vraiment pas du tout. C’est très étrange – une erreur potentielle ? Ou pas... Je suis retourné régulièrement sur le pdf au cas où, mais, à l’heure où j’écris ces lignes, tel est bien le profil de la Chipie...

 

Du côté du B-Wing A/SF-01, nous n’avons que deux nouveaux pilotes. Netrem Pollard, à 46 points d’escadron, est le moins cher des pilotes nommés du châssis, deux points en dessous de Ten Numb, ce qui me paraît plutôt attractif.

 

Hera Syndulla version B-Wing grimpe quant à elle à 55 points d’escadron, 13 donc de plus par rapport à la version A-Wing – je crains que cela ne contribue que davantage à la privilégier sur ce dernier châssis, autrement plus agile...

 

En termes de légalité au format hyperespace, on relèvera tout d’abord que les nouveaux pilotes nommés de B-Wing ne sont pas jouables, alors que les anciens le sont. Tous les nouveaux A-Wing sont quant à eux jouables, mais la mise à jour est revenue sur la légalité antérieure : les A-Wing génériques sont désormais illégaux.

 

Enfin, pour ce qui est des mots-clés, le seul à avoir un impact pour l’heure en dehors de la qualification du châssis est « Light Side » pour Ahsoka Tano (qui n’a pas « Jedi » pour autant). On relèvera que les deux avatars de Hera Syndulla ont le mot-clé « Spectre », mais pas Sabine Wren, qui a en revanche le mot-clé « Mandalorian », comme de juste.

 

 

Les quatre nouvelles améliorations rebelles sont toutes légales en hyperespace.

 

L’artilleuse Sabine Wren, à deux points d’escadron, ne me séduit pas vraiment – de même que le titre B6 Blade Wing Prototype, au même coût (nous parlons ici de la version standard, bien sûr – la version épique, c’est tout autre chose, et nous y reviendrons en fin d’article...).

 

La configuration Vectored Cannons (RZ-1) pour le A-Wing est à un point, ce qui paraît décent, et de même pour le « nouveau talent adjectif » Hopeful, OK.

 

Un changement ici par rapport au matériel antérieur – ou pas vraiment : le titre Moldy Crow pour le Cargo léger HWK-290 est désormais légal en hyperespace. Mais, en fait, cela ne se justifie que du côté des Racailles et Scélérats, le HWK figurant dans le paquet d’escadron Fugitives and Collaborators et étant devenu légal de manière générale mais pour cette faction seulement ; en fait, le châssis demeure globalement illégal pour les Rebelles... Mais la carte devait sans doute être considérée légale dans l'absolu...

 

 

Passons à l’Empire Galactique, avec le paquet d’escadron Skystrike Academy. Les seuls châssis concernés sont les deux figurant dans cette extension – soit le Défenseur TIE/d et l’Intercepteur TIE/in.

 

De manière générale, les deux châssis gagnent un emplacement de configuration, le premier pour TIE Defender Elite, le second pour Sensitive Controls (mais cette dernière amélioration est considérée comme générique, car pouvant être adoptée également sur des TIE/vn Silencers du Premier Ordre).

 

Du côté du Défenseur TIE/d, nous avons trois nouveaux pilotes. Le moins cher est le Captain Dobbs, à 75 points d’escadron – soit plus que les deux génériques, mais moins que les anciens nommés ; il est tout de même bien trop cher à mon goût, je fais l’impasse.

 

Vult Skerris à 82 points d’escadron, soit plus que tous les anciens nommés, me paraît bien trop onéreux également (et sa version TIE/in coûte tout de même... 36 points de moins !) : je fais l’impasse là encore.

 

Le plus cher est forcément Dark Vador à 115 points d’escadron, nous le savions, mais en définitive c’est celui qui me paraît le mieux coté (oui) (j’assume totalement) – on relèvera que son bandeau d’amélioration, effectivement, ne comprend pas d’emplacement de senseurs, et qu’il a un pouvoir de la Force au lieu d’un emplacement de talent comme de juste (là où son ex-padawan Ahsoka version Fulcrum en aurait deux ? Mmmh...).

 

Notons qu’aucun de ces nouveaux pilotes n’est légal en hyperespace (seuls les génériques le sont sur ce châssis, pas de changement ici).

 

Tous ont le mot-clé « TIE », forcément, et Dark Vador a aussi « Dark Side » et « Sith », forcément là encore.

 

Du côté des Intercepteurs TIE/in, nous avons six nouveaux pilotes. Le moins cher est Nash Windrider, à 40 points d’escadron – avec sa bonne (voire plus que ça) capacité spéciale, ça me paraît être un coût tout à fait intéressant.

 

De même, éventuellement, si avec un chouia moins d’enthousiasme, pour le Lieutenant Lorrir, à 41 points d’escadron.

 

Les pilotes restants sont tous plus chers que Turr Phennir, mais moins (bien moins) que Soontir Fel. Nous avons tout d’abord le Commandant Goran à 43 points d’escadron, admettons, puis Vult Skerris à 46 – comme dit plus haut, cela représente 36 points d’escadron de moins que sa version Défenseur TIE/d, avec la même capacité spéciale, qui semble cependant mieux fonctionner avec les Autopropulseurs ; pas dit qu’on le voit beaucoup en TIE/in, même si je tenterais bien l’expérience quand même, mais il est vraiment prohibitif en TIE/d à ce stade...

 

Les deux pilotes restants sont au même coût de 48 points d’escadron : la brute Gideon Hask, ce qui me paraît peut-être un chouia cher (ça se discute), et l’as VP 6 « mais avec handicap » Ciena Ree – on a râlé pour cette dernière, mais, même si je crois que son prix aurait pu descendre encore un chouia (46 ?), ça demeure un as VP 6 pour moins d’un quart de liste, ce qui me botte clairement. Et le fait qu’elle soit au même coût que Gideon Hask, en dépit de la valeur d’initiative inférieure de deux crans de ce dernier, me paraît éloquent.

 

La légalité en hyperespace pour le TIE/in a été passablement chamboulée : tous les pilotes nommés, anciens comme nouveaux, sont désormais jouables dans ce format contraint – en revanche, les génériques ne le sont plus.

 

Rien à dire du côté des mots-clés : tous ont « TIE », et rien d’autre.

 

 

Pour ce qui est des améliorations impériales, toutes légales en hyperespace, la configuration du Défenseur TIE/d TIE Defender Elite coûte deux points d’escadron, et c’est bien trop – même gratuite, elle ne paraissait guère séduisante, et d’aucuns spéculaient même sur un coût négatif...

 

En revanche, les deux talents Interloper Turn, pour le TIE/d également, et Disciplined, le « nouveau talent adjectif », sont tous les deux à un point d’escadron seulement, ce qui est attrayant, tout spécialement pour ce dernier.

 

Puis nous avons... un mystère : un équipage limité à un seul exemplaire, et jouable également par les Racailles et Scélérats et le Premier Ordre, du nom de Protectorate Gleb, à deux points d’escadron. Pour autant que je sache, rien n’a été révélé quant à cette carte (dont je crois qu’elle ne figure que dans Fugitives and Collaborators ?), et sauf erreur seule une autre carte (racaille) est dans ce cas à ce stade. Nous verrons bien...

 

 

Passons justement aux Racailles et Scélérats, et d’abord à leurs vaisseaux. Ici, il y a davantage de choses à dire que pour les deux précédentes factions, parce que Fugitives and Collaborators introduit de nouveaux génériques pour le Y-Wing BTL-A4, d’une part, mais aussi, d’autre part, parce que la légalité en hyperespace a été modifiée pour d’autres châssis que ceux figurant dans cette extension.

 

Commençons tout de même par les nouveautés. Pour ce qui est du Cargo léger HWK-290, nous avons trois nouveaux pilotes. Le moins cher, et c’est une bonne surprise en ce qui me concerne, est Gamut Key (34 points d’escadron – parmi les nommés, seul Dace Bonearm est encore moins cher, à 31 points d’escadron) ; or j’aime vraiment beaucoup sa capacité spéciale, je garderai très certainement un œil dessus.

 

Avec Tápusk, on passe à 36 points d’escadron – la VP 5 se paye, mais je redoute que la capacité spéciale de ce pilote, si elle peut faire le café dans le bon matchup, ne soit bien trop circonstancielle... On verra bien.

 

Reste enfin Kanan Jarrus, of course, le plus cher de tous à 42 points d’escadron (en même temps, c’est seulement deux points de plus que Palob Godalhi, qui me paraît bien moins intéressant...) : c’est un utilisateur de la Force, même avec un seul marqueur de Force et une VP relativement basse (la même que Palob Godalhi, cela dit), mais sa capacité est certes puissante, je suppose que ce coût se justifie assez, voire relève peut-être là aussi des bonnes surprises.

 

Côté légalité en hyperespace, tous les pilotes racailles limités de HWK sont désormais légaux, anciens comme nouveaux (on a vu que ce n’était pas le cas pour les Rebelles) ; le générique Trafiquant d’épice demeure injouable dans ce format.

 

Pour ce qui est des mots-clés, Kanan Jarrus se singularise avec « Jedi » (contrairement à la nouvelle Ahsoka Tano, donc) et « Light Side », mais bizarrement il n’a pas le mot-clé « Freighter » alors que tous les autres pilotes de HWK l’ont – ça n’a pas de sens, je suppose que c’est juste un oubli... De toute façon, ça ne prête pas à conséquence pour l’heure.

 

Passons aux Y-Wing BTL-A4. La chose à noter tout d’abord, ici, c’est l’introduction de deux nouveaux pilotes génériques : le Jinata Security Officer, à 31 points d’escadron sans talent (soit un point de plus que pour le Sbire du Crymorah, mais le nouveau pilote a une valeur d’initiative de 2 au lieu de 1), et l’Amaxine Warrior, à 33 points d’escadron avec emplacement de talent (contre 32 points d’escadron pour le Soudard, mais, là encore, l’initiative du nouveau pilote est supérieure d’un cran).

 

Chose qui ne coulait pas de source, et qu’il importe de noter : si ces nouveaux pilotes génériques (mais aussi les nouveaux pilotes nommés, en fait) se singularisent par un emplacement de technologie, ce n’est pas un pur bonus – en contrepartie, ils n’ont pas d’emplacement de modification. Cela pourrait affecter leurs performances, je suppose, en leur enlevant pas mal d’options de personnalisation, mais je n’ose pas me prononcer davantage pour l’heure...

 

Pour ce qui est des nouveaux pilotes nommés, le moins cher est Padric, à 36 points d’escadron – en fait, c’est le moins cher de tous les pilotes racailles limités sur ce châssis (mais il n’en a pas moins un emplacement de talent comme tous les autres). Sa capacité a l’air assez amusante, alors pourquoi pas ?

 

Significativement, les deux autres pilotes nommés demeurent moins chers que Kavil et Drea Renthal, ce qui joue plutôt en leur faveur : Arliz Hadrassian coûte 39 points d’escadron, OK, et Leema Kai ne coûte qu’un point de plus, en dépit de sa VP 5 – ça, ça me paraît pas mal, pour le coup.

 

De ces nouveaux pilotes, seuls les génériques sont légaux à ce jour en hyperespace.

 

Rien de spécial à dire quant à leurs mots-clés.

 

Mais la légalité en hyperespace, exceptionnellement, affecte dans cette faction d’autres châssis que ceux présents dans le paquet d’escadron.

 

Le changement le plus significatif porte probablement sur les Intercepteurs M3-A génériques, qui deviennent illégaux – on a vu ce que des Astropilotes du Cartel pouvaient faire en nuée, ça n’est donc pas rien...

 

Autre châssis à nuée, le Chasseur TIE/ln modifié, ou TIE de la Guilde Minière, évolue aussi, mais de manière plus contrastée : le Capitaine Seevor et le Contremaître Proach redeviennent légaux, ce qui fait que tous les pilotes nommés de ce châssis sont jouables en hyperespace désormais (et pour Seevor au moins, ça n’est probablement pas si anodin). En contrepartie, les TIE miniers génériques deviennent illégaux.

 

Enfin, pour quelque raison que je ne m’explique pas forcément bien là comme ça, l’Éclaireur sous contrat, soit le pilote générique de JumpMaster 5000, devient illégal – tous les pilotes nommés demeurent jouables en revanche sur ce châssis.

 

 

Pour ce qui est des améliorations, les quatre nouvelles cartes racailles sont légales en hyperespace : le « nouveau talent adjectif » Cutthroat est à un point d’escadron, comme ses cousins des autres factions, et l’équipage Gamut Key coûte six points d’escadron – ça paraît un chouia cher, mais pas forcément tant que cela au regard de cette capacité très sympathique, je garde un œil favorable sur la chose.

 

Nous avons déjà évoqué le cas de l’équipage Protectorate Gleb, dont nous ne savons rien – mais les Racailles se distinguent par une autre carte inconnue, l’astromech limité R4-B11, à trois points d’escadron. Mystère...

 

Enfin, deux cartes anciennes deviennent légales en hyperespace : nous avons déjà traité du cas de Moldy Crow, significatif pour les HWK racailles, mais cela vaut aussi pour l’équipage 0-0-0.

 

 

La seule autre faction (vaguement) concernée par cette mise à jour est le Premier Ordre... et seulement parce qu’on y retrouve là encore l’équipage Protectorate Gleb. On verra bien ce dont il s’agit...

 

 

Nous avons seulement deux nouvelles entrées pour les améliorations génériques.

 

La configuration Sensitive Controls coûte deux points d’escadron – qui peut intéresser des Intercepteurs TIE/in aussi bien que des TIE/vn Silencers. Enfin, dans l’idée – parce qu’en pratique je crains que ça n’en vaille pas vraiment la peine... On est un peu dans le cas de la configuration impériale inédite TIE Defender Elite...

 

Le nouveau talent du Y-Wing (pas seulement BTL-A4, cela vaut aussi pour le BTL-B républicain), Tierfon Belly Run, coûte deux points d’escadron également. Je ne sais pas si c’est le prix pertinent, mais ça me paraît tout de même bien plus intéressant.

 

 

Et nous avons enfin six améliorations épiques – toutes des cartes de commandement, même si l’une d’entre elles, très spéciale, occupe également un emplacement de titre, et c’est la version épique de B6 Blade Wing Prototype... qui coûte 12 points d’escadron. C’est cher – en même temps, si ça revient à transformer un B-Wing en Étoile de la Mort miniature, pourquoi pas, hein ? Les coûts épiques me paraissent de toute façon plus difficiles à évaluer que les coûts du jeu standard, je préfère (lâchement) ne pas trop m’engager, ici...

 

Nous avons ensuite trois cartes de commandement destinées à former des patrouilles – et ici les pdf ont un autre atout, en révélant quels sont les vaisseaux qui peuvent s’équiper de ces cartes pour devenir des wing leaders (si nous ne savons pas encore exactement quels sont les châssis qui peuvent constituer le reste de la patrouille à chaque fois).

 

Pour ce qui est de Phoenix Squadron (5), et donc de l’Alliance Rebelle, comme on pouvait s’en douter, il s’agit d’un Cargo léger VCX-100 – et donc, oui, un gros socle, avec des petits socles comme ailiers, c’est une première.

 

Côté impérial, Shadow Wing, la plus chère de ces cartes à six points d’escadron, est assez versatile, puisqu’elle peut être équipée aussi bien sur un Chasseur TIE/ln que sur un Intercepteur TIE/in, ce dont on pouvait se douter, mais elle vaut aussi pour des Bombardiers TIE/sa, ce qui est bien plus surprenant et pourrait ouvrir des possibilités amusantes.

 

Enfin, Skystrike Academy Class (la seule de ces cartes à être limitée à deux exemplaires au lieu d’un seul, et aussi la moins chère à trois points d’escadron seulement) peut-être équipée, là encore, sur des Chasseurs TIE/ln ou des Intercepteurs TIE/in.

 

Les deux cartes restantes sont réservées aux Racailles, et ce sont les améliorations duales permettant d’intégrer des vaisseaux racailles (nécessairement standards et limités) dans des listes d’autres factions. Bounty (Hired)/Bounty (Paid) et In It for the Money/In It for Your Rebellion coûtent chacune cinq points d’escadron, OK.

 

 

Bilan ? Variable, je suppose.

 

Côté rebelle, même si les variations de coûts et d’emplacements d’améliorations sont parfois étonnantes, je crois que le A-Wing a vraiment de quoi revenir sur les tapis de jeu, et c’est une excellente chose : ce châssis n’avait de toute évidence pas assez de pilotes. Pour ce qui est du B-Wing, je crains que Hera Syndulla ne préfère apparaître sur l’autre châssis de l’extension, mais il y a peut-être une place pour Netrem Pollard.

 

Pour ce qui est des impériaux, l’Intercepteur TIE/in était dans le même cas que le A-Wing RZ-1, et il est appréciable de voir enfin de nouveaux pilotes débarquer – ils ne sont pas tous aussi enthousiasmants les uns que les autres (Nash étant probablement celui qui me parle le plus), mais il y a de quoi faire avec un certain nombre d’entre eux (dont Ciena Ree en ce qui me concerne, oui, j’assume). Je crains que les nouveaux pilotes de Défenseurs TIE/d ne soient tous bien trop chers, hélas – le cas de Dark Vador étant à part en ce qui me concerne. Mais Disciplined au moins est une amélioration très séduisante, et qu’il faudra sans doute garder à l’œil.

 

Chez les Racailles, le bas coût de Gamut Key me paraît une bonne surprise, et Kanan Jarrus pourrait être sympathique aussi, pour un prix qui paraît assez décent. J’ai encore du mal à évaluer l’impact du remplacement de la modification par la technologie sur les nouveaux Y-Wing BTL-A4, en revanche – mais les coûts des nommés sont assez pondérés, s’ils ne m’emballent pas forcément plus que ça...

 

Maintenant, ces extensions ne devraient plus trop tarder : on verra bien ce qu’elles donneront sur les tapis de jeu...

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>