Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mise à jour, septembre 2021 : Résistance

Publié le par Nébal

 

Ça y est ! Enfin ! Les nouveaux points d’escadron et emplacements d’améliorations sont là !

 

Et il était bien temps, parce que, pour l’essentiel, rien de tout cela n’avait bougé depuis novembre dernier, oui, presque un an tout de même – hors l’intégration des nouveaux pilotes des paquets d’escadron en mars, mais il n’y avait guère eu d’autres changements. Cette fois, à l’occasion de la sortie des extensions Fureur du Premier Ordre et Y-Wing BTA-NR2 (chroniques pour bientôt !), lesquelles constituent la vague 11, AMG ne s’est pas contenté d’intégrer le nouveau matériel dans les pdf (que vous trouverez ici), mais a bien procédé à des changements, parfois conséquents, sur l’ensemble du jeu : les suspects de longue date identifiés, comme Zam Wesell, pilote et équipage, Hera Syndulla pilote de A-Wing RZ-1, Jabba le Hutt ou encore la Tutélaire Gleb, ont bien été matraqués comme il faut (les Codes de transpondeur falsifiés pas tant que cela toutes choses égales par ailleurs), mais les changements vont au-delà – globalement à la baisse en dehors de ces cas-limites, en fait... mais avec éventuellement des contreparties douloureuses, on le verra. Comme toujours, la pertinence de certains ajustements individualisés est à débattre... et je vous engage à commenter, que ce soit pour faire part de votre enthousiasme ou de votre indignation ! Tant que l’on reste civil et courtois, hein...

 

En revanche, il faut relever que, en dehors de l’intégration des nouveautés de la vague 11 encore une fois, la légalité au format Hyperespace n’a été que très peu chamboulée lors de cette mise à jour... Et je m’interroge vraiment sur la pérennité de ce format de jeu, notamment au regard de l’annonce d’AMG concernant une liste de cartes bannies ou restreintes de manière générale (hop), si elle n’a pas encore été implémentée.

 

Mais cessons-là les généralités, et poursuivons l’examen des factions une par une, dans l’ordre traditionnel de présentation – aujourd’hui, après l’Alliance Rebelle, l’Empire Galactique et les Racailles et Scélérats, c’est au tour de la Résistance...

 

 

Et envisageons tout d’abord les petits socles résistants.

 

Et commençons par les coûts qui augmentent. Il y avait un truc qui pendait au nez des joueurs résistants depuis quelque temps, et c’était, pour le Module de transport de la Résistance, un nerf de Finn et Rose Tico – qu’on a beaucoup, beaucoup vus dans le méta résistant depuis novembre : des petits vaisseaux qui, pour un coût dérisoire, pouvaient s’avérer très, très utiles. Du coup Finn a pris deux points dans les dents, et Rose trois, ce qui les place respectivement à 32 et 28 points d’escadron. Je crois que c’était dans l’ordre des choses, et parfaitement justifié.

 

Le « vaisseau-mère » associé, soit le Transport de la Résistance, est globalement dans le rouge aussi, de manière plus surprenante. Cova Nell, peu ou prou la seule à avoir été régulièrement jouée, est en fait aussi la seule à ne pas bouger, ce qui est pour le moins inattendu – quand ses trois compères coûtent désormais plus cher : Pammich Nerro Goode coûte un point de plus, passant à 35, tandis que le générique Pilote de la Division Logistique et Nodin Chavdri coûtent deux points de plus, passant respectivement à 34 et 37 points d’escadron ! Il y a certes une contrepartie dans le bandeau d’améliorations : tous les pilotes du châssis, dont Cova Nell, gagnent un second emplacement de canon. Ce qui, à ce jour, ne paraît avoir pour intérêt que la possibilité de s’équiper de Canons laser synchronisés, une bonne carte, certes, mais dont le coût augmente également d’un point de son côté. Et pour bénéficier du bonus de cette amélioration lié au calcul, il faut embarquer un droïde en équipage (C-3PO, par exemple, ou mettons PZ-4CO, voire GA-97), ce qui représenterait encore un surcoût... Tout ça risque de devenir bien cher. Mais, à cet égard, je suppose que la bizarrerie concernant Cova Nell se justifie par le fait qu’elle n’a aucunement besoin de s’équiper de Canons laser synchronisés pour tirer à trois dés rouges. Je demeure perplexe quant à ces choix, globalement – est-ce un buff, est-ce un nerf... Qu’en pensez-vous ?

 

Le seul autre petit socle résistant à connaître une augmentation de coût est le A-Wing RZ-2. Plus précisément, seul Merl Cobben est ici concerné, qui augmente d’un point, passant à 33... ce qui le met au niveau du générique Recrue de l’Escadron Bleu, car, oui, avant cela, il coûtait moins cher. On ne va pas se plaindre de ce qu’un peu plus de cohérence ait intégré le pdf résistant à cet égard. Mais un autre pilote du châssis, de son côté, coûte désormais moins cher, et c’est L’ulo L’ampar : deux points de moins, pour un coût de 40 points d’escadron – cela signifie qu’il n’est désormais plus le pilote de A-Wing RZ-2 le plus cher, cet honneur revenant à Zizi Tlo (un point de plus), et ça n’est que justice ; L’ulo a toujours été un bon pilote, mais ce coût supérieur, depuis la sortie de l’extension Pilotes hors pair, et avec encore Hérauts de l’Espoir entretemps, n’avait pas vraiment de sens. Bonne chose, donc.

 

Le Fireball de son côté connaît une diminution globale d’un point sur tous les pilotes nommés – et il faut noter ici que le titre Fireball de Kaz coûte également un point de moins. C’est appréciable, et il y a toujours des arguments pour jouer Kazuda Xiono, notamment, mais j’aurais apprécié un buff un chouia plus conséquent (y compris pour le générique Mécanicien de la Station Colossus, qui ne bouge pas).

 

 

D’autant qu’il y a de la concurrence dans la faction, et le châssis le plus efficace du méta résistant récent, le X-Wing T-70, connaît en fait des diminutions plus marquées sur la plupart de ses pilotes nommés (les exceptions étant le Lieutenant Bastian, Jessika Pava (tous deux beaucoup joués récemment) et Temmin Wexley Black Deux (vu de temps en temps également). Ello Asty, Nien Nunb et Poe DameronTête brûlée à la gâchette facile coûtent un point de moins (et c’est toujours bon à prendre sur ces chouettes pilotes) ; Jaycris Tubbs, C’ai Threnalli, Joph Seastriker (soit « le trio des jamais vus ») coûtent deux points de moins, mais c’est aussi le cas de Nimi Chireen, qui est beaucoup plus intéressante ; Kare Kun et Temmin WexleyVéloce coûtent trois points de moins, et ça peut être sympa pour le second ; enfin, la plus grosse baisse, Poe DameronCommandant de la Résistance coûte désormais cinq points de moins, passant à 55 points d’escadron, soit six de moins que son avatar plus individualiste. On a déjà eu l’occasion d’en parler, j’aime bien ce Poe très décrié par l’ensemble de la communauté, son coût trop élevé étant un argument de poids contre lui – mais c’est tout de même un buff notable, et je pense qu’il y a vraiment des trucs à faire avec lui. Mais, certes, pour l’heure, il n’a rien donné... Quoi qu’il en soit, le châssis, pourtant déjà très performant, a connu des buffs assez significatifs. On n’a pas fini de voir des X-Wing T-70 (au passage, le titre Black One et le Canon laser suspendu coûtent également un point de moins, passant respectivement à quatre et deux points d’escadron).

 

Mais il nous faut conclure cette section par le petit nouveau qu’est le Y-Wing BTA-NR2 – bien sûr, je ne vais faire que survoler, ici, la chronique de l’extension est pour bientôt...

 

Et je crois qu’il faut commencer par parler du bandeau d’améliorations, car nous avons deux informations pertinentes à relever : tout d’abord, nous savons quels sont les pilotes qui bénéficient d’un emplacement de talent – et ce sont le générique Patrouille de la Nouvelle République (ça, on le savait déjà) et les nommés Lega Fossang, Aftab Ackbar, C’ai Threnalli, Teza Nasz et Zorii Bliss (dit autrement, le générique Trafiquant d’épices de Kijimi et les nommés Corus Kapellim, Shasa Zaro et Wilsa Teshlo n’ont pas d’emplacement de talent) ; rappelons que ce slot a éventuellement un double effet Kiss Cool pour le Y-Wing BTA-NR2, parce que As de l’espace voire Gambit des astéroïdes peuvent déclencher la capacité générique du châssis, Interface intuitive. Ensuite, nous savons aussi quels pilotes disposent d’un emplacement d’illégal – et ce sont le générique Trafiquant d’épices de Kijimi et les nommés Corus Kapellim et Zorii Bliss seulement (je les avais, mais je pensais que la « pirate » Wilsa Teshlo en bénéficierait également, et ça n’est pourtant pas le cas).

 

Pour ce qui est des coûts, nous commençons à 31 points pour le générique Trafiquant d’épices de Kijimi, tandis qu’à l’autre bout du spectre la pilote la plus onéreuse est Zorii Bliss à 40 points d’escadron – pour un delta de neuf points, pas si marqué donc. À titre de comparaison, on va de 30 à 41 pour le Y-Wing BTL-A4 rebelle et de 30 à 46 pour la version racaille ; le Y-Wing BTL-B républicain va de 29 à 53, mais le forceux Anakin Skywalker creuse l’écart. J’aurais pensé que le Y-Wing résistant serait en fait un chouia moins cher, mais son excellente capacité spéciale et le coût dérisoire de la configuration Arsenal de guerre, à quatre points d’escadron seulement, justifient probablement ce coût. Par ailleurs, le coût de Zorii Bliss paraît très décent au regard de son potentiel.

 

Entre les deux, la progression est d’abord très lente, puis s’accélère sur le tard : la Patrouille de la Nouvelle République est à 32 points d’escadron, trois nommés (Corus Kapellim, Lega Fossang et Shasa Zaro) sont à 33 (et les trois ont leur intérêt), trois autres (Aftab Ackbar, C’ai Threnalli et Wilsa Teshlo) sont à 34 (le premier étant probablement meilleur que ce que je pensais en preview), puis on fait un bond de trois points, à 37, pour Teza Nasz (ce qui me paraît vraiment très difficile à justifier, mais il faut croire que je passe à côté de quelque chose...), avant donc un dernier bond à trois points pour Zorii Bliss.

 

Intéressant souvent, étonnant parfois – mais on reviendra plus en détail sur tout ça quand je chroniquerai l’extension Y-Wing BTA-NR2.

 

 

La faction résistante n’a pas de socles moyens, et un seul gros socle est concerné par cette mise à jour : la Forteresse stellaire MG-100, ou Bombardier de la Résistance.

 

La plupart des pilotes nommés de ce châssis très peu joué ont connu une légère diminution (seule exception : Ben Teene, et on ne voit pas forcément pourquoi). Cat, Vennie, Edon Kappehl et Finch Dallow coûtent un point de moins seulement, mais Paige Tico coûte quant à elle trois points de moins, ce qui pourrait être davantage intéressant en raison de son initiative supérieure et de son emplacement de talent (rappelons qu’elle est la seule pilote de Forteresse stellaire à en bénéficier).

 

On notera quand même que, du coup, le delta entre le pilote le moins cher et le plus cher est très resserré, de 51 (Cat étant au même niveau que le Bombardier de l’Escadron Cobalt) à 55 points d’escadron – et trois pilotes partagent ce coût maximal, qui sont Edon Kappehl, Finch Dallow et Paige Tico.

 

Pas dit que cela suffise à rendre ce châssis plus pertinent, mais on gardera quand même un œil sur Paige au cas où.

 

 

On en a fini avec les pilotes, voyons maintenant les améliorations.

 

Plusieurs ont déjà été évoquées : le Canon blaster suspendu, la nouvelle configuration pour le Y-Wing BTA-NR2 Arsenal de guerre, et les titres Black One et Fireball de Kaz.

 

Par ailleurs, nous avons déjà parlé de la nouveauté Babu Frik, amélioration illégale multi-factions, en traitant des Racailles et Scélérats – le coût est le même quelle que soit la faction, et la carte fait donc son entrée ici aussi à sept points d’escadron. Ça peut paraître beaucoup, mais cette amélioration a clairement du potentiel à mes yeux.

 

Je crois que la chose la plus importante à mentionner autrement est globalement un nerf – et il s’agit du talent « adjectif » Héroïque : après avoir été à un point d’escadron pour tout le monde, il était passé à un coût évolutif en fonction de la valeur d’agilité en novembre dernier, qui, concrètement, signifiait seulement que le talent coûtait deux points sur les seuls A-Wing RZ-2. Maintenant, on simplifie : c’est deux points pour tout le monde. Et au regard du potentiel de cette carte (et de son caractère très pénible pour l’adversaire, oserais-je dire ?), ça me paraît tout à fait justifié.

 

Sinon, il n’y a que des évolutions à la baisse : la technologie Peinture ferrosphère coûte un point de moins, passant à 3 (ce qui est deux fois moins que son coût initial, mais je n’y crois pas forcément beaucoup plus pour autant) ; les équipages GA-97 et Leia Organa coûtent un point de moins, passant respectivement à 5 et 16 points d’escadron (et si Leia demeure très chère, elle me paraît aussi vraiment bonne et jouable) ; Rey en tant qu’artilleur coûte tout de même trois points de moins, passant à 10, ce qui me semble très intéressant à vue de nez (d’autant qu’elle fournit un marqueur de Force) ; enfin, l’astromech M9-G8 coûte un point de moins, ce qui ne m’émeut pas plus que ça, tandis que l’inédit L4E-R5 fait son entrée à quatre points d’escadron, ce qui paraît pas mal.

 

Et on a fait le tour des coûts et toutes ces sortes de choses.

 

 

Pour l’hyperespace, ça ira très vite : tous les nouveaux pilotes sont légaux...

 

 

... et toutes les nouvelles améliorations sont légales.

 

Pas le moindre changement en dehors de tout ça...

 

 

Et voilà.

 

Bilan ? Très favorable, dirais-je. Il y a certes eu quelques nerfs significatifs, essentiellement pour le Module de Transport de la Résistance et le talent Héroïque (tandis que je ne sais toujours pas vraiment quoi penser du sort du Transport de la Résistance) ; mais, autrement, nous avons eu des buffs appréciables, je dirais au premier chef pour les X-Wing T-70, pourtant un châssis qui se débrouillait très bien sans cela, mais en laissant aussi une place à L’ulo L’ampar et peut-être à Paige Tico, tandis que l’artilleur Rey est devenu une option soudainement plus viable.

 

Et, bien sûr, il y a tout le nouveau contenu associé à l’extension Y-Wing BTA-NR2, et qui me paraît globalement enthousiasmant.

 

La Résistance s’en sort donc très bien à mes yeux, dans l'ensemble.

 

Prochain article : le Premier Ordre, avec les nouveaux châssis tant qu’à faire ! Restez tunés...

 

Random Academy Pilot est en partenariat avec la boutique Maxi Rêves, sise à Abbeville (et que vous pouvez aussi retrouver sur sa page Facebook ici) !

 

Cela signifie que, si vous créez un compte chez Maxi Rêves, vous pouvez contacter le gérant pour l’informer de ce que vous venez de ma part. Cela vous permettra d’obtenir une remise globale de 10 % sur toute la boutique !

 

Merci à Maxi Rêves pour son soutien !

 

Et à bientôt...

 

 

Commenter cet article