Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mise à jour, septembre 2021 : Racailles et Scélérats

Publié le par Nébal

 

Ça y est ! Enfin ! Les nouveaux points d’escadron et emplacements d’améliorations sont là !

 

Et il était bien temps, parce que, pour l’essentiel, rien de tout cela n’avait bougé depuis novembre dernier, oui, presque un an tout de même – hors l’intégration des nouveaux pilotes des paquets d’escadron en mars, mais il n’y avait guère eu d’autres changements. Cette fois, à l’occasion de la sortie des extensions Fureur du Premier Ordre et Y-Wing BTA-NR2 (chroniques pour bientôt !), lesquelles constituent la vague 11, AMG ne s’est pas contenté d’intégrer le nouveau matériel dans les pdf (que vous trouverez ici), mais a bien procédé à des changements, parfois conséquents, sur l’ensemble du jeu : les suspects de longue date identifiés, comme Zam Wesell, pilote et équipage, Hera Syndulla pilote de A-Wing RZ-1, Jabba le Hutt ou encore la Tutélaire Gleb, ont bien été matraqués comme il faut (les Codes de transpondeur falsifiés pas tant que cela toutes choses égales par ailleurs), mais les changements vont au-delà – globalement à la baisse en dehors de ces cas-limites, en fait... mais avec éventuellement des contreparties douloureuses, on le verra. Comme toujours, la pertinence de certains ajustements individualisés est à débattre... et je vous engage à commenter, que ce soit pour faire part de votre enthousiasme ou de votre indignation ! Tant que l’on reste civil et courtois, hein...

 

En revanche, il faut relever que, en dehors de l’intégration des nouveautés de la vague 11 encore une fois, la légalité au format Hyperespace n’a été que très peu chamboulée lors de cette mise à jour... Et je m’interroge vraiment sur la pérennité de ce format de jeu, notamment au regard de l’annonce d’AMG concernant une liste de cartes bannies ou restreintes de manière générale (hop), si elle n’a pas encore été implémentée.

 

Mais cessons-là les généralités, et poursuivons l’examen des factions une par une, dans l’ordre traditionnel de présentation – aujourd’hui, après l’Alliance Rebelle et l’Empire Galactique, c’est donc au tour des Racailles et Scélérats...

 

 

Et envisageons tout d’abord les petits socles racailles.

 

En termes de coûts du moins, et quantitativement disons, les buff l’emportent ici sur les nerfs, même si la faction tournait très bien ces derniers temps... mais surtout avec des gros socles et les améliorations qui allaient bien. Mais il y a aussi quelques changements de bandeaux d’améliorations significatifs.

 

Du côté des petits vaisseaux spammables, il y a tout de même un nerf très marqué : pour l’Intercepteur M3-A, l’Astropilote du Cartel, soit le générique d’entrée de gamme, coûte désormais deux points de plus, passant à 27. Les nuées de Scyks ont fait très mal à un moment, et ces petits vaisseaux rentabilisaient très aisément leur capacité générique Emplacement d’arme – avec des Autoblasters, des Canons ioniques et des Rayons tracteurs ainsi que des Traceurs XX-23 S ; or les Autoblasters et les Traceurs ont augmenté eux aussi ; tout cela combiné devrait rendre les nuées de Scyks moins optimisées, et en tout cas moins oppressantes, mais je ne crois pas que le châssis, ni même l’Astropilote du Cartel, soit mort pour autant.

 

Cette mise à jour semble cela dit proposer quelques alternatives... ou pas tout à fait, car, pour les deux châssis que nous allons évoquer maintenant, ce sont essentiellement des pilotes nommés qui bénéficient de buff, là où les génériques ne bougent pas.

 

Il y a tout de même une exception pour le Chasseur de têtes Z-95-AF4 : tous les nommés coûtent désormais un point de moins, mais c’est aussi le cas du générique à talent qu’est le Soldat du Soleil Noir. Certes, le châssis n’est pas fameux, mais seul N’dru Suhlak est maintenant plus cher qu’un Astropilote du Cartel, alors glisser en alternative un ou deux Z-95 dans une nuée racaille peut paraître une option tout à fait viable.

 

On relèvera aussi que le Nashtah Pup coûte quant à lui deux points de moins, passant à 4 – parce qu’il faut rajouter le titre du YV-666 Hound’s Tooth pour en faire usage, l’ensemble ne coûte désormais plus que cinq points. En guise de petite garantie/compensation pour quand on perd Bossk ou Moralo Eval, ça n’est pas si dégueu, au fond...

 

Mais revenons aux petits châssis spammables, avec le Chasseur TIE/ln modifié, ou TIE de la Guilde Minière : tous les nommés sauf le Capitaine Seevor, qui était de loin le plus joué, coûtent maintenant moins cher – la diminution est de deux points pour le Superviseur Yushyn et Ahhav, et de trois points pour le Contremaître Proach. Ici, c’est surtout Ahhav qui m’intéresse – celui qui lance un dé de plus quand il attaque un socle d’une taille supérieure ou défend contre un tel socle. Les socles moyens et gros étaient très présents dans le méta récent (même s’ils le seront peut-être moins maintenant que certaines listes ont été ciblées, et tout spécialement la racaille avec Asajj Ventress, Bossk et Lando Calrissian) ; dans cette optique, si cette tendance se maintient, dépenser seulement 28 points d’escadron pour un petit machin qui tirerait à trois dés rouges de base et défendrait à quatre, ça n’est franchement pas dégueu...

 

Du côté des châssis un peu plus velus, on compte un seul changement pour le Chasseur Fang : Kad Solus coûte un point de moins, passant à 53. Moui...

 

 

La Plateforme d’attaque de classe StarViper évolue bien davantage. Si le générique Assassin du Soleil Noir coûte désormais un point de plus, passant à 49, les nommés en revanche coûtent moins cher : de trois points pour Dalan Oberos et le Prince Xizor, et même de quatre pour Guri (soit « celle que l’on voyait »). Pour autant, les fans de l’androïde sont sans doute un peu perplexes, car le vrai changement est ailleurs : le châssis perd son emplacement de senseurs, s’il gagne un emplacement de technologie ! Or on jouait Guri systématiquement avec des Senseurs avancés... Maintenant que cette amélioration remarquablement utile sur elle ne lui est plus accessible, on peut s’interroger quant à la viabilité du châssis – et pourtant, il ne faut peut-être pas se montrer si pessimiste, ici, car le gain d’un slot de technologie ouvre en même temps des possibilités inédites au StarViper. Je ne connais pas assez bien le châssis pour me prononcer à cet égard, mais serai ravi de lire vos commentaires !

 

Enfin, il nous faut parler du Y-Wing BTL-A4 : pour les Racailles comme pour les Rebelles, le châssis perd son emplacement d’artilleur, et gagne un emplacement de missiles. Même sentiment, donc : personnellement, j’y vois plutôt un buff. Certes, le châssis ne peut plus s’équiper, mettons, d’un Artilleur de tourelle vétéran, mais celui-ci coûtait si cher de toute façon... L’accès aux missiles me paraît globalement préférable. C’est forcément à débattre, hein...

 

Mais le châssis connaît également des réductions de coûts : tous les génériques sauf le Guerrier amaxine coûtent désormais un point de moins, et il en va de même pour deux des nommés issus de Fugitifs et collaborateurs, à savoir Leema Kai et Arliz Hadrassian. Kavil en revanche coûte deux points de moins – et c’est probablement un peu plus intéressant (on regrettera sans doute au passage que la plus onéreuse de ces pilotes, Drea Renthal, demeure bien plus chère, à 46 points d’escadron...).

 

 

Passons maintenant aux socles moyens – et la faction est particulièrement bien pourvue, ici.

 

Tous les pilotes du Bombardier Scurrg H-6 coûtent maintenant deux points de moins. Ce qui me paraît bon à prendre : le Capitaine Nym (surtout ?) et Sol Sixxa peuvent faire mumuse avec les bombes, il y a de quoi faire ici... à moins que l’on ne préfère y voir une compensation point pour point à l’augmentation du coût des Détonateurs thermiques.

 

Pour ce qui est du Chasseur d’assaut Aggressor, les quatre « Brobots » coûtent désormais un point de moins. À vue de nez, ça me paraît un changement assez mineur, même si, avec la possibilité de jouer jusqu’à trois IG-2000, il y a peut-être des trucs à tenter, bon...

 

Enfin, le châssis le plus iconique de la faction, soit le Patrouilleur de classe Firespray, connaît lui aussi des diminutions de coûts. La légende (et terreur) Boba Fett coûte un point de moins (même si, à 85 points d’escadron, il demeure sauf erreur le pilote le plus cher du jeu après, même si bien après, Vador Défenseur). Pourquoi pas ? Il s’est montré moins oppressant depuis qu’il a perdu son emplacement de Maul, pardon, je veux dire son emplacement d’équipage, mais il reste assurément très bon... Diminution plus marquée : Kath Scarlet coûte quant à elle quatre points de moins, passant à 68 – ça paraît plutôt sympathique, il y aura peut-être des choses à creuser, ici...

 

 

Reste les gros socles.

 

Et ici je dois faire part d’un certain soulagement : je redoutais la « double peine », et que les pilotes emblématiques d’une certaine liste racaille très prévalente ces derniers temps, à savoir Asajj Ventres, BosskTraqueur effrayant et Lando Calrissian, soient sanctionnés en plus de Zam Wesell, Jabba le Hutt et les Codes de transpondeur falsifiés... Eux, voire, pire encore, leurs châssis en sus ! Même si je dois dire, pour être honnête, qu’une petite augmentation sur Lando ne m’aurait pas paru déplacée non plus, hein. Mais, par chance, cela ne s’est pas produit...

 

En fait, le Cargo léger YV-666 est bien concerné par cette mise à jour... mais à la baisse et pour deux pilotes seulement : Latts Razzi coûte un point de moins, bon, OK, mais Moralo Eval coûte quant à lui deux points de moins, ce qui le place à 64 (soit quand même quatre points de plus que Bossk, qui ne bouge pas) ; et il y a de quoi faire avec lui.

 

On s’arrête en fait là pour les gros socles, et globalement je trouve ça positif.

 

 

Maintenant, le vrai problème avec les listes racailles récentes concernait surtout les améliorations... éventuellement « piquées » aux Séparatistes, diraient certains.

 

Et là, il y a bien eu des sanctions. Bien sûr, en premier lieu, il faut parler de Zam Wesell, qui s’est prise sept points dans la tronche, passant de 4 à 11 (donc, oui, presque trois fois plus cher !), une des plus grosses augmentations de coûts de cette mise à jour (ex aequo avec le Lieutenant Dormitz, mais quand même un point de moins que... Zam Wesell pilote, eh, forcément...). Bon, ça n’est ni surprenant, ni scandaleux : cette carte est très forte, et, à quatre points d’escadron seulement, elle était absurdement trop accessible. Onze points d’escadron, ça peut paraître sacrément dissuasif, mais, honnêtement, ce n’est peut-être pas pour autant l’arrêt de mort de cette carte : un Bossk sera toujours intéressé, même à ce coût... Mais, voilà, il faudra payer pour – et c’est normal.

 

Deuxième augmentation drastique parfaitement attendue : Jabba le Hutt prend quant à lui cinq points dans les dents, passant à 11 lui aussi. Son jeu avec les Codes de transpondeur falsifiés en a irrité plus d’un. On aurait pu arguer, à vrai dire, qu’augmenter lesdits Codes plus fortement aurait été plus pertinent que d’augmenter, et à ce point, un équipage emblématique mais peu ou prou jamais joué auparavant, mais je suppose que les gens d’AMG ont eu à cœur de se protéger contre d’éventuels abus avec les nouvelles améliorations illégales de l’extension Y-Wing BTA-NR2, à savoir Babu Frik et les Modulateurs surrégulés – et ça paraît assez sensé. Tant pis pour la limace...

 

Autre augmentation marquée, mais déjà évoquée en traitant de l’Empire Galactique, la Tutélaire Gleb se mange un up de quatre points, passant à 6. C’était attendu et légitime ; même si j’ai pas mal joué cette carte depuis son apparition en mars, j’étais amplement convaincu et de longue date que son coût dérisoire de deux points d’escadron seulement était franchement abusé...

 

Enfin, le nouveau talent « adjectif » Égorgeur augmente d’un point, passant à deux – comme Discipliné pour l’Empire, et en gros pour les mêmes raisons (en revanche, Optimiste pour les Rebelles ne bouge pas, sans doute parce que l’optimisme a moins de valeur intrinsèque que la DISCIPLINE I WANT SOME DISCIPLINE et l’égorgement – autre moyen de le dire : c’est un talent beaucoup moins efficace en tant que tel...).

 

Mais il y a tout de même quelques diminutions de coûts : l’équipage Boba Fett, que j’aime bien, coûte deux points de moins, passant à 2, tandis que l’équipage Chewbacca et l’artilleur Han Solo coûtent un point de moins, passant respectivement à 3 et 9 points d’escadron – j’aime bien ce dernier aussi, il demeure cher, mais pourquoi pas...

 

Enfin, les Racailles ayant l’habitude de piquer des trucs chez les autres (ils avaient sacrément profité de l’extension « séparatiste » Slave I de Jango Fett...), ils continuent de le faire aujourd’hui, chez les Résistants cette fois, avec la nouvelle amélioration illégale multi-factions Babu Frik, qui fait son entrée à sept points d’escadron. Ça peut paraître beaucoup, mais cette carte a clairement du potentiel à mes yeux – on verra bien ce que les joueurs racailles (et, bon, résistants aussi...) en feront.

 

 

On en a fini pour les coûts et toutes ces sortes de choses. Reste à envisager la légalité au format hyperespace.

 

Et les Racailles et Scélérats s’avèrent la seule faction à avoir eu des changements notables ici, en dehors de l’intégration du nouveau matériel pour la Résistance et le Premier Ordre... à moins que je me sois planté dans mes dossiers, n’hésitez pas à me le signaler si jamais !

 

Même si ça demeure assez limité, hein... Pour les pilotes, nous parlons de deux châssis seulement : pour le Chasseur TIE/ln modifié, soit le TIE de la Guilde Minière, on opère une distinction plus classique qu’auparavant : tous les génériques sont illégaux, et tous les nommés sont légaux (ce qui signifie concrètement que le Capitaine Seevor, c’est notable, et le Contremaître Proach rejoignent Ahhav et le Superviseur Yushyn du Côté Lumineux de la Légalité en Hyperespace).

 

Le second châssis concerné, c’est le JumpMaster 5000, avec un seul changement : le générique Éclaireur sous contrat devient illégal (et on s’en tape sans doute un peu).

 

Tout ceci sous réserve que je ne me sois pas planté dans mes vieux dossiers, hein...

 

 

Question qui se pose aussi pour les améliorations. Parce que, là encore, je ne repère qu’une seule différence, à savoir que 0-0-0 deviendrait légal. Et là je suis très sceptique quant à mes dossiers, car je le comptais déjà comme légal dans la faction impériale, mmmph...

 

Oh, et Babu Frik fait son entrée du côté légal, sans surprise.

 

 

Et voilà.

 

Bilan ? Je dirais... plutôt équilibré ? La faction dominait le méta depuis pas mal de temps, on pouvait s’attendre à des nerfs, et globalement je les trouve plutôt satisfaisants. Deux points de plus sur l’Astropilote du Cartel, c’est un peu sec, mais pas immérité non plus ; sinon, Zam, Jabba, Gleb... On s’y attendait. Et je trouve donc très appréciable que AMG n’ait pas pratiqué la double peine sur le YV-666 et le Lancer (ç’a même été le contraire pour le vaisseau de Bossk, en fait !). Les buff, s'ils paraissent de loin plus nombreux, ne sont sans doute pas vraiment à la hauteur des nerfs, même si je garderai sans doute un œil, au cas où, sur le Scurrg voire les TIE miniers nommés. Et il y a une grosse incertitude concernant le StarViper et notamment Guri – je ne me sens vraiment pas en mesure de me prononcer, ici.

 

Mais la faction demeure forte, même après ces nerfs. Elle demeure aussi amusante, et j’en suis ravi.

 

Prochain article : la Résistance, avec le Y-Wing BTA-NR2 tant qu’à faire ! Restez tunés...

 

Random Academy Pilot est en partenariat avec la boutique Maxi Rêves, sise à Abbeville (et que vous pouvez aussi retrouver sur sa page Facebook ici) !

 

Cela signifie que, si vous créez un compte chez Maxi Rêves, vous pouvez contacter le gérant pour l’informer de ce que vous venez de ma part. Cela vous permettra d’obtenir une remise globale de 10 % sur toute la boutique !

 

Merci à Maxi Rêves pour son soutien !

 

Et à bientôt...

 

 

Commenter cet article