Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Kyber Elimination League, saison 6, ronde 6 : Nébal (Premier Ordre) vs Skymyj (Séparatistes)

Publié le par Nébal

 

Kyber Elimination League, saison 6, ronde 6 ! Et donc la dernière ronde de ce tournoi pour lequel il n’y avait pas de cut...

 

Cette saison était très différente de la précédente. Cette ligue avait en effet une règle spéciale : certaines cartes, pilotes comme améliorations, étaient bannies, sur la base d’un vote des joueurs. Une liste de dix cartes interdites avait été publiée ainsi avant le début du tournoi, puis deux cartes supplémentaires étaient bannies à chaque nouvelle ronde.

 

Les joueurs, du coup, n’avaient pas à s’engager pour une seule liste destinée à être utilisée durant l’ensemble du tournoi, ils pouvaient changer de liste à chaque ronde, dès l’instant qu’elle ne comprenait pas de cartes interdites.

 

Et il y a eu une petite spécificité pour cette dernière ronde : les joueurs ont en outre pu voter pour rendre à nouveau jouable une carte qui figurait dans la liste des interdictions.

 

Voici la liste des pilotes bannis pour cette sixième ronde (les nouveaux étant en italiques) :

 

Et voici la liste des améliorations bannies pour cette sixième ronde... en notant que c’est l’équipage Zam Wesell qui est redevenu légal !

 

Bon, pour cette dernière ronde, les principales « menaces » ayant été éliminées de longue date, les interdictions n’avaient pas la même saveur – mais Kylo Ren et Torkil Mux étaient des choix cohérents. La surprise, c’est plutôt le retour de l’équipage Zam Wesell, une des cartes les plus prisées/honnies à l’heure actuelle ! Mais, dans un sens comme dans l’autre, ça me convenait (et honnêtement je ne me souviens même plus de ce pourquoi j’avais voté, mais une chose de sûre est qu’il n’y avait rien de tout ça).

 

Pour cette sixième et dernière ronde... eh bien, c’est le compatriote Skymyj que je devais affronter. Soit exactement ce qui s’était produit pour la sixième ronde de la cinquième édition de la Kyber Cup ! Ceci étant, il ne pouvait pas jouer la même liste (puisque Wullffwarro aussi bien que les Roquettes à protons étaient interdits). En lieu et place, il a joué la liste séparatiste suivante, une bonne vieille nuée de Vultures, mais avec DGS-047 en guise de patron :

 

Canonnière droïde PML – •DGS-047 – 57

•DGS-047 – Intelligence adaptative (35)

Stabilisateurs de répulseurs (3)

•Général Grievous (3)

•Kraken (11)

•Missiles Diamant-Bore (5)

 

Chasseur droïde de classe Vulture – Drone de la Fédération du Commerce – 25

Drone de la Fédération du Commerce (20)

Obus énergétiques (5)

 

Chasseur droïde de classe Vulture – Drone de la Fédération du Commerce – 25

Drone de la Fédération du Commerce (20)

Obus énergétiques (5)

 

Chasseur droïde de classe Vulture – Drone de la Fédération du Commerce – 25

Drone de la Fédération du Commerce (20)

Obus énergétiques (5)

 

Chasseur droïde de classe Vulture – Drone de la Fédération du Commerce – 24

Drone de la Fédération du Commerce (20)

•••Missiles Discorde (4)

 

Chasseur droïde de classe Vulture – Drone de la Fédération du Commerce – 24

Drone de la Fédération du Commerce (20)

•••Missiles Discorde (4)

 

Chasseur droïde de classe Vulture – Drone de la Fédération du Commerce – 20

Drone de la Fédération du Commerce (20)

 

Total : 200/200

 

Quant à moi... eh bien, oui, en revanche, j’ai joué la même liste que lors de notre partie de la Kyber Cup 5, qui était aussi celle que j’ai jouée à chaque ronde de cette Kyber Elimination League, soit ma nuée Malarus (ce qui ferait beaucoup de vaisseaux sur le tapis de jeu : treize !) :

 

Navette légère de classe Xi – •Commandant Malarus – 58

•Commander Malarus – Maître d’œuvre vindicatif (45)

•Agent Terex (7)

•Hondo Ohnaka (6)

 

Chasseur TIE/fo – « Scorch » – 33

•« Scorch » – Leader Zeta (33)

 

Chasseur TIE/fo – « Longshot » – 31

•« Longshot » – As Zeta (31)

 

Chasseur TIE/fo – Cadet de l’Escadron Epsilon – 26

Cadet de l’Escadron Epsilon (25)

Ciblage prioritaire automatisé (1)

 

Chasseur TIE/fo – Cadet de l’Escadron Epsilon – 26

Cadet de l’Escadron Epsilon (25)

Ciblage prioritaire automatisé (1)

 

Chasseur TIE/fo – Cadet de l’Escadron Epsilon – 26

Cadet de l’Escadron Epsilon (25)

Ciblage prioritaire automatisé (1)

 

Total : 200/200

 

Place au jeu !

 

ATTENTION : APRÈS L’IMAGE QUI SUIT, JE RÉVÈLE LA CONCLUSION DE LA PARTIE (ET FAIS LE BILAN DU TOURNOI). ALORS SI VOUS PRÉFÉREZ NE PAS VOUS SPOILER TOUT ÇA, N’EN LISEZ PAS DAVANTAGE ET REGARDEZ D’ABORD LA VIDÉO !

 

 

Défaite pour le Premier Ordre, 145-119... Bien joué Skymyj, félicitations et merci pour la partie !

 

Que fallait-il penser du matchup ? Honnêtement, je crois qu’il m’était plutôt favorable, en fait : ma nuée avait une meilleure agilité globale et aussi, en fait, une résilience supérieure (sauf pour le vaisseau de commandement de part et d’autre). Niveau fiabilisation, je pense qu’on se trouvait à peu près au même niveau. En revanche, Skymyj avait une légère supériorité numérique pour lui, et des options de dégâts automatiques avec les Missiles Discorde, plus les Missiles Diamant-Bore qui pouvaient faire mal à ma nuée.

 

Nous avons tiré au sort pour déterminer qui serait le premier joueur, et le choix m’est revenu. J’ai décidé que Skymyj jouerait en premier, un choix très discutable... De fait, il n’avait que des VP 1 dans sa liste, là où je n’en avais que trois dans la mienne – dans ces conditions, je n’espérais pas plus que ça obtenir des bumps utiles, ou l'en priver... En outre, je préférais tirer après Skymyj pour qu’il ne puisse pas profiter des éventuels marqueurs de contrainte suscités par les relances de Malarus. Peut-être était-ce une erreur de ma part – ou pas. Qu’en pensez-vous ?

 

Quoi qu’il en soit, mon positionnement n’était pas idéal. Un nuage de gaz m’a pas mal embêté, à plusieurs reprises, même si à pas grand-chose le plus souvent. Bon, ça n’était pas catastrophique non plus...

 

Le vrai problème, la véritable erreur de ma part, ç’a été de concentrer mes tirs sur DGS-047. J’avais l’impression d’avoir une fenêtre idéale sur lui, et me disais qu’il pourrait être pas mal de lui faire bien mal avant qu’il ait l’occasion de recharger le Général Grievous. Mais c’était évidemment une erreur : il aurait bien davantage été pertinent de m’en prendre aux Vultures, pour essayer d’amoindrir la supériorité numérique de Skymyj... Et ce mauvais choix s’est vite avéré fatal : clairement, il m’a coûté la partie. Et on le voit bien au score final : 26 points d’écart, c’est un TIE/fo chez moi, ou à un point près un Drone de la Fédération du Commerce avec Obus énergétiques...

 

Il y a eu d’autres décisions malheureuses de ma part, hélas – comme de dépenser un marqueur de concentration pour éviter un dégât simple quand DGS-047 pouvait encore tirer un Missile Diamant-Bore, avec l’effet anti-nuée, qui m'a fait très mal...

 

J’au perdu cette partie en raison de mes mauvais choix, clairement, il n’y a pas d’excuse à chercher ailleurs. Même si je crois que l’on peut dire que mes dés verts ont été passablement dégueulasses la majeure partie du temps (je crois que j’étais à - 6 ?). Ce qui ne m’a pas aidé. Mais ça, ça vient après les mauvaises décisions, en plus des mauvaises décisions.

 

Et donc, défaite, 145-119. Bien joué Skymyj !

 

 

J’ai donc fini à 4-2... Encore une fois... Je commence à croire que je ne ferai jamais mieux !

 

Ceci dit, ma marge de victoire était plus qu’honnête, j’avais donc bon espoir de finir parmi les premiers des 4-2, et il y avait de bonnes chances pour que je fasse donc partie du top 64 – or, même s’il n’y avait pas de cut dans ce tournoi, les joueurs ayant intégré le top 64 recevraient un lot.

 

Et c’était bien le cas. Plus précisément, quatrième des 4-2, j’ai fini en tout à la 38e place (sur 312 inscrits – mais ce dernier nombre est à pondérer, car une douzaine de participants ont en fait drop avant le début du tournoi ou après une seule partie, et ça s’est reproduit plusieurs fois à chaque ronde, sans surprise).

 

 

Mais il faut aussi noter que les joueurs français, globalement, s’en sont pas mal tirés lors de ce tournoi, voire mieux que ça !

 

Déjà, l’éléphant dans la roume, félicitations à FuTiL, qui a remporté le tournoi, invaincu !

 

Alaedar, qui a fait le suivi et réalisé ce tableau, merci à lui, a fini à la 9e place, mais il a en outre longtemps été en tête du classement provisoire, de même que Maxx avant lui (qui a fini 34e).

 

Parmi les 5-1, on compte aussi OveR2 (10e), et, donc, Skymyj (28e).

 

Ma 38e place fait de moi le sixième joueur français dans le classement (sur quatorze) – et le dernier à figurer dans le top 64.

 

Félicitations également à tous les autres !

 

Et c’est donc la fin de ce tournoi... Mais d’autres prendront la relève, bien sûr ! Alors, à bientôt pour de nouveaux rapports de batailles...

 

 

Random Academy Pilot est désormais en partenariat avec la boutique Maxi Rêves, sise à Abbeville (et que vous pouvez aussi retrouver sur sa page Facebook ici) !

 

Cela signifie que, si vous créez un compte chez Maxi Rêves, vous pouvez contacter le gérant pour l’informer de ce que vous venez de ma part. Cela vous permettra d’obtenir une remise globale de 10 % sur toute la boutique !

 

Merci à Maxi Rêves pour son soutien !

 

Et à bientôt...

 

 

Commenter cet article