Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mise à jour, novembre 2020 : Premier Ordre

Publié le par Nébal

 

À l’occasion de la vague 8, le 24 novembre dernier, les points d’escadron et emplacements d’améliorations ainsi que la légalité en hyperespace ont été ajustés – pour toutes les factions, et davantage qu’on ne pouvait s’y attendre. Ces mises à jour étaient après tout censées opérer normalement en janvier et juillet...

 

On va faire toutes les factions : après l’Alliance Rebelle, l’Empire Galactique, les Racailles et Scélérats et la Résistance, on passe à mon cher Premier Ordre...

 

 

Bon, ça ira assez vite : avec le cas particulier des Séparatistes, le Premier Ordre est clairement la faction qui a le moins varié, au format étendu du moins, avec cette mise à jour – ceci dit, il y a au moins un changement qui appellera quelques développements...

 

Quoi qu'il en soit, pour les petits socles, un seul châssis est affecté, qui est le Chasseur TIE/sf : « Backdraft », la Capitaine Phasma et le Lieutenant LeHuse coûtent tous un point de moins – et c’est tout.

 

 

Du côté des socles moyens, avec la Navette légère de classe Xi, on notera que la Commandant(e) Malarus coûte deux points de plus, passant à 45. Ça n’est pas vraiment surprenant, les nuées Malarus ont bien fonctionné dans le méta récent, mais deux points, ça n’est pas rien.

 

Et puis, pour la Navette de commandement de classe Upsilon, nous avons le Lieutenant Dormitz qui coûte (enfin !) quatre points de moins. Comme nous le verrons, les Données de pistage hyperspatial sont également redevenues jouables, en coûtant huit points de moins... Cela a suscité un vent de panique, quand la nouvelle application a été découverte, puis les pdf des nouveaux points : serait-ce donc le retour de l’infâme « Triple Upsilon » ?

 

 

Eh bien, non (ouf) – ceci car la carte du Lieutenant Dormitz a enfin bénéficié d’un erratum : dorénavant, sa capacité ne fonctionne plus que pour des petits vaisseaux. Du coup, il ne peut plus lancer en avant deux autres Upsilon, modifiées tant qu’à faire, pour une alpha strike d’une brutalité inacceptable. Il peut, en revanche, avancer ainsi des TIE/fo ou des TIE/sf, surtout, et c’est bien comme ça qu’il aurait dû être conçu dès le départ.

 

Le nerf de la « Triple Upsilon » était indispensable. Mais il avait eu pour conséquence de rendre Dormitz et les Données de pistage hyperspatial peu ou prou injouables, ce qui n’est jamais idéal. J’avoue être un brin étonné qu’il ait fallu tout ce temps (quelque chose comme un an et demi ?) pour appliquer cette solution qui semblait logique. Mais je ne me plains pas : au moins, maintenant, c’est fait – et ces cartes sont jouables ; je ne sais pas si elles sont bonnes, mais c’est une autre question...

 

 

Pour ce qui est des améliorations, eh bien, oui : les Données de pistage hyperspatial coûtent huit points de moins, passant à deux points d’escadron.

 

La seule autre amélioration concernée par cette mise à jour est l’Agent Terex, qui prend un point, passant à 7. C’est une très bonne carte, dont le coût de 6 était étonnamment bas. Pas de quoi se plaindre, donc.

 

 

La légalité au format hyperespace, pour les pilotes, est bien davantage affectée : c'est ici que les choses bougent pour le Premier Ordre. Si la situation ne change pas pour la Navette de commandement de classe Upsilon, qui demeure injouable, tous les autres châssis... connaissent des nerfs, pour le coup.

 

Dans le cas des Chasseur TIE/fo, de l’Intercepteur TIE/ba, de la Navette légère de classe Xi et du TIE/vn Silencer, seuls les pilotes nommés sont jouables. Ça n’est pas une très bonne nouvelle pour les nuées Malarus, clairement... Et, même au-delà, les trois Silencers VP 1 ont pu faire du mal récemment. Ici, le format hyperespace contraint pas mal les possibilités de la faction.

 

Inversement, pour le seul Chasseur TIE/sf, seuls les génériques sont jouables – ce qui est globalement moins pénalisant : le Survivant de l’Escadron Zêta demeure un pilote générique de premier choix...

 

 

Pas un seul changement pour ce qui est des améliorations, en revanche : ici, la situation générale bénéficie à la faction.

 

 

Enfin, pour les mots-clés, on aura vite fait le tour : « TIE » pour tous les petits socles de la faction, et « Dark Side » pour le seul Kylo Ren.

 

 

Bilan ? Plus qu’honnête en étendu, plus rude en hyperespace – sans être étouffant non plus.

 

Le retour de Dormitz et des Données de pistage hyperspatial est bienvenu, et on devrait peut-être garder un œil là-dessus au cas où.

 

En revanche, on peut avoir le sentiment que la pérennité des nuées Malarus n’est d’ores et déjà pas assurée, même s’il s’agit d’un archétype très récent dans la faction...

 

Cela dit, le Premier Ordre a sans doute surtout brillé avec des listes de type « semi-nuées », autrement, avec un as accompagnant trois, quatre ou cinq TIE/fo ou TIE/sf, souvent. Ceci devrait pouvoir continuer, et c’est une bonne chose.

 

Mais, vous l’avez vu, on a vite fait le tour : la légalité en hyperespace pour les pilotes mise à part, la faction a somme toute peu bougé.

 

La suite, ce sera la République Galactique – avec de nouveaux vaisseaux et toutes ces sortes de choses...

 

 

Commenter cet article