Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mise à jour, juillet 2020 : Racailles et Scélérats

Publié le par Nébal

 

Où l’on poursuit la série consacrée à la mise à jour des points d’escadron et de la légalité au format Hyperespace pour juillet 2020. Après avoir traité des factions que je joue le plus souvent, à savoir l’Empire Galactique, le Premier Ordre et les Séparatistes, je me lance maintenant dans des analyses portant sur des factions que je connais beaucoup moins, car je ne les joue que rarement… voire jamais. Les Racailles et Scélérats, pour aujourd'hui – que j’ai déjà joués, mais très peu, même si ça me titille toujours à un moment ou un autre. N’hésitez donc pas à me reprendre si je dis des bêtises ou oublie tel ou tel truc, ça arrivera forcément ou presque !

 

Cette faction se débrouillait très bien, ces derniers temps. En Hyperespace, tout spécialement, c’était très probablement la meilleure, qui pouvait s’appuyer sur des valeurs sûres comme le Patrouilleur de classe Firespray, Boba Fett en tête, qui était tout bonnement omniprésent dans tous les formats ces derniers mois, ou encore le Chasseur Fang, avec ou sans Fenn Rau. Mais le format Hyperespace a aussi incité à jouer des vaisseaux jusqu’alors davantage délaissés (ce qui était bien son propos, tel que je le conçois – mission accomplie, ici), comme l’Intercepteur M3-A, déployé en masse dans des nuées redoutables (voyez par exemple ici), ou le JumpMaster 5000, boudé depuis le lancement de la v2, mais qui a connu un beau regain de présence et d’efficacité avec des pilotes comme Dengar mais aussi le petit nouveau Nom Lumb, bénéficiant de coûts revus à la baisse.

 

Voyons donc comment cette mise à jour a géré tout ça…

 

 

Une spécificité marquée des Racailles et Scélérats est l’abondance de socles moyens et de gros socles dont ils disposent. Contrairement à ce qui se vérifie pour la plupart des autres factions, le sort des petits socles n’est donc pas toujours si déterminant pour nos criminels préférés – même si, assurément, une bonne baisse de coûts ici ou là peut avoir un impact notable, et ça a joué également pour les Intercepteurs M3-A, poussés en avant en janvier. Quoi qu’il en soit, les ajustements portant sur des petits socles, ici, ne me paraissent pas les plus cruciaux.

 

Deux châssis seulement sont concernés. Le premier est le Cargo léger HWK-290, qui connaît un petit buff (légèrement plus prononcé que pour l’Alliance Rebelle) sur deux de ses pilotes, à savoir Dace Bonearm et le générique Trafiquant d’épice, qui coûtent désormais deux points d’escadron de moins. Honnêtement, le profil du premier ne me paraît guère séduisant. Le générique a un prix correct à 28 points d’escadron, mais pour un châssis aussi peu mobile, et dont le seul véritable atout est à ce stade son arc de tir mobile, je ne suis pas certain que ce soit si séduisant en vérité, quand la faction connaît, à un coût moindre, des châssis plus attrayants, comme au premier chef le M3-A (donc) ou le Chasseur TIE/ln modifié. Pas des masses convaincu à vue de nez… À noter, le coût du titre Moldy Crow demeure inchangé, et donc très onéreux, à 18 points d’escadron.

 

L’autre petit socle qui évolue me paraît plus séduisant – et c’est le Remorqueur spatial de transfert quadrimoteur (aheum), plus communément appelé QuadJumper (ouf). Son coût a pas mal fluctué au fil des mises à jours, mais cette fois c’est à la baisse : le générique Trafiquant d’armes de Jakku et Unkar Plutt, les deux qui me séduisent le plus à vue de nez, ne coûtent tous deux qu’un seul point de moins, mais les deux autres, l’Officier Zuvio et Sarco Plank, diminuent quant à eux de trois points – ce qui a pour conséquence que tous ces pilotes, sauf Zuvio, coûtent désormais 29 points d’escadron. Ce vaisseau est fun et peut faire des trucs très marrants ; on peut supposer que le changement des règles pour le rayon tracteur l’a affecté (j’en causais ici, avec le Nantex), mais je crois qu’il demeure pertinent et amusant. Je suis preneur, donc.

 

Mais on en a déjà fini avec les petits socles.

 

 

Passons aux socles moyens. Ici, la modification majeure, même si son ampleur paraît minime, porte sur le Patrouilleur de classe Firespray, et en fait uniquement sur Boba Fett, sans surprise – ceci étant, il ne prend qu’un point de plus. Il faut dire qu’il était déjà très cher… Les développeurs semblent avoir choisi de gérer le problème de son omniprésence autrement, en s’en prenant en priorité au titre Slave I, comme on le verra plus loin. Je suppose qu’il était difficile de faire autrement : Boba Fett à poil, c’est déjà 86 points d’escadron – et même s’il est très fort, je tends à croire que la marge de manœuvre était assez limitée…

 

Deux autres socles moyens connaissent de petites réductions de coûts – et ce sont deux châssis plutôt boudés. Cela dit, enlever un seul point au Capitaine Nym, dans son Bombardier Scurrg H-6, ainsi qu’aux quatre droïdes pilotes de Chasseurs d’assaut Aggressor, cela suffira-t-il à changer la donne ? On peut en douter…

 

 

Le cas des gros socles me paraît plus intéressant. On a vu, dans les trois précédents articles/vidéos, que le principe voulant que chaque mise à jour réajuste vers le bas des gros socles qui peinent un peu dans le méta, connaît son lot d’exceptions. Mais ce principe se vérifie, et de manière pour le moins flagrante, quand c’est des Racailles et Scélérats que l’on parle.

 

La diminution la plus modérée concerne le Cargo léger YV-666. L’Esclavagiste trandosien et Latts Razzi coûtent désormais un point de moins, et Bossk deux. Ce dernier est probablement celui qui me parle le plus, et même si, des trois, c’est largement lui qui coûte le plus cher, à 60 points, il me paraît une option raisonnable.

 

Dans l’entre-deux, nous avons l’Appareil de poursuite de classe Lancer, avec lequel je me suis un peu amusé dans le temps, et je reste convaincu qu’il a son potentiel. Le générique Chasseur des Ports Fantômes ne coûte qu’un point de moins, mais Ketsu Onyo, qui me paraît bien sympathique, et Sabine Wren, coûtent désormais deux points de moins, et on passe même à trois pour Asajj Ventress, si elle demeure la plus chère – conséquence de son statut d’utilisatrice de la Force. On ne va a priori pas démonter le méta avec ce coup de pouce, mais s’il peut rendre cette grosse pizza plus viable, je suis assurément pour.

 

Mais les réductions les plus marquées, et de loin, portent sur le Cargo léger YT-1300 personnalisé. Le Capitaine de cargo générique coûte déjà cinq points de moins, mais on passe à six pour Han Solo et L3-37, et même à sept pour Lando Calrissian, pour une échelle de coûts globale désormais située entre 41 et 48 points d’escadron ; ça n'est pas rien ! Le « Faucon Racaille » a toujours pâti de son attaque à deux dés rouges seulement, mais son coût vraiment abordable, presque honteusement abordable, en constituait déjà un atout à ne pas prendre de haut, en ce qui me concernait – ça n’en est que plus vrai, bien plus en fait : je suis très curieux de voir ce que ça pourrait donner !

 

Bilan positif à très positif, donc, pour les gros socles des Scums.

 

 

Peu d’améliorations spécifiquement racailles évoluent, en revanche. On a déjà mentionné le changement majeur, ici : le titre Slave I, presque inévitablement associé à un Boba Fett en roue libre, a payé pour son pilote – lui qui ne coûtait qu’un seul point d’escadron (allons bon !) en coûte désormais cinq. Oui, ce coût a été multiplié par cinq... Ce qui est éloquent. Cela suffira-t-il à rendre Boba moins menaçant ? À vrai dire, je n’en suis pas tout à fait convaincu (Boba sans titre peut se tenir tout seul, et d’autres titres du Firespray peuvent à vue de nez constituer des alternatives viables). Bon, on verra…

 

La seule autre variation, ici, porte sur Bossk en tant qu’artilleur, qui coûte désormais un point de moins, passant à neuf. Je ne suis pas certain de l’avoir jamais rencontré, et ne sais pas trop quoi en dire, si, sur le papier, il a l’air correct… N’hésitez pas à m’éclairer sur ce point (comme sur tous les autres).

 

 

Passons à la légalité en format Hyperespace – dans lequel, donc, la faction a particulièrement cartonné depuis janvier. Et ça pourrait bien continuer, dans la mesure où cette mise à jour, comme on l’a vu, a choisi, en raison de la situation très particulière provoquée par la pandémie de Covid-19, de ne rien enlever à aucune faction. En revanche, toutes y gagnent quelque chose, de manière plus ou moins significative. Les Racailles, déjà en très bonne position, acquièrent ainsi quelques bonus sympathiques.

 

Deux petits socles sont concernés : tout d’abord, le Chasseur de têtes Z-95-AF4, dont tous les pilotes sont désormais jouables, à l’exception du générique d’entrée de gamme qu’est le Pirate bynaire. Ce qui inclut donc le « nouveau » (en janvier…) Bossk, mais aussi le Nashtah Pup… pour des raisons bientôt évidentes. Maintenant, les Z-95 sont-ils en mesure de concurrencer efficacement des TIE miniers ou des Astropilotes du Cartel ? Je crois que ça n'est pas dit. Bon, on ne sait jamais…

 

L’autre petit socle « légalisé »… est bien plus étrange. Car il s’agit du Vaisseau de secours… mais pour un seul de ses pilotes seulement, Lando Calrissian ! Étrange, oui… Mais, comme pour le Nashtah Pup, il y a un corollaire relativement transparent…

 

Car ces deux petits vaisseaux sont éventuellement associés à des gros machins désormais « légalisés », au moins partiellement, en Hyperespace – et qui bénéficient des baisses de coûts envisagées plus haut : d’une part, nous avons donc le Cargo léger YV-666, mais seulement pour Bossk et Latts Razzi ; et, d’autre part, il y a bien sûr le Cargo léger YT-1300 personnalisé, mais seulement avec Han Solo et L3-37. Ces restrictions sont plus ou moins compréhensibles, mais il apparaît que la faction des Racailles et Scélérats, déjà au sommet de la pyramide en Hyperespace, pourrait bien y rester encore pour au moins une saison de plus…

 

 

Mais, bizarrement, les améliorations ne suivent pas tout à fait. En janvier dernier, on avait assisté à une expulsion massive des équipages racailles, et notamment tous ceux liés à Solo et donc au Faucon Millenium de Lando. Mais que ce dernier redevienne jouable, avec certains pilotes seulement, n’y change rien : la situation concernant les équipages, de manière générale, demeure exactement la même. Et je trouve ça un peu regrettable, car le YT-1300 comme le YV-666 auraient sans doute apprécié de disposer de davantage de choix pour occuper leurs emplacements d’équipage… Cela dit, ce n'est pas comme si la faction avait encore besoin de cadeaux supplémentaires, certes.

 

L’évolution est plus cohérente en ce qui concerne les titres : Hound’s Tooth et Faucon Millenium de Lando redeviennent jouables, en même temps que les vaisseaux auxquels ils s’appliquent.

 

Sinon, le seul autre changement à noter concerne Bossk en tant qu’artilleur, évoqué plus haut : sa petite réduction de coût prend donc immédiatement effet en Hyperespace.

 

 

Bilan très favorable pour les Racailles et Scélérats : leurs meilleurs joujoux ne leur coûtent pas plus cher, à l’exception du titre Slave I sur un Boba Fett qui devrait pouvoir s’en passer ; et, en outre, ils ont de nouveaux joujoux plus accessibles en étendu comme en Hyperespace. Je les sens décidément très bien – je crois qu’ils ont plus fait que prendre leur revanche sur certains moments de la v2 qui les pénalisaient peut-être un peu trop.

 

Maintenant, ne jouant que bien trop rarement les Racailles, j’ai pu oublier tel ou tel truc, etc. N’hésitez donc pas à m’en faire part si jamais.

 

Prochaine faction étudiée : l’Alliance Rebelle. Restez tunés…

 

 

Commenter cet article