Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mise à jour, janvier 2020 : République

Publié le par Nébal

 

Sixième (ouch) article consacré à la mise à jour des points d’escadron et emplacements d’améliorations et au nouveau format Hyperespace – et décidément, tout condenser en un seul n’aurait absolument pas été gérable… Après l’Empire Galactique, le Premier Ordre, les Séparatistes, soit les trois factions que je joue régulièrement, puis les Racailles et Scélérats et l’Alliance Rebelle, je me penche aujourd’hui sur la République – une faction qui me plait bien, mais que je n’ai jamais vraiment eu l’occasion de jouer...

 

Pour gagner du temps et éviter de me répéter d’un article à l’autre, je ne vais pas revenir ici sur les généralités exposées dans le premier article, auquel je vous renvoie, quant à l’ampleur de cette mise à jour, sa méthode ou les spécificités du nouveau format Hyperespace.

 

Que dire sur la faction, globalement ? Eh bien, probablement qu’elle fonctionnait plutôt pas mal, voire mieux que ça. Les Chasseurs Jedi ont probablement toujours été au premier plan, éventuellement sous forme de triplette, avec quelques noms récurrents, d’abord et avant tout Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi. Mais les « "Sinker" swarms » se sont bien débrouillées aussi. Du côté du Naboo, seul Ric Olié a vraiment brillé, mais pour le coup on l’a régulièrement vu sur les tapis de jeu. Le Y-Wing BTL-B, je suppose que ça demeure encore indécis, mais ce vaisseau assez tanky a pu être joué, « Broadside » notamment (qui me paraît toujours le meilleur, et étonnamment peu cher).

 

Tout ça, c’est peut-être un peu l’auberge espagnole, cela dit – j’ai toujours un peu de mal à définir l’identité de cette faction, davantage que pour toutes les autres (même si, à certains égards, je la vois surtout comme une anticipation de l’Empire, ce qui n’est pas déconnant). Mais il y a de quoi faire, c’est certain.

 

 

Allez, penchons-nous d’abord sur les coûts en points d’escadron – en commençant comme d’hab’ par les petits socles, soit tous les vaisseaux de la République sauf un… Mais tous sont affectés d’une manière ou d’une autre – enfin, presque systématiquement à la baisse.

 

La seule petite exception, ici, c’est l’Aethersprite Delta-7, aka Chasseur Jedi, et pour un pilote seulement : le très bon Obi-Wan Kenobi coûte désormais un point de plus. Et c’est normal : il est, oui, très bon, et très joué – celui qu’on a le plus vu sur les tapis de jeu hors Anakin Skywalker, lequel est bien plus onéreux ; et le demeure, puisque son coût ne change pas – qu’il n’ait pas augmenté est probablement une bonne nouvelle pour les joueurs républicains, à vrai dire. Maintenant, trois autres Jedi voient leurs coûts diminuer – et tout d’abord Ahsoka Tano, qui coûte désormais trois points de moins ; ça me plaît beaucoup, je trouve que c’est une très chouette pilote, avec un archétype de soutien un peu incongru et pourtant pertinent, mais elle était probablement un peu trop chère (relativement, surtout : son coût n’avait pas été ajusté en juillet, et c’était une exception) – on l’a régulièrement vue vers les débuts de la faction, mais beaucoup moins depuis, et j’espère que cette économie non négligeable la rendra à nouveau pertinente. Sinon, Barriss Offee coûte un point de moins et, plus intéressant en ce qui me concerne, le générique Chevalier Jedi aussi : dans un méta relativement récent, les Inquisiteurs impériaux tournaient très bien – que les Jedi génériques soient laissés un peu en arrière n’avait pas vraiment de sens…

 

Passons ensuite au Chasseur royal Naboo N-1. Ce petit bolide ostentatoire a été joué essentiellement pour un pilote, et c’était Ric Olié, sans surprise (d’aucuns pronostiquaient Padmé Amidala, mais je ne la sentais vraiment pas en comparaison). Première bonne nouvelle : le coût de cet as rutilant n’augmente pas – et c’est un des atouts de ce pilote que d’être aussi peu cher. Maintenant, il est toujours dommage qu’un châssis ne se montre véritablement pertinent que pour un seul champion… et FFG s’est montré timide pour les diminutions des coûts, bizarrement ou pas. Ce qui était clairement trop cher à mes yeux, surtout en conjonction avec une Padmé qui ne bouge pas, c’était les (pourtant attrayantes) Servantes de Naboo : elles coûtent désormais deux points de moins, ce qui est appréciable, même si toujours onéreux – bon, l’hypothèse de les jouer par deux, avec Padmé ou un autre Naboo, devient déjà plus crédible, et c’est une bonne chose… Sinon, le générique Officier de l’Escadron Bravo coûte désormais un point de moins, et je ne suis pas persuadé que cela change grand-chose… en format étendu. Je ne suis pas un prophète, je me plante régulièrement sur ce genre de trucs. Mais je crois qu’il faudra garder un œil sur ce châssis, y compris ce générique – mais surtout au format Hyperespace, pour des raisons qui seront exposées plus loin.

 

Le petit socle de base de la faction, le Chasseur Torrent V-19, connaît deux petites baisses, d’un point chacune. D’abord, sur le champion (théorique) « Odd Ball » (qui ne m’a jamais excité, tout spécialement sur ce châssis – ça se discute peut-être, peut-être, un tout petit peu plus pour ses deux autres avatars, du Chasseur ARC-170 avec une diminution du même ordre, ou du Y-Wing BTL-B, où il ne bouge pas). Ensuite, et ça me paraît beaucoup plus intéressant, relativement, sur le générique à talent qu’est le Protecteur de l’Escadron Bleu (probablement le plus adapté pour jouer avec Dévoué). Bon, ce n’est pas le vaisseau le plus excitant de la faction, hein – même si les « "Sinker" swarms », notamment, ont fait la démonstration qu’on pouvait en tirer quelque chose.

 

Reste le Y-Wing BTL-B. Une première bonne nouvelle, ici, est que « Broadside » n’augmente pas – et j’avoue que ça me surprend un peu, parce que je ne m’explique toujours pas que ce pilote, à mon sens le plus séduisant sur ce châssis, coûte sept points de moins que « Matchstick », et huit par rapport à « Odd Ball » ; or les coûts de ces derniers ne diminuent pas non plus… Allez comprendre. Mais il y a autrement quelques réductions significatives – et tout d’abord sur les génériques : le Bombardier de l’Escadron Rouge et le Vétéran de l’Escadron Shadow coûtent désormais tous deux trois points de moins – et c’est très bien, ils étaient probablement trop chers à la base, et ce châssis mérite bien d’être poussé. Un pilote nommé connaît également une réduction – et c’est « Goji », qui coûte deux points de moins.

 

 

« Goji », c’est ce type un peu chelou qui fait des trucs chelous avec les bombes et les mines – ou plutôt, qui faisait… car un erratum publié en même temps que ces nouveaux coûts a ôté les mines de l’équation. Et c’est embêtant, parce que c’était son utilisation la plus « facile ». Maintenant, il faut forcément passer par des bombes avec des Détonateurs à retardement, et ça me paraît toujours aussi tordu… L’exclusion des mines justifie peut-être cette baisse – mais, à ce compte-là, elle est bien timide...

 

En même temps, dans cette mise à jour, plusieurs réductions çà et là semblent favoriser un chouia le jeu sur les engins : voyez Emon Azzameen chez les Racailles, le Simulateur de trajectoire qui redevient plus jouable, de nouveaux pilotes comme Paige Tico ou « Vagabond », etc. Et ceci à la veille de la parution de l’extension Chargement complet (qui réintroduira aussi les effrayantes Mines groupées – dont « Goji » aurait peut-être bien profité, ceci explique peut-être cela). Mais « Goji » est pour le coup plus que jamais… chelou. La seule chose qui jouerait éventuellement en sa faveur, ici, serait peut-être la diminution du coût de la Bombe électro-protonique ? Mouais… Décidément, je n’y crois pas trop…

 

 

Quoi qu’il en soit, nous en avons fini avec les petits socles. Ça ira vite pour le reste, la faction n’a pas de gros socle à ce jour (mais un est en approche…), et a un seul socle moyen : le Chasseur ARC-170.

 

Deux baisses seulement à mentionner ici – dont une a déjà été évoquée : « Odd Ball » coûte un point de moins – mouais. Un peu plus intéressant, le générique Vétéran de l’Escadron Sept coûte quant à lui deux points de moins – spammer de l’ARC bien tanky pouvant faire sens, c’est à noter.

 

Et c’est tout pour les vaisseaux.

 

 

Passons donc aux améliorations. Là encore, peu de changements, deux cartes seulement sont concernées.

 

Il y a une augmentation : l’artilleur Commandant clone Cody coûte désormais un point de plus. Mouais – bon, il semble avoir été joué, oui ; perso, je ne le trouve pas foufifou, mais je ne l’ai jamais eu entre les pattes, je suis assurément moins bien placé que les joueurs républicains pour apprécier sa valeur.

 

Mais je suis plus intéressé, clairement, par la diminution d’un point sur la modification Console synchronisée (qui passe du coup à 1). C’est une chouette amélioration, mais à jouer en masse. Il y a de quoi faire avec, mais son coût un poil trop élevé était assez dissuasif. Je serais heureux que cet ajustement lui permette de se montrer davantage sur les tapis de jeu.

 

Et on a fait le tour de la mise à jour en termes de coûts.

 

 

Reste à se poser la question de l’Hyperespace… et là les joueurs républicains vont peut-être tirer un peu plus la gueule. Même si, d’un point de vue extérieur, il y a des choses qui me paraissent intéressantes dans les choix qui ont été faits... et d'autres moins défendables.

 

En tant que « petite faction » dotée de cinq châssis seulement, la République, comme les autres, voit un de ses vaisseaux passer globalement à la trappe. En l’espèce, il s’agit du Chasseur Torrent V-19. Ce qui me paraît cohérent.

 

En sens inverse, un seul vaisseau est totalement jouable, et c’est le Chasseur royal Naboo N-1. En fait, on a l’impression que cette mise à jour met plus particulièrement l’accent sur ce châssis, quitte à ce que ce soit par défaut : l’exclusion des Torrents pourrait inciter à spammer du Naboo à bas coût, tandis que les… « difficultés » rencontrées par les Chasseurs Jedi pourraient justifier que l’on cherche désormais ses as sur la planète à Padmé. Et ça me parait plutôt intéressant – je ne vais pas vous refaire une énième fois le coup des contraintes stimulantes, mais le cœur y est.

 

Les trois autres vaisseaux de la faction sont dans la zone grise. Commençons, parce que c’est le plus important, par les Chasseurs Jedi : trois d’entre eux sont désormais illégaux en Hyperespace, et ce sont Anakin Skywalker, Mace Windu et Saesee Tiin. Bon, ce dernier, je crois qu’on s’en tape un peu, mais cette brute de Mace Windu, c’est déjà plus douloureux, et Anakin, ben… Anakin, quoi. La République perd clairement son meilleur as dans cette affaire. Ce qui n’est pas scandaleux, mais un peu douloureux, oui. Et il faudra aussi prendre en compte la question des configurations, j’y reviendrai bientôt…

 

Une seule exclusion pour le Y-Wing BTL-B… et c’est le décidément chelou « Goji ». On s’en remettra, hein ?

 

Sinon, reste le Chasseur ARC-170. Sont désormais illégaux « Sinker » (mais dans l’impossibilité de l’accompagner d’une nuée de Torrents, ça coule de source, d’une certaine manière), et, peut-être plus embêtant, le générique Pilote du 104ème Bataillon : si l’on veut spammer de l’ARC, on devra recourir au Vétéran de l’Escadron Sept, plus cher de deux points. Mais OK.

 

 

Mais il faut parler maintenant des améliorations spécifiques à la faction républicaine. Et là, pour le coup, ça me paraît sévère, et probablement trop. Autant les choix concernant les vaisseaux pouvaient se défendre, autant là ça devient plus difficile.

 

Bon : aucune exclusion, ici, n’est liée à l’absence de tel ou tel vaisseau dans le format.

 

Et on s’accommodera très bien d’une absence : celle de l’équipage Chancelier Palpatine/Dark Sidious (qui vaut aussi pour les Séparatistes, au passage). Le seul équipage républicain jouable est donc C-3PO.

 

Le pouvoir de la Force Méditation de bataille est légal (mais je le trouve décidément trop coûteux), ainsi que le talent Dévoué (mais l’exclusion des Torrents le rend plus difficile à utiliser, peut-être).

 

Du côté des configurations, ça se complique : en effet, Delta-7B est désormais illégal – et les Jedi hurlent de douleur. Mais… Honnêtement ? Ça, je trouve que c’est un choix qui se défend – dans l’optique de bousculer un peu les archétypes et les améliorations auto-include. J’ai toujours eu l’impression que, dans le design, Delta-7B devait être l’exception, et la configuration/modification alternative, Visée laser calibrée (qui est légale) la norme. Cette dernière étant en outre bien moins chère, cela peut ouvrir d’autres possibilités pour la faction. Alors, si les Jedi hurlent, je ne hurle pas de mon côté (mais peut-être parce que j’ai l’Ordre 66 en tête, allez savoir, gnin hin hin).

 

Les autres exclusions sont peut-être moins décisives, mais probablement moins compréhensibles et/ou défendables. Déjà, la Console synchronisée dégage – et je trouve ça vraiment dommage, pour les raisons exposées plus haut.

 

Ensuite, les trois artilleurs spécifiques de la faction dégagent aussi : Ahsoka Tano, le Commandant clone Cody, et l’Artilleur de la Septième Flotte. Cette fois, ce sont les ARC et les Y-Wing qui hurlent – certes, ils ont toujours accès aux génériques, mais… Ouais, je ne comprends pas vraiment ce qui s’est passé ici.

 

Et même chose en ce qui concerne les astromechs : deux seulement demeurent jouables, l’Astromech R4-P générique et l’astromech limité R4-P17 (le premier intéressant particulièrement le Naboo). Tous les autres sont illégaux : le rigolo/débile C1-10P, R2-A6 (qui aurait pourtant lui aussi été cool sur un Naboo), R2-C4 (même chose), et enfin R4-P44 (à vue de nez plutôt sur un Chasseur Jedi, a fortiori avec Visée laser calibrée ?). Là non plus, je ne comprends pas vraiment ce qui s’est passé…

 

Bilan ? En demi-teinte. Du côté des ajustements des points d’escadron, c’est plutôt positif, avec quelques diminutions appréciables, très peu d’augmentations, et, globalement, des choix qui se défendent. Les petits buffs (et/ou l’absence de nerfs) concernant le Naboo et le Y-Wing sont tout spécialement appréciables, et je suis content pour Ahsoka Tano aussi.

 

Mais, du côté du format Hyperespace, c’est plus contrasté. Au fond, j’aime bien ce qui a été fait concernant les vaisseaux : l’exclusion du Torrent vire un archétype de jeu républicain, certes, mais pas le plus palpitant ni, peut-être, le plus cohérent avec une hypothétique identité de faction (ça se discute, parce que clones). La mise en avant du Naboo, surtout, même un peu par défaut, me plaît beaucoup – vraiment beaucoup ; et, donc, aux deux extrémités de l’échelle, les petits vaisseaux spammables et sacrifiables, et les as qui vont à fond la caisse. Pour des raisons assez proches, je m’accommode donc finalement plutôt bien de l’interdiction, et d’Anakin Skywalker, et de Delta-7B. En revanche, l’illégalité de tous les artilleurs et peut-être surtout de la Console synchronisée me paraissent incompréhensibles, car il y avait des choses alternatives à faire ici, et les choix drastiques concernant les astromechs de même ou peu s’en faut (car il y a des contradictions, ici, avec la mise en avant du Naboo, et, d’une certaine manière, de la Visée laser calibrée). Et c’est là qu’on se retrouve entre deux eaux – là que la contrainte stimulante se mue parfois en prohibition frustrante.

 

En définitive, la République, ici, connaît un sort assez proche de celui des Séparatistes. Dit comme ça, et fluffiquement, c’est pas déconnant, mais dans un jeu à sept factions, toutes deux font plutôt partie des perdants – en Hyperespace, hein. Peut-être est-ce le karma...

 

Mais il y aura toujours de bons joueurs pour s’accommoder de tout ça. Ne noircissons pas excessivement le tableau, donc : j’ai joué au prophète de mauvais augure, peut-être, mais je ne doute pas que la République, entre de bonnes mains, puisse se montrer toujours aussi efficace – et au travers d’archétypes ou de combos laissés de côté jusqu’alors du fait de la prévalence des Jedi. Ce qui serait une très bonne chose.

 

C’est tout pour aujourd’hui. Ne reste plus qu’un article de faction (avant l’article consacré aux améliorations génériques et aux Batailles épiques et vaisseaux immenses) : la prochaine fois, on causera donc de la Résistance

 

 

Commenter cet article