Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mise à jour, janvier 2020 : Premier Ordre

Publié le par Nébal

 

Deuxième article consacré à la mise à jour de janvier 2020 des points d’escadron et emplacements d’améliorations, ainsi qu'au nouveau format Hyperespace. Après l’Empire Galactique, je traite aujourd’hui de son fiston de la nouvelle trilogie, le Premier Ordre.

 

Pour gagner du temps et éviter de me répéter d’un article à l’autre, je ne vais pas revenir ici sur les généralités exposées dans le premier article, auquel je vous renvoie, quant à l’ampleur de cette mise à jour, sa méthode ou aux spécificités du nouveau format Hyperespace.

 

Notons tout de même certaines choses qui concernent plus spécifiquement le Premier Ordre.

 

Déjà, point essentiel, avec cette faction, la vague 6 comprend, outre les nouveaux pilotes de l’extension sous forme de « paquet de renforts » Pilotes hors pair, un nouveau vaisseau à part entière, l’Intercepteur TIE/ba, ou TIE du Major Vonreg – ce qui est d’autant plus appréciable que la faction s’en tenait à ses quatre seuls vaisseaux de la v1 depuis sa reprise dans la vague 2. Ceci étant, le retard persiste par rapport à la Résistance : la faction opposée avait débuté la v2 avec un vaisseau de moins que le Premier Ordre (et un seul petit socle, ce qui était rude…), mais les apports du A-Wing RZ-2, puis des deux vaisseaux, en fait, contenus dans l’extension Transport de la Résistance, ont renversé la situation – et la sortie, parallèlement au TIE du Major Vonreg, de l’extension Fireball, également inspirée par la série animée Star Wars Resistance, maintient donc l’écart entre les deux factions. Cependant, on rejoint (enfin) ainsi le nombre de vaisseaux des factions de la prélogie, et c’est déjà quelque chose.

 

En outre, il faut peut-être relever, mais avec davantage de pincettes, que la faction, à en croire certains adeptes du méta en tout cas (par exemple le Gold Squadron Podcast ?), tendait à briller moins que les autres au niveau compétitif. Je serais bien en peine d’en juger – à vrai dire, ça me surprend un peu, même : je sentais et sens toujours le Premier Ordre mieux que les Racailles, par exemple. Ce d’autant plus que les châssis du Premier Ordre sont globalement bons à très bons, et de même leurs pilotes : il y a à mon sens peu de déchet dans cette faction riche en « good stuff », pour reprendre les mots de Hairy Nick. Et, tout récemment encore, la liste avec quatre TIE/sf plus « Scorch » a pu se montrer redoutable, ou des variantes avec le Lieutenant Tavson, comme j’en avais abondamment discuté lors de mon dernier rapport de tournoi. Or cette liste est toujours parfaitement jouable, et même un poil moins chère désormais, les Senseurs passifs n’avant pas augmenté (à ma grande surprise) et les Missiles à concussion non plus, tandis que « Scorch » coûte désormais un point de moins… Peut-être les gens de chez FFG ont-ils fait le même constat concernant la présence limitée de la faction tout en haut du méta ? En tout cas, le Premier Ordre n’a eu que des cadeaux : un nouveau vaisseau, de nouveaux pilotes, pas mal de diminutions de coûts, aucune augmentation. Le seul (vague) nerf pourrait concerner l’Hyperespace, avec une dimension un peu surprenante, mais on y reviendra le moment venu.

 

 

Et commençons donc par examiner le sort des petits socles – qui constituent de fait l’essentiel de la faction.

 

La base, c’est le Chasseur TIE/fo. Ici, tout est simple : absolument tous les pilotes sur ce châssis coûtent désormais un point de moins. Ce qui est une bonne chose, car je les croyais un poil surcotés de manière générale. Cette diminution, même légère, rend plus attractifs encore ceux qui l’étaient déjà, comme « Scorch », mais pourrait aussi favoriser d’autres pilotes encore. Mais cette réduction est peut-être plus parlante concernant les génériques ? De manière assez symbolique, le TIE/fo d’entrée de gamme, le Cadet de l’Escadron Epsilon, coûte désormais 25 points d’escadron – autrement dit, si vous voulez en jouer huit à poil, maintenant, vous le pouvez. Je ne suis pas persuadé que ce soit une très bonne idée, ceci dit – tout spécialement parce que la nuée de TIE/fo, par rapport à son modèle la nuée de TIE/ln, manque de synergies, si elle a quelques atouts d’un autre ordre (essentiellement un bouclier par tête de pipe et un meilleur cadran de manœuvres). Cela dit, côté impérial, le nerf assez conséquent de « Howlrunner » pèse sur le modèle classique de la nuée de TIE, et, côté Premier Ordre, il y a peut-être des choses à tenter avec, mettons, la Capitaine Phasma, j’y reviens très vite. En revanche, nous avons ici un bon choix de fillers, et des possibilités sont offertes à qui voudrait jouer davantage de TIE/fo. Ce qui est forcément bien.

 

Passons à son cousin un peu plus brutal, le Chasseur TIE/sf. Ici, pas de modification des coûts – non, l’incontournable « Quickdraw » n’augmente pas –, mais deux nouveaux pilotes dans l’extension Pilotes hors pair. J’ai déjà rapidement évoqué la Capitaine Phasma (un choix étrange pour un pilote…) : elle est… assez spéciale, mais pourrait s’avérer intéressante dans certains formats – accompagnée par une nuée de TIE/fo, comme je venais de le mentionner, ou, de manière plus joueuse, en l’associant à des pilotes « masochistes », et le Premier Ordre en a un certain nombre, parmi lesquels, pour m’en tenir aux stars, « Quickdraw » ou le Lieutenant Tavson se distinguent. Je ne sais pas trop, encore, mais ça se tente. À 39 points d’escadron, Phasma se situe au même niveau que « Backdraft », ce qui se tient. C’est aussi le coût du second nouveau TIE/sf de Pilotes hors pair, le Lieutenant LeHuse, mais lui a une initiative de 5, et non de 4 – lui aussi, par ailleurs, pourrait probablement bien s’associer à une nuée, de TIE/fo ou de TIE/sf ; pour le coup, son prix d’entrée me paraît très intéressant.

 

Dernier petit socle « originel » de la faction, le TIE/vn Silencer connaît une diminution sur ses pilotes les moins joués : Kylo Ren ne bouge pas, « Blackout » non plus d’ailleurs, mais « Avenger » et « Recoil » coûtent désormais un point de moins, ce qui est appréciable, tandis que, et c’est ce qui me parle le plus ici, le générique Pilote d’essai du Premier Ordre coûte deux points de moins (l’Ingénieur Sienar-Jaemus ne bouge pas, mais, bon…). Intéressant, ça. Enfin, nous avons également un nouveau pilote ici – et probablement celui qui m’excite le plus pour cette faction – avec « Rush », ce « VP 2 » qui se transforme en « VP 6 ». À 57 points d’escadron, il est au niveau de « Recoil », et juste à un point de plus que « Avenger » et le Pilote d’essai du Premier Ordre – et c’est très intéressant, beaucoup plus en ce qui me concerne.

 

Enfin, nous avons donc un nouveau vaisseau, avec l’Intercepteur TIE/ba, ou TIE du Major Vonreg. Ses coûts s’échelonnent entre 45 points d’escadron (pour le générique Provocateur du Premier Ordre) et 57 pour le Major Vonreg lui-même – les deux pilotes intermédiaires se situant respectivement à 52 et 54 points d’escadron. C’est un fossé conséquent entre les deux extrêmes, mais que l’initiative supérieure du Major Vonreg suffit probablement à justifier. De la sorte, conformément à ses caractéristiques, l’Intercepteur TIE/ba se situe dans la gamme de coûts immédiatement inférieure à celle du Silencer – dont c’est en gros la version discount. En même temps, l’as Vonreg se situe donc au même niveau de coût que « Recoil » et « Rush », or il est très probablement bien meilleur que le premier, sinon le second. « Holo » également est assez attractif, à 54 points d’escadron… Mais je creuserai tout ça en chroniquant prochainement l’extension TIE du Major Vonreg.

 

Notons quand même une chose, ici : c’est toujours plus évident, la faction est incroyablement bien lotie en pilotes dotés d’une valeur d’initiative supérieure. En comptant le Major Vonreg, le Premier Ordre a déjà trois pilotes à initiative 6 (les autres étant « Midnight » et « Quickdraw »), là où toutes les autres factions, y compris les trois factions originelles avec leur catalogue autrement étendu, n’en ont que deux au mieux [EDIT : non, trois pour les Racailles, j'avais oublié Dengar... et pareil pour les Rebelles avec Fenn Rau sur sa navette...] (un seul pour les Séparatistes – mais il faut noter que, dans le cas de la République, ces « deux pilotes » en sont en fait un seul là encore, puisqu’il s’agit dans les deux cas d’Anakin Skywalker, simplement sur deux châssis différents). Il faut y ajouter, dans les mêmes conditions, cinq pilotes à initiative 5 (Commandant Malarus, Lieutenant LeHuse, « Blackout », Kylo Ren et « Holo »). Plus deux pilotes qui ont des initiatives fluctuantes, fonctionnant en fait en sens inverse, mais qui peuvent concrètement donner un pilote à initiative 6 supplémentaire (« Rush »), voire un à initiative 7 (« Null »). Bref : plus que jamais avec les sorties prochaines du TIE du Major Vonreg et de Pilotes hors pair, il y a de quoi faire côté as du Premier Ordre…

 

Masochistes, tant qu'à faire.

 

Eh.

 

 

La faction n’a pour l’heure aucun socle moyen (ça changera avec la vague 7 et la hideuse mais pourtant alléchante Navette de classe Xi – y aura l’Agent Terex dedans, cool !), et qu’un seul gros socle, la Navette de commandement de classe Upsilon.

 

Concernant cette dernière, nous pouvons noter des diminutions assez conséquentes, de trois points à chaque fois, sur le Capitaine Cardinal, le Major Stridan et le Sergent Thanisson. Tous ont leur intérêt, et ça serait chouette de les voir plus souvent en jeu, alternatifs à des plus classiques Lieutenant Tavson ou, je suppose, Pilotes de la Base Starkiller. Lesquels n’augmentent pas pour autant, et ça fait plaisir.

 

Sans surprise, le Lieutenant Dormitz demeure quant à lui injouable à ce coût, et je tends à croire qu’à ce stade il le restera… Dégât collatéral navrant du cauchemar qu’était la triple Upsilon.

 

 

Du côté des améliorations, pas la moindre modification pour ce que nous connaissions déjà.

 

En revanche, avec le TIE du Major Vonreg, nous avons deux nouvelles entrées, les Cellules énergétiques au deutérium et le talent dual Noble tradition. Je ne me sens pas d’en dire grand-chose pour l’heure, et en tout cas d’évaluer la pertinence de leur coût (les premières sont assez onéreuses, à neuf points d’escadron) : je réserve ça pour la chronique de l’extension (au passage, c’est aussi à cette occasion que je traiterai des nouveaux marqueurs dits d’épuisement – qui intéressent beaucoup le Major Vonreg lui-même, mais aussi tout pilote s’équipant des nouveaux missiles que sont les Ogives à impulsion magnétique).

 

 

Passons maintenant à tout ce qui concerne le nouveau format Hyperespace – et d’abord aux vaisseaux du Premier Ordre qui sont jouables ou pas.

 

Il semblerait qu’à terme l’idée soit d’autoriser (certains pilotes de) cinq châssis différents pour chaque saison de l’Hyperespace – mais, pour ce qui est des petites factions, il y a toujours au moins un châssis injouable, ce qui peut avoir pour conséquence que quatre vaisseaux seulement y sont disponibles. C’est le cas pour le Premier Ordre, entre autres : avec le TIE du Major Vonreg, il disposera de cinq châssis différents, mais quatre seulement seront donc légaux en Hyperespace.

 

En l’espèce, le seul châssis absolument pas jouable… est la Navette de commandement de classe Upsilon (qui était bien sûr légale en Hyperespace jusqu’alors). Le Premier Ordre n’a donc droit qu’à des petits socles en Hyperespace, et, autre conséquence notable (même si on s’en accommodera très bien), il ne dispose du coup d’aucun vaisseau en mesure d’embarquer des équipages.

 

En revanche, nous avons trois châssis absolument légaux – c’est-à-dire dont tous les pilotes sans exception sont jouables : le Chasseur TIE/fo, le TIE/vn Silencer (ce qui inclut le petit nouveau « Rush ») et le vaisseau inédit qu’est l’Intercepteur TIE/ba.

 

Le seul châssis entre deux eaux est donc le Chasseur TIE/sf, et encore : il n’y a en fait qu’une seule interdiction, qui porte sans surprise sur « Quickdraw », l’as nommée par excellence sur ce châssis (légale auparavant bien sûr). Ce qui n’est pas très handicapant : il y a de quoi faire avec les autres pilotes de TIE/sf – et par exemple les deux nouveaux qui déboulent avec Pilotes hors pair, la Capitaine Phasma et le Lieutenant LeHuse.

 

 

Du côté des améliorations, rien de bien pénalisant, dans la mesure où celles qui sont « interdites »… sont associées à la Navette de commandement de classe Upsilon, et donc injouables de toute façon : tous les équipages, et les technologies spécifiques Données de pistage hyperspatial (de plus trop onéreuses suite au nerf d’urgence de la triple Upsilon) et Codes bio-hexacrypt (qui impliquent la coordination ou le brouillage).

 

Tout le reste est donc jouable : l’Artilleur des Forces Spéciales, le talent « adjectif » Fanatique, et les nouveautés que sont Noble tradition et Cellules énergétiques au deutérium.

 

Le Premier Ordre s’en tire donc très bien, de cette mise à jour : pas la moindre augmentation de coûts, des réductions sensibles sur des pilotes intéressants, un nouveau vaisseau intrigant, de nouveaux pilotes alléchants sur des châssis qui ont déjà fait leurs preuves. Le seul point « rouge » de tout cet article concerne l’Hyperespace, et je suppose que la faction s’accommodera très bien de l’absence de « Quickdraw » et de la Navette de commandement de classe Upsilon. Il y a de quoi faire, notamment avec tous ces vaisseaux à initiative élevée – ne reste plus qu’à espérer que cela permettra au Premier Ordre de briller sur les tapis de jeu, comme il le mérite.

 

C’est tout pour aujourd’hui – le prochain article portera sur les Séparatistes, alors restez tunés…

 

 

Commenter cet article