Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mise à jour, janvier 2020 : Alliance Rebelle

Publié le par Nébal

 

Cinquième, oui, cinquième article consacré à la mise à jour des points d’escadron et des emplacements d’améliorations, ainsi qu’au nouveau format Hyperespace ! Après l’Empire Galactique, le Premier Ordre, les Séparatistes et les Racailles et Scélérats, c’est au tour aujourd’hui de l’Alliance Rebelle – et, du coup, le même avertissement que pour les Racailles doit être fait : cette faction, je ne l’ai que très, très rarement jouée, et je la connais donc mal… Il y a des chances pour que je me plante ici ou pour que quelque chose me passe sous le nez là – si c’est le cas, n’hésitez pas à m’en faire part !

 

Pour gagner du temps et éviter de me répéter d’un article à l’autre, je ne vais pas revenir ici sur les généralités exposées dans le premier article, auquel je vous renvoie, quant à l’ampleur de cette mise à jour, sa méthode ou les spécificités du nouveau format Hyperespace.

 

Que peut-on dire cependant en introduction pour l’Alliance Rebelle ? D’abord, j’imagine, que la faction tournait bien, voire mieux que ça – mais peut-être sur des bases un peu trop répétitives ? L’augmentation, limitée, du coût de l’équipage Leia Organa en juillet n’a pas vraiment mis fin à sa présence sur les tables (et c’est tant mieux), généralement à bord d’un U-Wing. Et divers types de Rebel beefs ont pu être joués. Maintenant, j’ai l’impression que c’était toujours les mêmes vaisseaux, voire les mêmes pilotes, qui revenaient sans cesse – parmi lesquels Wedge Antilles et Braylen Stramm se trouvaient probablement à la première place, avec à la seconde des Luke Skywalker, Ten Numb, tel U-Wing générique, etc. Ce qui permet déjà de constater que mes craintes concernant le B-Wing, telles qu’elles avaient été exprimées en juillet dernier, se sont avérées infondées – et c’est tant mieux là encore (on aura l’occasion d’y revenir…).

 

Mais, au-delà de ces vaisseaux et pilotes emblématiques et très efficaces, une majeure partie des vaisseaux rebelles a été largement délaissée depuis le début de la v2 – et j’ai l’impression que c’est davantage le cas ici que pour les autres factions originelles ? J’en suis convaincu à la comparaison avec l’Empire Galactique, ça se discute peut-être davantage concernant les Racailles et Scélérats.

 

Mais ça me paraît ressortir de l’ensemble des tables suivantes, témoignant des évolutions, où le bleu domine largement (une seule occurrence de rouge, et pour un point seulement), mais où les diminutions effectuées sur nombre de châssis peu ou pas joués, outre les génériques de manière générale, ne seront peut-être pas suffisantes pour y changer quelque chose ?

 

 

Tous les vaisseaux sont concernés par ces modifications. Commençons comme d’hab’ par les petits socles.

 

Du côté du A-Wing RZ-1, une seule évolution à relever : le générique Pilote de l’Escadron Phœnix coûte désormais un point de moins, passant à 29 points d’escadron. OK.

 

Le B-Wing A/SF-01 est autrement attirant (ou inquiétant, c'est selon...), et pour plusieurs raisons. De fait, oui, ce châssis a continué à se montrer très performant après les divers nerfs en juillet dernier – et tout spécialement son meilleur pilote, Braylen Stramm ; ce dernier est du coup le seul pilote rebelle à connaître une augmentation… et d’un point seulement. OK, c’est justifié. En contrepartie, le générique Vétéran de l’Escadron Blade diminue d’un point. Par ailleurs, une nouvelle pilote fait son apparition, issue du paquet de renforts Pilotes hors pair : il s’agit de Gina Moonsong, à 50 points d’escadron, pile au milieu entre Ten Numb et Braylen Stramm – ce qui se tient. Mais le principal apport de cette extension pour le B-Wing n’apparaît pas ici – car il s’agit de la toute nouvelle configuration S-Foils stabilisés, laquelle a l’air très puissante, et ne coûte que deux points d’escadron… Certes, la quasi-totalité des canons ont été revus à la hausse, mais le B-Wing a sans doute de très beaux jours devant lui…

 

La plupart des vaisseaux suivants sont bien moins excitants – et la mise à jour, ici, donne donc souvent cette impression, évoquée en introduction, de tenter bien timidement de rendre un peu plus attrayants des châssis peu ou pas joués, mais sans vraie garantie que cela produise son effet. Et d’autant plus quand ces ajustements se montrent vraiment trop timorés – surtout quand ils se focalisent sur les seuls génériques ?

 

La Canonnière Auzituck en est un bon exemple : seul le Défenseur de Kashyyyk a baissé, de deux points ; c'est sympathique, merci, mais on aurait apprécié la même chose sur les nommés, pour ce vaisseau un peu bizarre mais amusant...

 

Les réductions de coûts portant sur le Cargo léger HWK-290 sont plus attrayantes, j’imagine. Si, comme pour les Racailles, il faut prendre en compte le fait que le titre Moldy Crow ne bouge pas et demeure toujours aussi cher, deux points d’économie sur Jan Ors et Kyle Katarn, et trois points pour Roark Garnet, ça ne se refuse pas. Ce dernier a certes considérablement perdu de son intérêt quand sa combo débile du début de la v2 avec Dash Rendar et Han Solo a été invalidée, mais Jan Ors me paraît intéressante, tout spécialement. Voire très intéressante.

 

Par contre, en ce qui concerne le Chasseur de têtes Z-95-AF4, pas exactement de quoi se retourner la nuit : un point de moins sur les deux génériques, c’est pas exactement fifou.

 

De même, les quatre pilotes du Chasseur TIE/ln rebelle, aka « TIE de Sabine », voient leurs coûts diminuer, d’un seul point pour Ezra Bridger et Sabine Wren, de deux points pour le Capitaine Rex et « Zeb » Orrelios, mais il n’y a pas trente-six mille choses à faire avec, et ce châssis demeure à vue de nez au mieux anecdotique (chez les Rebelles, obviously).

 

Le E-Wing est bien plus intéressant, à n’en pas douter. C’est un bon vaisseau, qu’on aimerait voir plus souvent sur les tapis de jeu. Son problème, c’est qu’il est cher… Il doit l’être – mais le choix de ne pas toucher aux pilotes nommés est un peu décevant : on aurait apprécié de grappiller un point ou deux sur Corran Horn, tout spécialement. Du coup, seuls les génériques sont concernés ici : l’Escorte de l’Escadron Rogue baisse d’un point, et l’Escorte de l’Escadron Knave de deux. Concernant ce dernier pilote, il faut toutefois noter une chose : le fait qu’il passe à 50 points d’escadron signifie qu’on peut très bien faire une liste avec quatre d’entre eux à poil. Et ça ne serait pas forcément déconnant ?

 

Puis nous avons les deux navettes associées au Cargo léger VCX-100 (ou à Star Wars Rebels, comme vous voudrez – ce qui vaut aussi pour le « TIE de Sabine », notez). FFG semble vouloir les pousser, ainsi que le gros socle qui va avec – à vrai dire, j’avais trouvé passablement étonnant que les choses restent en l’état les concernant lors de la mise à jour de juillet, sachant que la réédition de l’extension Ghost était déjà prévue. Ces modifications arrivent enfin, un peu tardivement… mais produiront-elles un effet ? Pas dit…

 

Commençons par la Navette d’attaque : Ezra Bridger, Hera Syndulla et Sabine Wren diminuent d’un point, et « Zeb » Orrelios de deux. OK… Je ne sais pas vraiment qu’en penser, honnêtement.

 

Et il en va sans doute de même pour la Navette de classe Sheathipede, où l’on se concentre cette fois sur le seul champion Fenn Rau, qui coûte deux points de moins – il est VP 6, certes, mais, à 50 points d’escadron, il fait tout de même un quart de liste, et ça me laisse un peu perplexe…

 

On peut aussi noter que le titre Phantom, qui peut être associé à l’une ou l’autre de ces navettes, en lien toujours avec le VCX-100, devient gratuit. OK. Mais je n’ose pas me prononcer plus avant : des petits socles rebelles, ces deux navettes sont clairement ceux que je connais le moins, pour ne les avoir jamais joués, et presque jamais affrontés… Éclairez-moi si jamais !

 

Bon : l’autre gros morceau, après le B-Wing, c’est le vaisseau emblématique de la faction, au point qu’il donne son titre au jeu : le X-Wing T-65. Pas la moindre hausse ici – et c’est peut-être étonnant ? Je n’aurais pas été surpris que Wedge Antilles, tout spécialement, (re)prenne un point ou deux, et probablement aussi Luke Skywalker – mais ils ne bougent pas. Conformément à la méthode générale de cet ajustement des points d’escadron, on préfère buffer les pilotes peu joués que nerfer ceux qui le sont beaucoup. Du coup, on a pas mal de réductions sur le châssis. Commençons par les génériques : l’Escorte de l’Escadron Bleu coûte un point de moins (passant à 40), tandis que le Vétéran de l’Escadron Rouge et l’Extrémiste Ange des Cavernes sont moins chers de deux points (passant respectivement à 41 et 39 points d’escadron). Ce qui est intéressant – et ouvre une possibilité éventuellement terrifiante : celle de jouer cinq X-Wing T-65 ! À surveiller… Sinon, quatre pilotes nommés peu ou pas joués voient leurs coûts baisser : un point pour Jek Porkins, deux pour Edrio Deux-Tubes (à noter, son frangin comboteur Benthic Deux-Tubes, sur le U-Wing UT-60D, voit également son coût diminuer), Kullbee Sperado et Leevan Tenza. OK – pas dit que cela les rende plus présents, ou beaucoup plus, en tout cas, mais on verra bien.

 

Reste un dernier petit socle : le Y-Wing BTL-A4. Là encore, seuls les génériques sont concernés, et à peine : un point de moins seulement aussi bien pour le Bombardier de l’Escadron Gris que pour le Vétéran de l’Escadron Or. C’est assez décevant – surtout si on prend en compte l’augmentation de l’Artilleur de tourelle vétéran, qui ne peut que pénaliser ce châssis…

 

Côté petits socles, le B-Wing et le X-Wing me paraissent décidément les grands gagnants, ici (même par défaut) – le reste est un peu trop souvent... terne… Mais c’est peut-être mon préjugé à l’égard de cette faction qui parle, me direz-vous, car ce sentiment est relativement récurrent (et n'a bien sûr rien à voir avec les performances de la faction, qui sont très bonnes).

 

 

Pas grand-chose d’excitant non plus concernant les socles moyens : pour ce qui est du Chasseur ARC-170, Ibtisam coûte deux points de moins, et je ne sais absolument pas quoi en dire.

 

Un point de moins pour les trois pilotes de K-Wing BTL-S8, autrement. Mouais. Pareil, au fond.

 

Le cas du U-Wing UT-60D est un peu plus intéressant – d’autant que c’est un châssis qui a été beaucoup joué depuis un an, souvent pour embarquer Leia Organa et/ou faire dans le Rebel beef. Une augmentation, au moins des génériques, peut-être aussi de Cassian Andor ou Saw Gerrera, ne m’aurait pas surpris, si je ne la souhaitais pas forcément – mais ce n’est pas la méthode de cet ajustement des points d’escadron : ils restent tels quels. En revanche, trois pilotes moins joués, et pas forcément inintéressants pour autant, coûtent désormais un point de moins : Benthic Deux-Tubes (je vous renvoie à ce que je disais de son frangin Edrio plus haut), Bodhi Rook et Heff Tobber. Surtout, un nouveau pilote fait son apparition dans le paquet de renforts Pilotes hors pair : K-2SO. Il a une capacité spéciale sympa, un emplacement de talent, et un coût décent – il pourrait se montrer intéressant (même si, à vue de nez, probablement pas autant que son alléchant avatar en tant qu’équipage).

 

 

Reste les gros socles – et on sent particulièrement ici l’effort pour les pousser un peu tous les trois, avec des baisses assez voire très significatives, et deux nouveaux pilotes tant qu’à faire, issus du paquet de renforts Pilotes hors pair là encore.

 

Commençons par le Cargo léger VCX-100 – et je vous renvoie déjà à ce que je disais plus haut des navettes qui peuvent lui être associées, et notamment du caractère peut-être un peu tardif de ces buffs. Les quatre pilotes originels sur ce châssis, qui n’est pas exactement le plus performant des gros socles, voient tous leurs coûts diminuer : d’un seul point pour le générique Rebelle de Lothal (à 67 points, le tiers de liste à poil donc) et Hera Syndulla, mais de deux points pour « Chopper », et de quatre pour Kanan Jarrus – lequel, en tant qu’utilisateur de la Force, est peut-être le plus attrayant du lot ; maintenant, ça se paye : on parle de 80 points à poil, tout de même… Mais cela reste une économie non négligeable. Il y a en outre un nouveau pilote pour ce vaisseau, avec Alexsandr Kallus, qui coûte 69 points d’escadron, ce qui le place entre « Chopper » et Hera Syndulla. Sa capacité spéciale a l’air sympathique sans être foufifolle – bon, je ne sais pas trop… Mes camarades jouant Rebelles ne sont généralement guère tendres pour le VCX-100, et je ne sais pas si cette réduction, pas anodine certes, suffira à y changer quelque chose. Peut-être… On verra.

 

Le deuxième vaisseau à envisager ici est incomparablement plus attrayant : il s’agit bien sûr du Cargo léger YT-1300 modifié, soit (éventuellement) le Faucon Millenium (sachant que ce titre voit son coût divisé par deux). Diminution sur tout le châssis : Lando Calrissian, qui n’est vraiment pas dégueu, coûte un point de moins, tandis que le générique Contrebandier de la Bordure Extérieure, Chewbacca et surtout la légende Han Solo, coûtent désormais deux points de moins. Ça n’est pas rien : Han et Lando étaient déjà bons, et ce gros socle dans une meilleure position que la plupart des autres (dont les autres avatars du YT-1300 : cette version rebelle est la plus performante, si elle est aussi la plus chère). Il y a sans doute de quoi faire avec – d’autant que nous avons là aussi un nouveau pilote, et de choix, avec Leia Organa. À 79 points d’escadron, elle se situe au niveau de Lando – elle a par ailleurs la même valeur d'initiative. Sa capacité spéciale est chouette – elle vaut bien celle de Lando, je suppose… mais peut-être surtout parce qu’elle s’accompagne d’un marqueur de Force : c’est surtout cela, au fond, qui fait de Leia une pilote intéressante pour le YT-1300. Lequel s’en tire donc bien, pour un gros socle plus souvent joué que la plupart des autres.

 

En reste un : le Cargo léger YT-2400. Celui-ci était notoirement très cher, avec son champion Dash Rendar aux environs des 100 points d’escadron (tout de même). Mais cette échelle de coûts hors-normes était peut-être liée à ce fâcheux foirage du début de la v2, avec la combo brutalement débile impliquant, outre Dash, l’artilleur Han Solo et le HWK-290 Roark Garnet. À vrai dire, Roark comme Dash en avaient fait les frais même quand cela n’était plus nécessaire, la combo étant rendue invalide (par une gymnastique rhétorique que j’avais trouvée assez consternante à l’époque – enfin, plus exactement, ce qui me paraissait navrant, c’était d’avoir d’abord affirmé, catégoriquement, que cette combo fonctionnait, quitte à tirer quelques cheveux au passage, pour livrer quelque temps plus tard une réponse exactement opposée mais du coup pas moins acrobatique) : les prix des deux, surtout avec leurs cartes associées (comme les titres Outrider et Moldy Crow), étaient de fait bien trop élevés. Conséquence : nous n’avons quasiment pas vu ni l’un, ni l’autre, depuis cet « erratum »… C’était particulièrement regrettable concernant le YT-2400. Et si j’étais passablement furieux à cause de cette combo débile (un des rares trucs, dans l’histoire du jeu, qui m’a vraiment agacé), j’accueille aujourd’hui avec plaisir cette grosse diminution sur ce vaisseau très particulier (on a vu que Roark Garnet, de son côté, mouais, sans plus). Et, oui, c’est une grosse diminution : le générique Frontalier de l’Espace Sauvage coûte désormais neuf points de moins, et les nommés Dash Rendar et « Leebo » sept ! Ce vaisseau reste extrêmement cher, et Dash tout spécialement, à 91 points. Pourtant, cela fait bien une nette différente par rapport à la situation immédiatement antérieure. Cela suffira-t-il à rendre le YT-2400 de nouveau intéressant ? Je ne sais pas, mais, d’une certaine manière, je le souhaite. Qui l'eut cru ?

 

Globalement, en termes de gros socles, l’Alliance Rebelle est très certainement gagnante.

 

 

Reste à se poser la question des améliorations. Le rouge, le bleu et le vert (pour les nouvelles cartes) sont parfaitement équilibrés, cette fois.

 

Commençons par les nouvelles cartes, tiens – et tout d’abord peut-être la carte emblématique de cette mise à jour, avec les tout nouveaux S-Foils stabilisés pour le B-Wing A/SF-01, qui débutent à deux points d’escadron. Certains s’étaient convaincus que cette configuration serait gratuite, mais je n’y croyais pas pour ma part – et, en fait, on peut se demander si deux points, ce sera suffisant ? Même si je suppose qu’il faut prendre aussi en compte l’augmentation, même mesurée, des canons de manière générale. C’est très intéressant pour les joueurs rebelles, en tout cas – et donc plutôt appréciable, j’imagine (puis-je dire tant que je ne me suis pas fait défoncer mes vaisseaux par ces nouveaux B-Wing surboostés).

 

L’autre carte d’amélioration inédite est de même très intéressante : K-2SO en tant qu’équipage. Il fournit vraiment une chouette capacité (bien meilleur que celle associée à son avatar pilote de U-Wing UT-60D), qui justifie un coût élevé : huit points d’escadron, en l’espèce – mais j’avoue me demander si ça n’est pas un peu trop, pour le coup. Une fois de plus, on verra…

 

Nous avons parallèlement deux petits nerfs : d’abord et surtout, Leia Organa reprend un point de plus, et passe donc à 7 – c’est toujours inférieur à son niveau du début de la v2, cela dit ; et le nerf de juillet ne l’avait certainement pas empêchée de truster les tapis de jeu. Je demeure assez confiant pour elle – et crois par ailleurs que sa capacité est globalement meilleure que celle de K-2SO, même si cette dernière est très bonne ; que le droïde coûte un point de plus que la princesse me laisse un peu indécis, mais il faudra voir ce que les deux donneront dans les mois qui viennent.

 

L’autre nerf… n’est absolument pas surprenant : il porte sur l’astromech limité R2-D2, qui connaît la même évolution que son avatar générique, l’Astromech R2. Il faut dire que tous deux ont été assez présents en milieu compétitif ces derniers temps, associés à une tactique qui en vaut bien une autre,  sur le papier, mais qui peut s’avérer frustrante pour l’adversaire : la fuite/régénération. Même si je n'y vois pas non plus de l'antijeu (un sentiment exprimé par certains joueurs), il y a peut-être eu quelques abus à cet égard, justifiant cette augmentation des coûts. Mais, tant qu’à faire, le coût fixe (de cinq points d’escadron) a été remplacé par un coût variable, fonction de l’agilité du vaisseau : en fait, à une très hypothétique agilité 0 (inexistante pour l’heure – le VCX-100 ne pouvant s’équiper d’astromechs), R2-D2 coûterait moins cher d’un point, mais on augmente ensuite le coût de deux points pour chaque pallier : pour les clients habituels de R2-D2, les X-Wing T-65 tels Luke Skywalker (obviously) et Wedge Antilles au premier chef, le droïde teigneux coûte donc désormais huit point d’escadron, soit trois de plus. Et je suis pour (#NotMichelSardouStyle).

 

Autrement, on constate seulement deux réductions, qui portent toutes deux sur des titres : Phantom, pour les Navettes d’attaque et de classe Sheathipede, devient gratuit, ce qui va dans le sens de leur mise en avant et de celle du VCX-100 (dont le titre lié Ghost était déjà gratuit). Sinon, Faucon Millenium voit son coût diminuer de moitié en passant à 3 – ce qui est une bonne chose.

 

 

On a fait le tour des vaisseaux et des améliorations en termes de coûts – reste à envisager leur légalité ou non dans le nouveau format Hyperespace.

 

Pour ce qui est des vaisseaux, en « vieille faction », l’Alliance Rebelle dispose de cinq châssis plus ou moins jouables. Mais commençons par citer ce qui n’est absolument pas légal en Hyperespace. Dans un certain nombre de cas, c’était déjà vrai avant cette mise à jour : la Canonnière Auzituck, le Cargo léger HWK-290, le Cargo léger YT-2400 (une occasion manquée ?), le Chasseur ARC-170, le Chasseur de têtes Z-95-AF4, le Chasseur TIE/ln, le E-Wing, le K-Wing BTL-S8 et la Navette d’attaque. Mais rejoignent cette liste le U-Wing UT-60D (ce qui devrait pas mal changer les choses dans le méta rebelle Hyperespace ; au passage, le tout nouveau K-2SO en tant que pilote n’est donc pas légal dans ce format), mais aussi, plus surprenants, le Cargo léger VCX-100 et la Navette de classe Sheathipede, et tant pis pour les nombreux buffs évoqués plus haut – en fait, si cette mise à jour, au format étendu, s’est montrée très favorable aux Rebelles de Lothal, dans le format Hyperespace, ils sont pour ainsi dire exclus de manière générale, y compris pour ce qui concerne les équipages, comme on le verra. Un rejet motivé par le fluff, mais qui sonne peut-être un peu bizarre, tout de même – un tantinet paradoxal, du moins au regard des ajustements de coûts.

 

Nous avons ensuite trois châssis absolument jouables, pour tous les pilotes : le A-Wing RZ-1, pas le plus performant des chasseurs rebelles, le B-Wing A/SF-01, dont on a vu qu’il pourrait bien devenir très vite tout à fait monstrueux, et enfin le Y-Wing BTL-A4, qui peut toujours servir.

 

Puis nous avons deux vaisseaux particulièrement emblématiques dans la zone grise. Tout d’abord, le Cargo léger YT-1300 modifié, avec entre autres la nouvelle pilote Leia Organa – la seule exclusion porte sur le générique Contrebandier de la Bordure Extérieure, et, très honnêtement, les joueurs rebelles s’en remettront, hein. Mais le tableau est plus contrasté (et plus intéressant ?) pour ce qui est du X-Wing T-65, ze vaisseau rebelle : partage très équitable, puisque six pilotes sont légaux, et six ne le sont pas. L’exclusion la plus notable porte sur Wedge Antilles, avec une deuxième mention pour Biggs Darklighter – mais Luke Skywalker demeure légal. Ces pilotes sont les plus joués, par ailleurs, avec Thane Kyrell (jouable), et c’est bien ce qui justifie que l’on mette leur sort en avant. Les autres pilotes de X-Wing T-65 illégaux renvoient tous aux Renégats de Saw (ou à Rogue One, si vous préférez) : ouste Edrio Deux-Tubes, Kullbee Sperado, Leevan Tenza, mais aussi le générique Extrémiste Ange des Cavernes (donc pas mal des X-Wing dont le coût a baissé...). Sont en revanche jouables, outre Luke et Thane Kyrell, Garven Dreis, Jek Porkins, et les deux génériques qui ne sont pas originaires de Jedha, l’Escorte de l’Escadron Bleu et le Vétéran de l’Escadron Rouge. Ce qui laisse du champ pour tester plein de choses, sans recourir au réflexe traditionnel de Wedge. Et parmi ces choses, si jamais, les cinq X-Wing…

 

Les Rebelles s’en tirent bien, de tout cela. La perte du U-Wing impliquera de changer quelques approches, itou pour Wedge, mais les Rebelles disposent toujours de pilotes intéressants sur le T-65, ils auront sous peu un B-Wing assez intimidant, et le YT-1300 est un gros socle qui tourne et qui a bénéficié d’appréciables ajustements. Le A-Wing et le Y-Wing sont en retrait, mais je suis persuadé qu’il y a de quoi faire avec eux. Oui, ils s’en tirent bien…

 

 

Et concernant les améliorations spécifiques à la faction ? Bon, comme d’hab’, il y a des exclusions qui coulent de source, car portant sur des cartes associées à des châssis illégaux de toute façon : la configuration Aile pivot pour le U-Wing UT-60D, et les titres Ghost, Moldy Crow, Outrider et Phantom (Faucon Millenium est bien sûr légal).

 

Là où la faction se fait un peu taper sur les doigts, c’est avec les artilleurs : ils sont tous illégaux.

 

En revanche, pour ce qui est des astromechs, seul « Chopper » devient illégal.

 

Parce que lié à Star Wars Rebels ? Du côté des équipages, « Chopper » (bis), Hera Syndulla, Kanan Jarrus, Sabine Wren (laquelle était déjà injouable en Hyperespace) et « Zeb » Orrelios sont tous illégaux. De même, et peut-être en lien avec l’exclusion du U-Wing, tous les équipages associés à Rogue One sont également illégaux : Jyn Erso le demeure, Baze Malbus, Cassian Andor, Magva Yarro et Saw Gerrera le deviennent. Tous ? Presque ! Le petit nouveau K-2SO, lui, est légal… Mais si on veut jouer le jeu des anomalies, il y en a une d’assez incongrue : Maul est supposé devenir légal… mais comme, en rebelle, il nécessite la présence d’Ezra Bridger, totalement absent du format Hyperespace  de quelque manière que ce soit, pilote ou artilleur (à moins que je zappe un truc ?), il est en fait impossible de le jouer… Je suppose que ce caractère censément « jouable » tient à ce que cette carte est bel et bien valide dans le format Hyperespace pour les Racailles ? Et que FFG n'a pas voulu attribuer deux statuts différents à une même carte au seul motif des factions différentes ? Sinon, une dernière exclusion doit être notée : R2-D2. Mais, les cas de K-2SO et, aheum, Maul mis à part, ça ne laisse pas grand-chose de jouable pour la faction en matière d’équipages – et rien de neuf ici : demeurent jouables C-3PO, Chewbacca, Leia Organa (ce qui me paraît plutôt une surprise !) et Nien Nunb. Bon, là, l’Alliance Rebelle subit peut-être un chouia, mais que la princesse soit toujours au premier plan, c'est quand même quelque chose.

 

Le talent Altruiste demeure jouable lui aussi, OK.

 

Et, côté configurations, le Servomoteur S-Foils demeure jouable également, mais il est rejoint par les tout nouveaux tout effrayants S-Foils stabilisés du B-Wing. Lequel, oui, devrait faire mal.

 

En conclusion, je crois qu’il faut distinguer, ici, les questions de l’ajustement des coûts, et de la légalité au format Hyperespace. Je suis vaguement désappointé par la première : les grands vainqueurs en l’espèce me font l’effet d’être des vaisseaux déjà très joués, à savoir le B-Wing A/SF-01 et le X-Wing T-65, éventuellement le Cargo léger YT-1300 modifié. Les baisses des coûts, autrement, ne sont pas toujours très sexy (des génériques seulement quand les pilotes nommés en avaient bien davantage besoin, souvent, mais à vrai dire tout le truc autour des Rebelles de Lothal, etc.), à la possible exception du YT-2400 (mais je demande encore à voir). Sous cet angle, je ne suis pas hyper satisfait.

 

Du côté de l’Hyperespace, eh bien, je suppose que cela dépend d’où on se place. Les joueurs rebelles devraient être contents : même sans Wedge, ils ont toujours le X-Wing T-65, et ils ont en outre un B-Wing revu et corrigé pour être encore plus brutal. Ils ont accès à un des meilleurs gros socles du jeu, sans vraie restriction, et leurs deux vaisseaux d’appoint, s’ils ne brillent pas de manière générale, ne sont pas non plus inutiles. Ils ont toujours Leia, par ailleurs, s’ils n’ont plus le U-Wing – il lui faudra sans doute monter à bord d’un vaisseau de vaurien, mais ça n’est pas forcément un handicap... De manière plus extérieure, l’exclusion de Wedge et du U-Wing sont les points positifs les plus saillants : les Rebelles devront réviser leurs archétypes, et, comme je vois les choses, c’est précisément ce que devrait amener à faire ce nouveau format Hyperespace, dans l'idéal. Mais, ici, il y a pourtant un problème à mes yeux : les Rebelles s’en tirent probablement trop bien, pour le coup… et pour cette même raison, que le X-Wing et le B-Wing demeurent jouables, en plus violent encore pour ce dernier. Pour beaucoup de factions, le format Hyperespace développe des contraintes, de vraies contraintes, qui se veulent stimulantes – c’est assurément le cas pour l’Empire, et probablement aussi pour les Racailles. L’efficacité peut être davantage privilégiée, comme pour le Premier Ordre, mais cela ne devrait concerner que des factions un peu à la peine – ce que n’est pas l’Alliance Rebelle. Et le contraste est marqué avec les Séparatistes, faction dominante, qui se sont vu priver de plusieurs joujoux non négligeables – là où les Rebelles ont toujours le T-65, le B-Wing, le YT-1300, Leia… et ils ont en plus de nouveaux joujoux, avec au premier chef les S-Foils stabilisés, mais aussi Leia pilote, K-2SO en équipage… Mouais. Je ne suis pas très fan, en définitive. J'attends de ce format des contraintes stimulantes, et je n'en vois pas ici.

 

Mais peut-être parce que je ne joue pas Rebelles.

 

Eh.

 

N’hésitez pas à débattre de tout ça, et à m’éclairer à ce propos, à mentionner des erreurs, des oublis, ou simplement vos sentiments sur toutes ces questions – c’est toujours appréciable, toujours bienvenu.

 

Mais c’est tout pour aujourd’hui. La prochaine faction dont je traiterai sera probablement la République. À bientôt…

 

 

Commenter cet article